Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BAYROU VEUT BIEN OUVRIR A GAAUUCHEE !

Publié le par Tourtaux

Bayrou approuve une ouverture à gauche

"On a raison de tendre les mains parce qu'on ne peut pas continuer à être des forces politiques qui s'ignorent et se détruisent ou se combattent tout le temps", a-t-il ajouté. Au sujet de l'opportunité d'une alliance électorale avec le PS, François Bayrou a précisé qu'il livrerait sa position dimanche, lors du dicours de clôture de l'université d'été de son parti.

Marielle de Sarnez, la vice-présidente du MoDem, avait tendu la main aux partis de gauche, le 22 août à Marseille, lors des ateliers d'été de "L'Espoir à gauche", courant du PS animé par le député européen Vincent Peillon. Dans un entretien à L'Express publié ce vendredi, Marielle de Sarnez déclare, à propos de la constitution de listes communes en vue des régionales de mars 2010, que "personne ne peut gouverner seul". Elle appelle de ses vœux à "faire bouger les lignes" dans le respect "des parcours et des identités propres de chacun". "Je suis du centre, mais je ne regarde pas les socialistes comme des adversaires. J'attends d'eux la même attitude", explique-t-elle.
Source : Le Monde

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

AFGHANISTAN : UN 30ème SOLDAT FRANCAIS EST TUE

Publié le par Tourtaux

 

Un soldat français tué en Afghanistan

Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 04/09/2009

 

 

Un soldat français a été tué et neuf autres blessés lors d'une attaque contre une patrouille dans l'est du pays. Cette attaque intervient quelques heures après un bombardement de l'Otan qui aurait fait 90 morts dans le nord.

Un soldat français a été tué et neuf autres blessés ce vendredi en Afghanistan, lors d'une attaque à l'engin explosif contre une patrouille, dans la région de Showkhi, dans l'est du pays, selon un communiqué de Nicolas Sarkozy.

"Le Président de la République a appris avec une grande émotion l'attaque meurtrière par engin explosif, ce (vendredi) matin, contre des militaires français qui patrouillaient en véhicule dans la région de Showkhi, entre les bases de Nijrab et Bagram", a déclaré l'Elysée.

90 personnes ont été tués dans une attaque des forces militaires internationales en Afghanistan.

REUTERS/Wahdat

90 personnes ont été tués dans une attaque des forces militaires internationales en Afghanistan.

"Un caporal du 3ème Régiment d'infanterie de Marine de Vannes a payé de sa vie l'engagement de la France au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan, tandis que 9 autres soldats ont été blessés, dont plusieurs très grièvement", a précisé la présidence.

Selon l'état-major des armées, l'attentat s'est produit vers 07H00, à mi-chemin entre la base française de Nijrab, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Kaboul, et la grande base américaine de Bagram, à une soixantaine de kilomètres au nord de la capitale afghane.

"Une section d'infanterie ainsi que des éléments du génie, soit une cinquantaine d'hommes, étaient allés reconnaître une route pour assurer la sécurité d'un convoi logistique lorsque l'explosion s'est produite", a précisé l'amiral Christophe Prazuck, de l'état-major.

Au total, 30 Français sont morts depuis 2001

"L'explosion d'un IED (Improvised Explosive Device, bombe artisanale) a atteint l'un des sept véhicules de l'avant blindé (transport de troupes, ndlr) du convoi", a-t-il expliqué, indiquant que "les neuf blessés, dont quatre sont dans un état grave, ont été transportés par hélicoptères vers Bagram et Kaboul".

Avec le décès de ce caporal du 3ème RIMa, dont l'identité et l'âge n'ont pas été immédiatement divulgués, ce sont au total 30 soldats français qui ont trouvé la mort en Afghanistan depuis le déploiement du contingent français fin 2001.

"Le chef de l'État a réaffirmé son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes. Il a condamné avec force cette violence aveugle et a exprimé la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au rétablissement de la paix et au développement en Afghanistan", affirme-t-il encore.

