Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AFRIQUE DU SUD : ACCORD SUR LES SALAIRES DES EMPLOYES MUNICIPAUX

Publié le par Tourtaux

Accord sur les salaires des employés municipaux sud-africains
Par Reuters
 

JOHANNESBURG - Le syndicat des employés municipaux sud-africains (SAMWU) annonce avoir accepté un relèvement de salaires équivalant presque au double du taux de l'inflation, mettant ainsi fin à une grève de cinq jours préjudiciable au programme du président Jacob Zuma.

"Nous avons donné notre accord, il ne reste qu'à signer (le document). Ils ont accepté une augmentation de 13%", a déclaré à Reuters un responsable du SAMWU, Dale Forbes.

Les journées de grève ont vu s'entasser les ordures dans les rues et entraîné la fermeture de nombreux bureaux. Les grévistes réclamaient une hausse de salaires de 15%. Le taux actuel de l'inflation s'élève à 6,9%.

Dans un contexte de récession, la grève accentuait la pression sur le gouvernement du président Zuma, arrivé au pouvoir avec l'appui des syndicats.

Elle a fait suite à de violentes manifestations dans les quartiers pauvres où les habitants se plaignent de ne pas bénéficier d'eau, d'électricité et de services de santé adéquats, quinze ans après la chute de l'apartheid.

Un relèvement salarial de 13% risque de peser sur l'économie sud-africaine, qui est entrée dans sa première récession depuis 1992 sous l'effet d'une baisse de la demande intérieure et extérieure.

Les investisseurs souhaitent voir le gouvernement poursuivre la politique économique qui a contribué à protéger l'Afrique du Sud des pires effets du ralentissement économique mondial.

Alison Raymond, avec Stella Mapenzauswa et Marius Bosch, version française Philippe Bas-Rabérin
Source : http://actualite.portail.free.fr

Publié dans L'Afrique en lutte

Partager cet article
Repost0

VISITEZ L'EXCELLENT BLOG DU DOCTEUR JACQUES LACAZE

Publié le par Tourtaux



                    Le blog de Jacques  LACAZE



Adresse mail: jacques.lacaze@gmail.com

POURQUOI CE BLOG.

Dans notre monde, le mensonge est partout. Il commence par la publicité, véritable – et lucrative – industrie de la désinformation, omniprésente dans tous les moments de notre vie, en passant par les annonces fracassantes sur la victoire contre le cancer, annoncée plusieurs fois par an depuis un demi siècle, pour aboutir au comportement génocidaire du pouvoir états-unien. Ce pouvoir organise un boycott criminel, puis envahie un pays et massacre un peuple sur la base de mensonges d’état. Le résultat des centaines de milliers de morts. Le pouvoir dans ce pays est au mains des grands groupes financiers ceux du pétrole en particulier (Bush de pères en fils, etc…). 

Nos gouvernants et nos hommes politiques  sont de chauds partisans de ces politiques de mensonges et de désinformation.

Des « historiens », « philosophes » et autre « économistes » ou « sociologues »  tentent de nous faire croire que les sociétés humaines sont régis par les lois « naturelles » du marché, de la concurrence, des lois qui font de l’homme «  un loup pour l’homme » selon l’expression du philosophe  anglais Hobbes. « L’enrichissez vous » si cher à Monsieur Adolphe Thiers,  serait le dernier mot de l’histoire. La santé est en totalité régie par ces soit-disantes lois. Ce sont en effet, les grands trusts pharmaceutiques qui imposent leur domination, celle du profit sur le dos des malades, et même des biens portants!



La France va mal, le Monde va mal, et tous les jours un peu plus. Je n’invente rien. Tout un chacun le constate. Le chute de l’URSS et du camp socialiste  « ouvrait une ère de paix et de prospérité pour tous les peuples de la planète » selon les vainqueurs de la guerre froide. Nous assistons au contraire à la multiplication des guerres, des agressions, des massacres, des destructions, de notre environnement en premier lieu... La situation des pauvres est de plus en plus tragique. Les « restau du cœur » créés par Coluche pour parer durant quelques années à une situation qu’il croyait passagère, sont devenus une institution à coté du secours catholique du secours populaire et autres associations caritatives. Ils sont aujourd’hui massivement fréquentés par des jeunes femmes avec enfants, par des salariés pauvres. Les richesses accumulées sur le sol national n’ont jamais été aussi importantes et croissent régulièrement. Et si chacun constate ces faits, plus grand monde ne propose d’autres solutions que la charité sous différentes formes. Il est impossible nous dit-on de dépasser les lois du marché.


