Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UL DOUAI DECLARATION DU FRONT SYNDICAL DE CLASSE DU NORD-PAS DE CALAIS

Publié le par Tourtaux

                                        
      DECLARATION DU FRONT SYNDICAL DE CLASSE DU NORD-PAS DE CALAIS

C'est une très grande victoire de classe qu'ont obtenu les sections syndicales et syndicats qui composent l'UL de Douai CGT et son Secrétaire Général J. Leclecq. En effet, le tribunal de Lille vient de débouter  la Confédération avec à sa tête Thibault et Le Duigou et l'Union Départementale avec à sa tête Detrez, Vanbrakel et Bachelet, courroie de transmission du réformisme de la direction confédérale  qui voulait interdire le congrès de l'UL de Douai qui se déroulera bien le 30 et 31 octobre. Ils voulaient interdire un congrès de classe qui dénoncera toute la politique du grand capital Européen avec à sa tête les syndicats réformistes de la CES dont l'équipe de Thibault. C'est une bouffée d'oxigène qui va permettre au Front Syndical de Classe de tisser des liens profonds avec tous les camarades qui contestent l'orientation d'adaptation au grand capital de la direction confédérale. Cette victoire est un investissement révolutionnaire pour les luttes à venir, les réformistes se prennent les pieds dans le tapis du capital; à nous de les enrouler dans celui-ci et de les étouffer.

                                                                           Gérard Six, responsable du FSC. 

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

GRANDE VICTOIRE D'UN DELEGUE SYNDICAL CGT EN COUR DE CASSATION

Publié le par Tourtaux

NOTRE CAMARADE MICHEL FRIQUET, DELEGUE SYNDICAL CGT VIENT DE GAGNER DEUX PROCES DANS LA MEME SEMAINE CONTRE UN TRUAND DU PATRONAT.

C'est une longue histoire judiciaire que celle du Délégué syndical CGT Michel Friquet, dans l'entreprise SOTIRA. En une semaine, la justice a rendu deux jugements, décisifs pour son avenir professionnel : celui l'opposant à un patron de combat, Jean Py, accusé de discrimination syndicale et le deuxième concernant son licenciement.

Notre camarade Michel Friquet qui était Délégué syndical CGT de l'entreprise SOTIRA à Meslay-du-Maine depuis 1990 a déposé plainte en avril 2003 pour discrimination syndicale et blocage de déroulement de carrière. Le procès s'est déroulé le 26 juin dernier et le Tribunal de Grande Instance de Laval a rendu son jugement la semaine dernière.

Le patron de l'entreprise SOTIRA, Jean Py est condamné à 3 000 euros d'amende pour entrave à une activité économique et discrimination syndicale.

La société SOTIRA pour les mêmes causes devra s'acquitter d'une amende de 6 000 euros.

L'entreprise et son patron doivent verser à notre camarade Michel Friquet 5 000 euros de dommages et intérêts pour entrave au déroulement de carrière.

In-solidium à 3 000 euros de frais d'avocat et aux dépens.

Lors de la même semaine, le Conseil d'Etat dans son arrêt du 22 octobre 2008 annule le dernier licenciement de février 2007.

Le Conseil d'Etat a estimé que les fautes reprochées à notre camarade "ne présentaient point un caractère de gravité suffisante pour justifier le licenciement".

Ce patron va devoir ravaler sa morgue car l'arrêt du Conseil d'Etat n'est pas susceptible d'appel et il va devoir REINTEGRER ce salarié de 53 ans, qui va demander sa réintégration.

Par ailleurs, le Ministère de François Fillon, lorsqu'il était ministre de l'Emploi, avait autorisé le licenciement pour faute grave alors que Michel Friquet était Délégué syndical.

Michel Friquet a été victime d'une discrimination syndicale permanente avec 5 tentatives de licenciements diverses en 18 années d'ancienneté et contre l'avis systèmatique de l'Inspection du Travail et de la Direction régionale du Travail.

 Le PDG et la société SOTIRA sont donc condamnés à payer 17 000 euros pour avoir enfreint la loi pour entrave à une activité économique et pour discrimination syndicale. La Justice est rendue à notre camarade qui va retrouver son poste de technicien en maintenance.

L'employeur de l'entreprise SOTIRA vient de découvrir ce qu'il en coûte de ne pas respecter le Code du Travail.

Un grand coup de chapeau à notre camarade  pour sa ténacité et son courage. Deux jugements favorables rendus dans la même semaine, c'est du jamais vu !

Jacques Tourtaux










 


















  






















 

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

DE NOUVEAU L'ONU CONDAMNE LE BLOCUS ETASUNIEN CONTRE CUBA

Publié le par Tourtaux

Jeudi 30 octobre 2008

            POUR LA 17ème FOIS CONSECUTIVE UNE MAJORITE ECRASANTE 
                         DE L'ASSEMBLEE GENERALE DE L'ONU CONDAMNE
                                                 LE BLOCUS CONTRE CUBA

NEW YORK - L'assemblée générale des Nations unies a adopté aujourd'hui à une écrasante majorité la résolution qui demande la levée du blocus étasunien contre Cuba, pour la 17ème fois consécutive, rapportent les agences de presse. Sur les 192 Etats membres de l'assemblée, 185 ont voté en faveur tandis que trois ont voté contre (Les Etats-Unis, Israël et Palau) et que deux se sont abstenus (Iles Marshall et Micronésie). Par ce vote Cuba obtient une voix de plus que l'année dernière, quand 184 pays avaient voté en faveur de la résolution, quatre contre (Etats-Unis, Israël, Palau et les Iles Marshall) et une abstention (La Micronésie).