Quant au Premier ministre François Fillon, il a fait part de sa "grande émotion", saluant "le courage de nos soldats et leur professionnalisme".

Une enquête pour éclaircir les chiffres

Par ailleurs, près de 90 personnes ont été tuées ce vendredi dans le nord de l'Afghanistan dans le bombardement de citernes de carburant par les forces internationales.

L'armée allemande, qui dirige les opérations militaires de l'Otan dans cette province de Kunduz, avait d'abord assuré que le bombardement, qui visait deux camions citerne volés par les talibans, n'avait tué que des insurgés et aucun civil. Puis un de ses porte-parole à Berlin a tempéré en précisant que la Bundeswehr n'en n'était pas sûre à "100%".

La Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan a annoncé une enquête pour déterminer si des civils ont été tués. Puis l'ONU, par la voix du numéro 2 de sa représentation en Afghanistan, Peter Galbraith, a déclaré: "Tout doit être entrepris pour examiner ce qui s'est passé et pour savoir pourquoi on a recours à une frappe aérienne dans des circonstances dans lesquelles il est difficile de déterminer avec certitude s'il n'y a pas de civils sur les lieux".

Ce bombardement survient au moment où les Etats-Unis confirment le changement de stratégie annoncé par le président Barack Obama dès son élection, avec pour objectif de gagner la confiance des populations.

Publié dans Afghanistan

Partager cet article
Repost0

HONDURAS : LA POPULATION REJETTE MASSIVEMENT LA CAMPAGNE ELECTORALE

Publié le par Tourtaux

 Au Honduras, la population refuse massivement de participer à la campagne électorale Jeudi 03 Septembre 2009
Le gouvernement de facto a donné le coup d’envoi de la campagne électorale pour les élections générales qui doivent avoir lieu le 29 novembre, mais de nombreux secteurs de la population opposés au coup d’Etat militaire du 28 juin dernier ont condamné la manoeuvre
Au Honduras, la population refuse massivement de participer à la campagne électorale
Dans un communiqué publié quelques instants avant le début de cette campagne électorale et repris par l’agence Prensa latina, le Front national contre le coup d’Etat affirme que participer à des élections sans le retour de l’ordre constitutionnel équivaudrait à officialiser la violence militaire contre l’Etat de droit et que cela serait inacceptable.

Le Front a décidé d’ignorer la campagne électorale et de ne pas tenir compte des résultats aussi longtemps que l’Etat de droit n’aura pas été rétabli et que le président constitutionnel Manuel Zelaya ne soit de retour au pouvoir. Carlos Humberto Reyes, un candidat indépendant à la présidence du pays, a demandé que les candidats aux différents postes et opposés au coup d’Etat, se retirent du processus électoral, si la dictature se maintient au pouvoir. Selon le député Marvin Ponce, le Parti de l’Unification démocratique, qui présente le député César Ham au poste de président du pays, a adopté la même position, refusant de participer à des élections organisées par les putschistes.

Seuls deux candidats à la présidence, membre des deux partis traditionnels, ont lancé leur campagne électorale. Il s’agit de Elvin Santos, du Parti libéral, et de Porfirio Lobo, du Parti conservateur national.

Les autres candidats à la présidence sont Felicio Avila, du petit Parti démocrate chrétien, et Bernard Martinez, du Parti Innovation et Unité social-démocrate, dont une partie des membres sont opposés au gouvernement de facto.

Pendant ce temps, le Front a annoncé que la résistance consolidera ses bases et s’étendra à l’ensemble du pays, afin de réclamer le retour de l’Etat de droit. Le secrétaire général de la Fédération unitaire des travailleurs, Israël Salinas, a annoncé la tenue, pour dimanche prochain dans la capitale, d’une grande assemblée qui réunira des représentants de tout le pays.