Je ne me suis pas éloigné d’un iota de la dénonciation du mensonge et donc de la recherche de la Vérité dans les faits. Et la Vérité est alors révolutionnaire car elle devient l’arme décisive pour avancer. C’est pourquoi, je reprends à mon compte cette magnifique affirmation du philosophe et homme politique italien Antonio Gramsci. Cet homme qui a été assassiné à petit feu dans les geôles de Mussolini, car pour le pouvoir fasciste il fallait empêcher ce cerveau de fonctionner, cet homme qui a résisté à ces conditions inhumaines a su concevoir une des grandes œuvres du siècle passé. Il parlait aussi «  du pessimisme de l’intelligence et de l’optimisme de la volonté »

Je fais donc parti de la petite cohorte de gens qui pensent qu’un autre monde est possible, un monde dégagé de l’exploitation de l’homme par l’homme. Un monde dans lequel la production des biens se fera uniquement en fonction des besoins démocratiquement définis et en respectant la nature que nous devons léguer à nos enfants. Un monde ou la production sera décuplée et se fera avec une règle d'or:   reproduire les conditions de pérennité de cette nature. Je pense que rien n’est possible pour le devenir de l’humanité si les peuples - comme chacun d'entre nous - ne se débarrassent pas de l'égoïsme, de l’exploitation de l’homme par l’homme, du système capitaliste en crise profonde.
 
Oui, c’est bien pour ça que je pense que la science, la recherche de la vérité dans les faits, sont révolutionnaires et vont dans le sens de la libération de l’humanité.


Je ne suis ni scientifique ni philosophe. J’ai exercé la médecine praticienne durant 25 ans et en même temps j’ai étudié, utilisé, soutenu ce qu’on appelle les médecines différentes. J’ai acquis la conviction que des découvertes fondamentales ou tout simplement utiles viennent de ce milieu. J’ai pu vérifier – je donnerais des preuves – que beaucoup de ces découvertes de ces idées sont connues des milieux universitaires mais sont tenus à l’écart, marginalisées ou pire pillées. C’est pourquoi je parle plutôt de médecines marginalisées. Bien entendu je ne suis pas manichéen et je n’oppose pas la médecine, la science universitaire et officielle – je m’expliquerais sur ce terme, qui est très  précis et historiquement défini – à ces médecines ou découvertes marginalisées. Je rendrais public dans ce site des cas de guérison, ou d’amélioration spectaculaire de la santé de personnes soignées par ces médecines – en respectant bien sur l’anonymat et la déontologie médicale. Ce qui me permettra d’expliquer en détail ces méthodes, leur origine, leur histoire.
 
D’ores et déjà je signale que l’Université, les centres de recherche qui disposent des moyens de recherche, d’expérimentation, d’évaluation des techniques, thérapeutiques et ont pour devoir de vérifier, de valider – ou d’invalider – ces moyens. A la demande du Président de la République et du Ministre de la Santé de l’époque, j’ai contribué à mettre en place et j’ai activement participé à un groupe de travail et 1985-86 chargé de faire des propositions sur l’évaluation de ces médecines marginalisées. Ces propositions ont été aussitôt enterrées. La pression des milieux académique a été féroce. Mais ces propositions sont toujours là, puisque publiées par « La documentation française ».


Au total, pour moi, l’avenir des travailleurs - manuels et intellectuels - de ce pays, c'est-à-dire de ceux qui produisent les richesses, des chercheurs, de la science, de la connaissance  sont un seul et même problème. J’ai réfléchi et longuement travaillé sur le pourquoi de la marginalisation de certains chercheurs et découvreurs. Je vais m’expliquer dans ce blog sur ce phénomène tout en montrant que la lutte à mener est directement liée aux luttes sociales pour la libération de l’humanité.

