Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PRCF : COMMUNIQUE D'URGENCE SUR LE NOUVEAU CRIME DU POUVOIR ISRAELIEN

Publié le par Tourtaux

>

> *Un nouvel acte fasciste du gouvernement israélien

> communiqué du PRCF, le 31 mai 2010

> *

> Affichant une nouvelle fois leur nature fasciste et exterminatrice, les

> meneurs d'extrême droite qui dirigent le gouvernement de Tel Aviv viennent

> d'assassiner de sang-froid seize militants courageux en blessant de

> nombreuses personnes de toutes nationalités dont des Français, qui

> tentaient pacifiquement de secourir la population de Gaza, cette prison de

> masse à ciel ouvert. Le "crime" de ces ambassadeurs de la solidarité

> internationale était de prétendre apporter aux malheureux Palestiniens des

> vivres, des médicaments et des biens d'équipement élémentaires dont la

> population civile de Gaza, enfants compris, est privée de manière

> scandaleuse par le gouvernement israélien et par son armée, en violation

> grossière des lois de la guerre.

> Notons également que ce crime d'Etat a été perpétré dans les eaux

> internationales.

> Rappelons aussi qu'il y a peu, le sinistre service secret israélien, le

> Mossad, a froidement assassiné à l'étranger un dirigeant élu des

> Palestiniens. Il n'a pas hésité pour accomplir sa besogne de mort à se

> servir de faux passeports français, sans que Kouchner et Sarkozy, si

> prompts à appeler aux sanctions et à la guerre contre l'Iran, aient levé

> le petit doigt.

 

> Il est scandaleux de voir que cette action meurtrière et provocatrice,

> directement tournée contre le droit international, trouve une nouvelle

> fois des avocats dans les milieux dirigeants des Etats-Unis, de l'Union

> européenne et de l'Etat français. Il est scandaleux de voir que notre pays

> a renoncé à sa politique traditionnelle au Proche-Orient et que sous

> l'impulsion de "Sarko l'Américain", il est actuellement tout acquis aux

> agissements de l'Etat sioniste malgré des réserves de forme qui ne

> trompent personne.

 

> Une fois de plus éclate le "deux poids deux mesures" des grandes

> puissances impérialistes et de l'UE: celles-ci ne cessent de bloquer des

> pays et des peuples entiers inlassablement accusés de crimes imaginaires

> (notamment le noble peuple cubain), ils menacent d'intervention militaire

> l'Iran parce qu'il a le front, toutes tendances politiques confondues, de

> vouloir se doter d'un équipement nucléaire civil, alors que les

> terroristes d'Etat de Tel Aviv qui possèdent notoirement et illégalement

> la bombe atomique, sont l'objet de toutes les indulgences quand ils

> commettent des crimes grossiers et bien réels, parce qu'ils sont

> considérés comme des piliers de la domination impérialiste et capitaliste

> au Proche-Orient...

 

> Dans ces conditions, le PRCF appelle le peuple de France à exiger la

> rupture des relations diplomatiques entre notre pays et l'Etat de plus en

> plus criminel de Tel Aviv, qui prend sans cesse en otage la paix mondiale

> en ridiculisant ouvertement l'Organisation des Nations Unies.

> Le PRCF appelle ses amis à participer partout dès aujourd'hui aux

> manifestations unitaires qui se tiendront sur notre territoire, notamment

> à Paris devant l'ambassade israélienne, pour condamner ce crime odieux,

> pour saluer la mémoire des citoyens courageux assassinés lâchement par

> l'odieuse "Tsahal", et pour soutenir à fond la juste cause du peuple

> palestinien martyrisé.

>

> Le secrétariat national et international du Pôle de Renaissance Communiste

> en France (PRCF)

Publié dans Israël

Partager cet article
Repost0

BRUXELLES VEUT TRANSFORMER LA SNCF EN SOCIETE ANONYME...... COMME LA POSTE !

Publié le par Tourtaux


SNCF: Bruxelles veut transformer la compagnie ferroviaire en société anonyme, selon la presse
La Commission européenne souhaite un changement de statut de la SNCF et la transformation de la compagnie ferroviaire française en société anonyme, annonce lundi le quotidien économique Les Echos.
La Commission de Bruxelles a adressé le 11 février une lettre à la France demandant "des mesures pour supprimer la garantie de l'Etat sur les engagements de la SNCF" (ses emprunts par exemple), selon Les Echos qui disent avoir eu une copie de ce document.
Cette garantie de l'Etat est "implicite" dans le statut actuel de la SNCF, qui est un établissement public à caractère industriel et commercial (Epic), précise le quotidien.
La demande de la Commission pourrait entraîner une transformation de la SNCF en société anonyme. Mais dans une réponse datée du 12 avril, le gouvernement français indique qu?il n?entend pas opérer un tel changement de statut, affirment Les Echos.
Toujours selon le quotidien économique, la Commission européenne aurait également demandé à l'Etat de ramener de 2039 à 2030 la fin du monopole de la SNCF sur les trains de banlieue, ainsi que la fin de celui de la RATP sur le métro et le RER à Paris.
Les Échos