Publié dans Les Amériques

Partager cet article
Repost0

A L'EXCEPTION DES 20 PREMIERS ARTICLES QUE JE VIENS DE RECTIFIER TOUS LES ARTICLES QUE J'AI MIS DANS LA COMMUNAUTE SYNDICALISME SONT DANS LA RUBRIQUE NON CLASSES

Publié le par Tourtaux

POURQUOI?

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

PARIS : TOUS A LA BOURSE LE 17 SEPTEMBRE : APPEL A LA MOBILISATION DU SYNDICAT CGT PHILIPS EGP DREUX

Publié le par Tourtaux

 

Le syndicat CGT PHILIPS EGP appel les salariés

 


PARIS le 17 septembre 2009 à la bourse

 

 

MOBILISONS NOUS ! TOUS ENSEMBLE POUR PROTESTER CONTRE

LES FERMETURES D’USINES, DELOCALISATIONS ET REPRESSION OUVRIERE et SYNDICALE

 

Depuis des années ce sont des milliers d'emploi qui ont disparu et des milliers de familles qui sont plongées dans la misère et la précarité à la suite de décisions de grands patrons peu scrupuleux,irresponsables, en toute impunité, avec la complicité de l'état responsable, des conséquences, de la débâcle sociale dont les médias nous rapportent chaque jour de nouveaux épisodes et que les salariés subissent de plein fouet.

 

Exprimons notre colère, ne commandons pas les salariés s’adonnant à des pratiques de séquestrations de saccage de préfecture, qui a malheureusement tendance à devenir courante, car leur détresse est réelle. La CGT PHILIPS EGP DREUX y vois plutôt une dérive malsaine de notre société ou les camardes syndicalistes des boites en luttes doivent gérer eux-mêmes les conséquences d’une crise économique et financière à laquelle notre gouvernement est incapable de mettre les responsables face à la justice et en prison.

 

Ces licenciements et fermetures sont d'autant plus scandaleux qu'ils sont orchestrés par des grands groupes dont les profits sont incontestables; ils ne visent qu'à satisfaire quelques richissimes actionnaires. En décidant des fermetures de sites, des licenciements, PHILIPS comme d'autres groupes, porte une lourde responsabilité dans la situation, auxquels il faut ajouter les suppressions de postes au sein des entreprises sous-traitantes

 

Il est temps de riposter pour ne pas mourir, à l’initiative du syndicat CGT GOODYEAR Amiens, nous avons choisi de programmée le 17 septembre 2009 une journée, afin que toutes les entreprises ou il y a des plans sociaux, de la répression syndicale et ouvrière, des plans de restructuration, puissent venir à la bourse à PARIS «royaume de la spéculation, ou règne la politique ultra libérale », exiger une loi interdisant les licenciements, nous ne devons pas payer leur crise!!!!

Un comité des luttes s'organise autour des CONTIS, GOODYEARD MOLEX, CATERPILLAR, PHILIPS, VALEO, NEW FABRIS, THOMSON, MICHELIN, RENAULT et PEUGEOT, et bien d’autres encore des filières chimie caoutchouc et métallurgie, d’autres branches se préparent aussi pour cette journée

 

Dans ce contexte d’incertitude, et même d’inquiétude des travailleurs, nous condamnons le manque de réactivité de la confédération CGT. Le changement ne se fera pas avec des bureaucrates, mais avec des femmes et des hommes debout dans la lutte..

 

Vos luttes n'ont pas été vaines, salariés de PHILIPS levez vous!

 

ENSEMBLE LE 17 SEPTEMBRE 2009

 

 

Faisons de cette journée d'action, une journée de solidarité envers les victimes de cette politique patronale capitaliste, contre tous les responsables de la casse industrielle et sociale.

 

Cette journée doit déboucher sur d'autre jusqu'à satisfaction de nos revendications

Par CGT PHILIPS EGP DREUX

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0