Je vais donc présenter un certain nombre de ces chercheurs et de ces recherches marginalisées, dans le but de les faire connaître surtout à la communauté scientifique et en même j’essaierais de mettre à jour les mécanismes de la marginalisation ou du pillage.

Vous constaterez qu'une place à part est réservée dans ce site, aux travaux et propositions d'André Gernez.  Ce chercheur a selon moi, forgé le concept de cellules souches, et surtout, il l'a fait travailler dans différents secteurs de la biologie et de la pathologie humaine.  Ce qui l'a conduit à formuler des propositions en matière de  cancer, de sclérose en plaques et autres maladies neurologiques et bien d'autres domaines de la pathologie.

En même temps, je laisserais des traces des actions que j’ai menées sur ces problèmes.  
Source : http://www.jacques-lacaze.com/

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

JE HAIS LES COUPS D'ETAT

Publié le par Tourtaux

Source : Cuba Si Lorraine

La nuit la Résistance ... par Alain Girard

Je hais les coups d’état

mardi 28 juillet 2009, par Comité Valmy


Je hais les coups d’état, je hais la violence aveugle d’hommes de pouvoir quant ils ne sont pas de simples nervis, ceux là sont sans doute les pires,

Je hais la lâcheté qui fait frapper tout un peuple, une nation, au petit matin ou au coucher, c’est selon,

Je hais les commanditaires, banquiers, affairistes, les sans morale, les hommes du capital,

Je me souviens, c’était en 74 , je suivais décomposé mon premier coup d’état ou plutôt le premier que je pouvais comprendre, enfin pas comprendre ni accepter mais enfin vous connaissez cela,

C’était l’Unité Populaire, Allende, Néruda,, la droite chilienne mobilisait les poids lourds et leurs chauffeurs, ils coupaient déjà le Chili en deux comme il le firent ensuite avec Victor Jara,

Ils manifestaient au son des casseroles, ils gagnèrent au son des bombes et des armes automatiques,

Je me souviens de cette camarade socialiste chilienne, réfugiée en France, elle faisait le ménage, j’étais son petit chef, je lui ai trouvé une salle pour tenir une réunion, j’y étais l’invité,

C’est là qu’elle et les siens m’ont offert ces bouleversants objets, une tasse et un pot avec son couvercle en terre cuite, peints en noir,

C’était son mari et ses camarades qui les fabriquaient pour survivre, pour survivre dans leur prison chilienne après y avoir enduré sévices et tortures, ils étaient au fond de la nuit, leur nuit et brouillard du pays de Pablo,

Ces socialistes chiliens, bien loin de ceux d’ici, me racontèrent Fidel et Cuba, Néruda et l’Espoir, l’Unité Populaire, le retour,

Elle me laissait pantois, prête à rentrer au Chili pour reprendre son combat, leur combat, quelqu’en soit le prix car la dignité, la liberté ne s’achètent pas, elles se conquièrent,

J’ai oublié son prénom, celui de ses compagnes, tout comme j’ai oublié celui de ce jeune palestinien à qui je donnais ce que je pouvais et qui apprit ici le mot solidarité avec , en retour,cette carte postale de Jordanie, barrée du même mot, il était rentré se battre,

Je n’ai pas oublié Muza, il cachait les armes de la guérilla kurde, l’armée l’a tellement torturé, je ne peux pas l’effacer pas plus que que Kénan, une partie du cou arrachée par une balle américaine, d’un fusil américain, d’un soldat turc,

Je ne peux gommer ces femmes qui partout portent les journaux, les armes, les messages, les enfants, l’avenir,

Je sais qu’aujourd’hui c’est le Honduras, le sang imprègne la terre, les hommes tombent les mains vides, ils n’ont qu’un tambour pour combattre le canon disait Brel,

Je sais aujourd’hui pourquoi les Farc ne se rendent pas,

Je me souviens de cette petite pomme fripée, ce bout de femme qui me racontait dans son français toujours hésitant, elle me disait sa vie,

C’était il y a longtemps et c’est si près encore,

Elle ne savait ni lire ni écrire, elle travaillait aux champs, du matin à la nuit et seule, le soir, la radio apportait un peu de nouvelles, un peu de lumière dans une vie étale, de misère,

