Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

POUTINE MET LA MAIN SUR L'IRAK

Publié le par Tourtaux

Mon Feb 4, 2019 5:21PM
Le représentant spécial du président russe pour le Moyen-Orient et l'Afrique, Mikhaïl Bogdanov (G) et le président irakien, Barham Saleh, le lundi 4 février 2019 à Bagdad. (Capture d'écran de Youtube)
Le représentant spécial du président russe pour le Moyen-Orient et l'Afrique, Mikhaïl Bogdanov (G) et le président irakien, Barham Saleh, le lundi 4 février 2019 à Bagdad. (Capture d'écran de Youtube)

Le président irakien, Barham Saleh, a reçu ce lundi 4 février le représentant spécial du président russe pour le Moyen-Orient et l'Afrique, Mikhaïl Bogdanov. Les deux hommes ont discuté des relations bilatérales et des dossiers régionaux et internationaux.

Lors de cette rencontre, le président irakien, Barham Saleh, a affirmé que son pays souhaitait étendre ses relations avec la Russie et prendre part aux efforts conjoints sur le plan régional et international pour renforcer la sécurité et la stabilité de la région. Saleh a également remercié Moscou pour son rôle dans la lutte contre le terrorisme.

« Bagdad souhaite développer ses relations avec Moscou, dans le domaine politique, économique et d’investissement », a affirmé Barham Saleh avant de se dire satisfait des « relations particulières » entre les deux pays.

Selon le communiqué de la présidence irakienne cité par Al-Forat News, le représentant spécial du président russe pour le Moyen-Orient et l'Afrique, Mikhaïl Bogdanov, a pour sa part retransmis les chaleureuses salutations de Vladimir Poutine à son homologue irakien. Bogdanov a assuré son hôte de l’appui russe à l’Irak, dans le sens surtout de développer les relations bilatérales dans tous les domaines.

À Bagdad, Mikhaïl Bogdanov a également rencontré le Premier ministre irakien, Adel Abdel Mahdi, qui, lui aussi, a salué l’appui russe aux efforts de sécurisation et de stabilisation dans la région.

Économie, investissement et développement des champs pétroliers et gaziers constituent les domaines privilégiés dans lesquels l’Irak et la Russie pourraient, d’après le Premier ministre irakien, étendre leurs liens.

Les deux parties ont aussi examiné la tenue d’une future réunion de la commission interétatique russo-iranienne.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/02/04/587672/Bogdanov-Bagdad-Saleh-Abdel-Mahdi

Partager cet article
Repost0

LE "GILET JAUNE" NARCISSE MACRON PARLE D'UN DE SES "SUJETS", LE CITOYEN LAMBDA ERIC DROUET

Publié le par Tourtaux

Macron : « Éric Drouet est un produit médiatique »

VIDÉO. Le président de la République appelle les médias à se ressaisir et décortique l'influence des activistes et des Russes sur la frange radicale des Gilets jaunes.

Modifié le  - Publié le  | Le Point.fr
 
Partager cet article
Repost0

L'IRAK AFFIRME QU'IL NE REJOINDRA AUCUNE ALLIANCE ANTI-IRANIENNE

Publié le par Tourtaux

L’Irak ne rejoindra aucune alliance anti-iranienne

 
hakim-lavrov

Bagdad a assuré à la Russie qu’il ne rejoindra aucune alliance anti-iranienne.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue russe Sergueï Lavrov, ce mercredi 30 janvier à Moscou, le ministre irakien des Affaires étrangères Mohammad Ali al-Hakim a assuré à Moscou que l’Irak ne rejoindrait aucune alliance anti-iranienne.

Mohammad Ali al-Hakim a déclaré qu’une coopération militaire et sécuritaire avec la Russie garantissait l’éradication de Daech en Syrie et en Irak et que l’intégrité de la Syrie assurait la stabilité de l’Irak.

De son côté, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que son pays prêtait une attention toute particulière au rétablissement de la sécurité sur les frontières irako-syriennes après le départ des soldats US d’Irak.

« Nous aiderons les Irakiens à renforcer leurs capacités militaires. On s’attend à ce que les Américains ne suivent pas d’autres objectifs en Irak. Les États-Unis devraient coordonner leur présence militaire avec l’Irak et ils ne devraient pas suivre d’objectifs secrets dans ce pays », a réaffirmé Sergueï Lavrov.

 

Source: PressTV

https://french.almanar.com.lb/1235423

Partager cet article
Repost0

LE 6 FEVRIER A PARIS DE 18 A 20H RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITE AVEC LES PRISONNIERS POLITIQUES AUX USA : LEONARD PELTIER - RED FAWN FALLIS ET MUMIA ABU-JAMAL

Publié le par Tourtaux

ACTION ! - Rassemblement de solidarité avec Leonard Peltier (43e année d’incarcération), avec Red Fawn Fallis et les Water protectors incarcéré.e.s et avec Mumia Abu Jamal (Paris, le 6/02/19)

publié par Freepeltier


http://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article1003 

FREE LEONARD PELTIER ! FREE MUMIA ! FREE ALL POLITICAL PRISONERS !

A l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le prisonnier politique amérindien, Leonard Peltier, qui est dans sa 43e année d’incarcération aux USA depuis le 6 février 2019,

Venez nombreux et nombreuses manifester votre solidarité avec Leonard Peltier, membre de l’American Indian Movement (AIM) en prison depuis 1976 pour avoir défendu les droits des peuples autochtones et de la Terre-Mère, mais aussi avec la militante Oglala Lakota, Red Fawn Fallis et les autres Water protectors incarcéré.e.s à la suite de la résistance contre l’oléoduc DAPL à Standing Rock, ainsi qu’avec le journaliste africain-américain, Mumia Abu Jamal en prison depuis 1982 à la suite d’un procès inique !