La résolution qui demande la levée du blocus a été adoptée 16 fois de suite, avec un soutien croissant qui va de 59 voix en 1992 à 185 d'aujourd'hui.

Avant le vote, le ministre cubain des Relations extérieures, Felipe Pérez Roque, est intervenu devant l'Assemblée où il a soulgné les circonstances spéciales où se déroulait le nouveau vote de cette résolution, avec la crise économique que traverse le monde et, surtout, devant l'imminence des élections étasuniennes qui, selon le ministre, donneront un nouveau président qui " devra décider si le blocus est une politique qui a échoué".

"Vous êtes seul, isolé", a déclaré le ministre, s'adressant au président George W. Bush. Le discours de Péres Roque a été très applaudi par une partie de l'Assemblée.

Source : Le Grand Soir

http://www.legrandsoir.info/






 

Publié dans Les Amériques

Partager cet article
Repost0

VICTOIRE DE L'UL CGT DE DOUAI CONTRE L'UD DU NORD ET LA CONFEDERATION

Publié le par Tourtaux

                                                                    GRANDE VICTOIRE DE L'UL CGT DE DOUAI
                              DANS LE PROCES QUE LUI INTENTAIENT L'UD DU NORD ET LA CONFEDERATION

LE JUGEMENT VIENT D'ETRE RENDU A LILLE : L'UD ET LA CONFEDERATION SONT DEBOUTES ET CONDAMNEES A PAYER 500 EUROS A L'UL DE DOUAI.

MEME S'IL EST CERTAIN QUE LES ADVERSAIRES DE L'UL ET DU SYNDICALISME DE CLASSE NE DESARMERONT PAS, IL S'AGIT D'UNE VICTOIRE IMPORTANTE POUR LA DEMOCRATIE SYNDICALE ET LES CAMARADES DE L'UL DE DOUAI DONT LE COMBAT DOIT SERVIR D'EXEMPLE AFIN QUE LES TRAVAILLEURS ET LEURS SYNDICATS SOIENT EN CAPACITE DE CONSTRUIRE L'OPPOSITION RESOLUE A SARKO-MEDEF, A L'UNION EUROPEENNE ET A TOUS LEURS ACCOMPAGNATEURS.

Source : Collectif Unitaire pour un Front Syndical de Classe

http://collectif-syndical-classe.over-blog.com/




Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

LA POUPEE QUI FAIT TOUSSER SARKOZY

Publié le par Tourtaux

Le président de la République aimerait-il le ridicule ?

Un président de tous les français, ça ? Un Guignol, c'est sûr ! Pour une malheureuse poupée de Jésus, voilà Sarko en transes. Un rien l'occupe. S'il se fait piquer des petites feuilles d'oseille sur son compte bancaire, cela veut dire que si lui, qui a d'aussi importantes fonctions se fait rouler dans la farine, le simple citoyen peut craindre pour son compte perso car, si n'importe qui peut pirater un Sarkozy, ça craint pour nos lingots qui ne vont pas peser lourd à côté des siens ?

Sarkozy a donc intenté une procèdure en référé au TGI de Paris à cause d'une poupée gadjet qui turlupine sérieusement notre chef suprême. Voilà donc Sarkozy piqué au vif pour une bagatelle, et bien, lui qui ne rechigne devant rien, lui qui s'est permis de traiter un citoyen de pov'con, qui se permet toutes les frasques possible et inimaginables, voilà que, comme un gosse de riche trop gâté, trépigne et pique sa colère.

Le juge des référés (procédure d'urgence), a estimé que "cette représentation non autorisée de l'image de Nicolas Sarkozy ne constitue ni une atteinte à la dignité humaine, ni  une attaque personnelle". Elle "s'inscrit dans les limites autorisées de la liberté d'expression et du droit à l'humour."

Débouté, Sarkozy qui a, semble-t-il, l'humour noir, a l'intention de faire appel et réclame "la cessassion de la diffusion de la poupée vaudou et le retrait immédiat du Manuel de tous les points de ventes". Son orgueil aiguillonné? Il demande aussi 1000 euros par infraction, un euro de dommages et intérêts, et 2500 euros de remboursement de ses frais d'avocats. 

En attendant, ça fait marcher le commerce puisque le fameux manuel lancé depuis le 9 octobre à 20. 000 exemplaires est en rupture de stock depuis le 28 octobre.

Ségolène Royal, sa malheureuse adversaire aux dernières présidentielles a aussi sa poupée vaudou, son lot de consolation afin de  faire le pendant à celle de Sarkozy. Elle qui n'en loupe pas une, ironise. Elle ferait mieux de se taire puisqu'elle voulait aussi ester en justice contre cette pauvre poupée.

Décidément, la France n'aurait rien gagnée si cette brave femme avait obtenu son ticket pour l'Elysée. La prochaine présidentielle sera animée par le petit dernier, François Bayrou qui a les dents longues, cela lui vaudra peut-être de gagner une poupée vaudou.

Pauvre petit Nicolas, il en a des misères. Pourvu qu'il ne se mette pas en tête d'intenter des procès à tous les internautes qui lui rentrent dedans, il s'en ferait du fric. C'est que le pauvre malheureux a laissé filer quelques sous, en se faisant gentiment pirater son compte bancaire.



























 

  





 

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>