Elle m’a raconté ce jour où une femme prit la parole dans la boîte sonore, elle laissa tout en plan, les oreilles grandes ouvertes, elle me confia qu’à cet instant elle avait su où aller, que faire, que choisir, où se trouvait l’avenir,

Elle venait d’écouter Dolorés Ibarruri, la Pasionaria du peuple d’Espagne,

Infirmière de l’armée républicaine, son mari combattant des Brigades Internationales, des êtres de chair et de sang, en connaissant le prix et la douleur,

Ils quittèrent leur Terre sacrée inondée du sang des enfants d’Espagne et des milliers de volontaires,

Ce fut la retirada,

Elle eut, ils eurent deux enfants, une fille, un gars,

Leur fils faisait encore des cauchemars bien après, bien après qu’il ait vu son père, tué, assassiné par des gendarmes, il était un FTP-MOI, un partisan espagnol engagé dans l’armée de l’ombre française, abattu par des gendarmes français,

Elle demanda la nationalité française et elle attendit patiemment plus de 30 ans pour l’obtenir, elle avait des médailles, mais elle possédait surtout cette photo prise en Espagne, celle de son homme, du père de ses enfants,

Carmen, c’est elle, me racontait Franco, le coup d’état, ses yeux luisaient de colère, elle haissait la guerre ,

Carmen n’est plus là, mes camarades sont dispersés, aucun ne regrette, je le sais, ils ont fait ce qu’ils pouvaient, tout ce qu’ils pouvaient,

Un putchiste ne peut, ne sait dormir sereinement, il sait,

il sait que ces femmes et ces hommes se sont prolongés, ils sont en Colombie, au Honduras, ils ont déposé les armes à Cuba mais sont prêts à toute éventualité,

Un putchiste peut penser dormir tranquille, la conscience du travail accompli mais il ne peut que penser dormir tranquille, la nuit la Résistance veille !

Alain Girard

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

SELON UN SONDAGE EFFECTUE 59% DE RUSSES PENSENT QUE LA RESOLUTION DE L'OSCE SUR LE STALINISME DIABOLISE LA RUSSIE

Publié le par Tourtaux

 
 
Rambler's Top100 SpyLOG
 
Résolution de l'OSCE sur le stalinisme: une diabolisation de la Russie (sondage)
14:28 | 31/ 07/ 2009

MOSCOU, 31 juillet - RIA Novosti. 59% des russes pensent que la résolution de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE amalgamant stalinisme et nazisme vise à saper le prestige de la Russie et minimiser sa contribution à la victoire dans la Seconde guerre mondiale, selon un sondage du Centre d'étude de l'opinion publique russe (VTSIOM).

Le 2 juillet dernier, l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a adopté une résolution sur la réunification de l'Europe divisée dont le projet a été proposé par la Lituanie et la Slovénie.

Seul un Russe sur cinq (21%) estime que ce document a pour but de rendre hommage aux victimes des régimes totalitaires.

L'idée que la résolution est appelée à torpiller le prestige de la Russie et à minimiser son apport à la victoire sur le nazisme est partagée par les communistes (69%), les habitants du sud du pays (70%), les Moscovites et les Pétersbourgeois (69%), ainsi que par les personnes âgées de plus de 45 ans (63 à 65%). Cette idée est moins populaire chez les partisans du Parti libéral-démocrate (LDPR) et des partis d'opposition Iabloko, Juste Cause et Patriotes de la Russie (27% pour chaque formation), ainsi que chez les Sibériens (30%), les habitants des petites villes (25%) et les jeunes de 25 à 34 ans (25%).

La tendance à assimiler les crimes du stalinisme à ceux du nazisme a provoqué une réaction négative chez 53% des Russes. Seuls 11% des sondés ont favorablement accueilli la résolution de l'OSCE et 21% n'ont pas donné de réponse.

Le sondage a été réalisé les 25 et 26 juillet auprès de 1.600 personnes dans 140 localités de 42 régions du pays. La marge d'erreur statistique ne dépasse pas 3,4%.