Ce rassemblement cette année est de grande importance car Mumia Abu Jamal s’approche de la possibilité d’un nouveau procès après 37 ans de prison et que Leonard Peltier a fait une demande de transfert, de la prison de Coleman, en Floride, à celle d’Oxford, dans le Wisconsin, pour pouvoir être soigné adéquatement et être rapproché de sa famille, ses amis et de sa réserve anishinaabe de Turtle Mountain.

RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ AVEC LES PRISONNIERS POLITIQUES AUX USA : LEONARD PELTIER - RED FAWN FALLIS ET MUMIA ABU-JAMAL

le mercredi 6 février 2019 - de 18h à 20h

prés de l’Ambassade des États-Unis, Place de la Concorde
(angle du jardin des Tuileries et de la rue de Rivoli), Paris, France -
Métro  : Concorde.


« Amnesty International considère Leonard Peltier comme un prisonnier politique dont les recours pour obtenir une réparation légale ont tous été épuisés. Le gouvernement des États-Unis a rejeté à plusieurs reprises les demandes d’un réexamen officiel. Amnesty International reconnait qu’un nouveau procès n’est plus une option possible et est convaincu que Peltier devrait être libéré immédiatement et sans condition. »

- Pour suivre l’activité du Groupe de soutien à Leonard Peltier en France (rattaché à « International Leonard Peltier Defense Committee » - ILPDC) : www.csia-nitassinan.org/spip.php?rubrique3

- Pour contacter l’International Leonard Peltier Defense Committee - ILPDC aux USA :http://www.whoisleonardpeltier.info

N’oubliez pas :
— Rassemblement tous les premiers mercredis du mois en solidarité avec Mumia Abu Jamal, Leonard Peltier, Red Fawn Fallis, les MOVE9 et contre la peine de mort - Place de la Concorde - angle du jardin des Tuileries et de la rue de Rivoli —

http://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article1003

Partager cet article
Repost0

LA CHINE PREPARE UNE REVOLUTION TECHNOLOGIQUE SUR LE MARCHE MONDIAL DU GAZ

Publié le par Tourtaux

GNL, Chine
La Chine prépare une révolution sur le marché mondial du gaz
© Sputnik . Evgeny Odinokov
LU DANS LA PRESSE
URL courte
Vzgliad
Traduction de la presse russe (janvier 2019) (23)
121

Des chercheurs chinois affirment avoir mis au point un nouveau procédé d'extraction du gaz de schiste. En cas de succès, la Chine, qui dispose des plus importantes réserves mondiales de gaz de schiste, enclencherait une nouvelle révolution énergétique et redessinerait entièrement le marché mondial du gaz.

La Chine s'est fixée pour objectif de produire son propre gaz de schiste à hauteur de 30 milliards de mètres cubes d'ici 2020 et de 100 milliards de mètres cubes d'ici 2030. Mais ces plans pourraient échouer si elle ne trouvait pas les technologies révolutionnaires qui lui permettront d'exploiter ces ressources, écrit mercredi 30 janvier le site d'information Vzgliad

Le fait est que les principales réserves se concentrent dans la province du Sichuan à plus de 3,5 km de profondeur et que les technologies actuelles, notamment la fracturation hydraulique, ne permettent pas d'accéder à une telle profondeur. C'est pourquoi les tentatives chinoises d'accéder aux couches riches en gaz de schiste n'ont pour l'instant pas abouti.
Mais ce n'est pas tout. Un autre problème est celui du manque d'eau, qui est nécessaire en grande quantité dans la production selon les technologies actuelles.
C'est pourquoi la révolution technologique chinoise doit consister à inventer une méthode de production de gaz de schiste sans eau.
C'est précisément cette technologie qui a été mise au point en Chine par un groupe de spécialistes nucléaires du laboratoire national des ondes de choc contrôlées, affirme les journaux chinois. Contrairement à la fracturation hydraulique, le dispositif des chercheurs chinois, appelé «extraction exothermique non hydraulique» ou «fracturation sèche», utilise un courant électrique puissant pour générer des ondes de choc contrôlées concentrées afin d'obtenir le même résultat.
L'avantage de cette technologie, qui en est seulement au stade embryonnaire, est son respect potentiel de l'environnement, contrairement à la fracturation hydraulique. Mais il reste encore à découvrir s'il est réellement capable de générer suffisamment d'énergie pour détruire la roche à une telle profondeur.

Si Pékin relevait le défi et réussissait à produire tout son gaz de schiste grâce à cette nouvelle technologie, cela déclencherait une révolution énergétique mondiale aux conséquences globales.

Si la Chine parvenait à assurer ses propres besoins en gaz grâce à la production nationale, cela ferait effondrer les prix du GNL, et tous les projets prévus pour le marché chinois en pleine croissance perdraient leur marché d'écoulement pour devenir non rentables.

Reste à savoir si les Chinois pourront réaliser cette révolution technologique sur le marché gazier. Pour l'instant, cet enthousiasme n'est basé que sur des déclarations optimistes.

https://fr.sputniknews.com/presse/201901301039839593-gaz-schiste-chine-extraction-revolution/

Partager cet article
Repost0