 

Dogmatisme bruxellois
Guillaume Pepy n'avait pas besoin de cela. Sans même parler de la gestion du quotidien, toujours pleine d'imprévus à la SNCF, les dossiers brûlants ne manquent pas sur l'agenda du président. Restructuration du fret, rentabilité déclinante du TGV, ouverture des grandes lignes internationales à la concurrence ou encore interrogations sur l'avenir du pôle transport régional de passagers, la liste est déjà longue. Pas assez cependant aux yeux de Bruxelles, semble-t-il. Au nom de l'équité entre entreprises du secteur, la Commission vient en effet de s'attaquer au statut de la SNCF qu'elle juge constitutif d'une aide d'Etat.
Résultat, Guillaume Pepy qui menait déjà de front les chantiers de la rénovation sociale et stratégique de l'entreprise va devoir se pencher aussi sur celui de la réforme du statut. Car, si l'initiative de la Commission a été reçue par un accueil glacial à Paris, l'ambition est claire. Il s'agit de mettre la SNCF au même régime que La Poste, c'est-à-dire d'obtenir à terme sa transformation en société anonyme. Seul moyen, estime Bruxelles, d'empêcher la compagnie ferroviaire de bénéficier de la garantie illimitée implicite de l'Etat français que lui confère son statut d'Epic (établissement public à caractère industriel et commercial). Et donc de restaurer de saines conditions de concurrence dans le transport ferroviaire européen. CQFD.
Le problème de ce raisonnement, c'est que si l'on voit bien ce qu'y gagnerait le dogmatisme bruxellois, on a plus de mal à en mesurer l'intérêt économique. Pas sûr en effet que la mutation demandée changerait grandchose aux conditions de financement de la SNCF. Car, contrairement à ce que semble croire la Commission, une transformation en SA ne conduirait pas automatiquement à la dégradation des notes de crédit du groupe. Si la cote de La Poste a récemment baissé auprès des agences de notation c'est moins pour tenir compte de son changement de statut que de la brutale chute des volumes du courrier et de ses conséquences sur le « business model » de l'entreprise.
Dans ces conditions, on se demande bien pourquoi il faudrait ouvrir pareil chantier. Car ce qui est sûr en revanche, c'est qu'il déclencherait immédiatement une crise sociale de forte magnitude au sein de la SNCF. Le groupe ferroviaire n'est pas La Poste. Il n'y a pas si longtemps, la simple évocation de la création de filiales de droit privé dans le fret y a suscité une levée de boucliers. On n'ose imaginer la réaction des cheminots face à la perspective de l'abandon du statut d'Epic. Les syndicats auraient alors beau jeu de mobiliser contre une mesure qui, forcément, dans leur discours, mènerait à la privatisation du groupe à terme. De quoi bloquer pour de bon les réformes déjà engagées et bouleverser pour longtemps l'agenda de Guillaume Pepy.
Les Échos

Source : Sébastie Neau, secteur des Cheminots CGT de Reims

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

REUNION DU FRONT SYNDICAL DE CLASSE EN REGION PARISIENNE LE 5 JUIN

Publié le par Tourtaux

1 31 /05 /2010 19:28

logo-FSC.jpgFront Syndical de Classe

B. Parquet, tel : 01 46 81 47 90 le 26 mai 2010

 

 

 

 

Cher(e) camarade,

 

 

 

Le pouvoir comme le demande le MEDEF et l’Union Européenne, est bien décidé à imposer sa « contre réforme » des retraites, après avoir simulé un dialogue social avec les états majors syndicaux qui se sont complaisamment prêtés a ce jeux de dupe dont il n’y avait rien à attendre .

Il n’est pas inutile de rappeler, que l’U.E. au sommet de Barcelone, avait fixé l’âge de départ à la retraite à 65 ans pour l’ensemble des états membres, avec l’accord de Chirac et Jospin qui y participaient, sans renâcler le moins du monde.

Devant cette épreuve de force et sans illusions sur la fermeté des dirigeants confédéraux, il n’y a pas d’autre choix que la poursuite de l’action dans un esprit offensif en dénonçant, comme nous le faisons depuis plusieurs mois la campagne d’intox abondamment médiatisée, selon laquelle pour sauver nos retraites, il faudra travailler et cotiser de plus en plus longtemps, jusqu’à en crever. Pour ce faire notre dossier sur les retraites dont la qualité a impressionné les militants syndicaux à qui nous l’avons adressé, est un outil à consommer sans modération.