La résolution de l'Assemble parlementaire de l'OSCE stipule que les pays européens ont connu au XXe siècle "deux grands régimes totalitaires, à savoir le nazisme et le stalinisme, coupables de génocides, de violations des droits de l�homme et des libertés fondamentales, de crimes de guerre et de crimes contre l�humanité".

Le document invite tous les membres de l'OSCE à dénoncer "les manifestations publiques glorifiant le passé nazi ou stalinien".

Publié dans Guerre1939-45

Partager cet article
Repost0

AFGHANISTAN : SELON UN RAPPORT DES NATIONS UNIES LES ZONES DE COMBAT S'ETENDENT AUX SECTEURS HABITES

Publié le par Tourtaux

La guerre atteint les zones habitées en Afghanistan
Par Reuters
 

GENEVE - Les zones de combat s'étendent aux secteurs habités en Afghanistan, où un nombre croissant d'habitants sont victimes de raids aériens, d'attentats au véhicule piégé ou d'opérations suicide, selon un rapport des Nations unies publié vendredi.

La Mission d'assistance de l'Onu en Afghanistan (MANUA) fait état de 1.013 civils tués de janvier à fin juin en raison de l'extension du conflit armé, contre 818 au premier semestre 2008 et 684 durant la période correspondante en 2007.

Commentant le rapport, Navi Pillay, Haut Commissaire de l'Onu aux droits de l'homme, a déclaré qu'il était primordial de protéger les populations afghanes des combats.

"Toutes les parties engagées dans ce conflit doivent prendre des mesures adaptées pour protéger les civils et garantir des enquêtes indépendantes sur l'ensemble des victimes civiles", a dit la responsable sud-africaine.

Le rapport impute aux taliban et à leurs auxiliaires 59% des morts de simples passants, victimes pour la plupart de mines et de bombes posées sur des artères urbaines ou des axes routiers. Les forces gouvernementales afghanes et internationales se voient aussi attribuer des raids aériens dévoyés qui ont fait des centaines de morts.

"Des éléments antigouvernementaux et des forces pro-gouvernementales sont les uns et les autres responsables de l'augmentation des victimes civiles", dit le rapport, dont les auteurs notent que certains changements tactiques ont accru le nombre d'innocents pris entre deux feux.

TACTIQUES DE GUÉRILLA ET PROVOCATIONS

Les insurgés, qui lançaient auparavant des attaques frontales contre l'armée afghane et les troupes de l'Otan ou leur tendaient des embuscades, recourent désormais à des tactiques de guérilla dans les zones résidentielles "afin de brouiller délibérément la distinction entre combattants et civils", souligne le document.

Cette évolution "semble constituer une politique active visant à provoquer une riposte militaire dans des secteurs où il est très probable que des civils soient tués ou blessés".

Les forces afghanes et internationales ont intensifié leurs opérations dans des zones civiles, tuant des habitants et endommageant maisons, biens et infrastructures, dit le rapport.

L'Onu fait valoir que les ripostes de l'insurrection à l'envoi de renforts militaires américains et les tentatives de sabotage des élections présidentielle et provinciales du 20 août, risquent d'entraîner des pertes humaines plus lourdes en Afghanistan. Les taliban y ont été chassés du pouvoir en 2001 pour avoir accueilli des activistes d'Al Qaïda.

"Vu la configuration du conflit à ce jour, il est probable qu'on enregistre un nombre important de nouvelles victimes civiles dans les mois qui viennent", conclut le rapport.

Les bilans de l'Onu sont fondés sur des témoignages, des interviews de responsables militaires et locaux, des visites en milieu hospitalier ainsi que des documents photographiques, des vidéos et des informations de médias ou d'autres sources.

D'après le nouveau rapport, 200 civils ont été tués depuis le début de l'année au cours de 40 raids aériens des forces pro-gouvernementales. Le mois de mai a été particulièrement sanglant : 65 civils y ont été tués en un seul bombardement aérien et 81 sur l'ensemble du mois.

"Bien que le nombre d'incidents mortels liés à des raids aériens soit globalement faible, ces incidents peuvent causer un grand nombre de morts lorsqu'ils se produisent", note l'étude onusienne.

Version française Philippe Bas-Rabérin
Source : http://actualite.portail.fr.

Publié dans Afghanistan

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>