Notre activité doit donc se situer à la hauteur des enjeux auxquels nous sommes confrontés sans se relâcher pendant la période estivale.

Dans cette perspective, je te propose de nous rencontrer :

Samedi 5 juin 2010 de 9h30 à 12h00

 

 

Fraternellement, B. Parquet

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

SOUTIEN SANS FAILLE DU MEDEF A SA LAURENCE QUI VA CONTINUER DE METTRE SARKOZY A SA BOTTE !

Publié le par Tourtaux

Soutien sans faille du Conseil exécutif du Medef à Laurence Parisot


"Par vote à bulletin secret, le Conseil exécutif du Medef s'est exprimé à l'unanimité en faveur de Laurence Parisot" sans aucune abstention.

La présidente du Medef poursuit son chemin vers une réélection sans coup férir. Le conseil executif de cette grande organisation patronale annonce ce lundi qu'il s est réuni aujourd'hui pour exprimer l'avis qu'il transmettra à l'Assemblée générale sur la Présidence du Medef.

Il annonce que "par vote à bulletin secret, le Conseil exécutif s'est exprimé à l'unanimité en faveur de Laurence Parisot" sans aucune abstention.

Très critiquée pour son mode de gouvernance, son peu d' appétence pour l industrie - très presente au sein du Medef - car venant du monde des services, ou ses choix, la présidente du Medef a vu ses opposants renoncer les uns après les autres malgré leur volontarisme affiche. La dernière en date, Sophie de Menthon, n'a même pas pu concourir faute d'avoir respecté les règles d' homologation.

 

latribune.fr

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

SELON LE QUOTIDIEN BRITANNIQUE THE SUNDAY TIMES, DES SOUS MARINS NUCLEAIRES ISRAELIENS D'ORIGINE ALLEMANDE SONT A PROXIMITE DES COTES ISRAELIENNES EN VUE D'UNE ATTAQUE NUCLEAIRE CONTRE L'IRAN

Publié le par Tourtaux

SundayTimes :des sous-marins nucléaires israéliens non loin des côtes iraniennes
Trad.G.Houbballah

30/05/2010  
 
Selon le quotidien britannique The Sunday Times, citant des sources militaires israéliennes « les 3 sous-marins nucléaires israéliens fabriqués en Allemagne ont été conçus pour recueillir des renseignements, agir en tant que moyen de dissuasion et, éventuellement, planter  des agents du Mossad ».
 
Or, deux de ces sous-marins ont traversé le canal de Suez il y a quelques jours, et ce dix jours après le passage  d’un sous-marin nucléaire israélien, en vue d'une éventuelle attaque contre les installations nucléaires de l'Iran, poursuit le Sunday Times.
 
Des responsables militaires  israéliens ont confirmé au Sunday Times, « le déploiement en mer Rouge de ces sous-marins, est  un message clair qu'Israël est en mesure de mobiliser sa force de frappe   dans de brefs délais pour frapper l'Iran. Ce déploiement intervient après que l'aviation israélienne ait effectué des manœuvres militaires en Amérique tard ce mois-ci et après avoir tester  un bouclier de défense antimissile dans l'océan Pacifique ».
 
A noter que l’entité sioniste a longtemps gardé ses trois sous-marins de type Dolphin-Class, capables de lancer des missiles nucléaires, loin de Suez.
 
Selon le Sunday Times, les sous-marins ont été envoyés sur la base de sérieuses craintes israéliennes que "des missiles balistiques développés en Iran, soient désormais entre les mains de la Syrie et du Hezbollah, et donc capables de frapper les sites stratégiques à l'intérieur d'Israël, qui comprennent les bases aériennes et des systèmes de défense missiles."
 
Dolphin, Tekuma, et Leviathan, tous des sous-marins de la 7ème flotte marine israélienne, ont  été signalé dans le Golfe dans le passé, cependant, d'après le rapport du Sunday Times, ce nouveau déploiement vise à assurer une présence navale permanente israélienne non loin des  côtes iraniennes.
 
Un agent de la flotte, identifié sous le nom de « colonel O » a déclaré au Times que les sous-marins déployés étaient censés avoir un effet dissuasif, recueillir des renseignements et éventuellement, planter des agents du Mossad.
«Nous sommes une base solide pour la collecte d'informations sensibles, comme on peut rester longtemps au même endroit », souligne l'officier.
 
Le commandant de la flotte, identifié seulement comme "Colonel O», a ajouté  que la force sous-marine est "une force d'assaut sous-marine remarquable. Nous sommes d’agir en profondeur et loin, très loin, de nos frontières."
 
Commentant ces informations, un amiral iranien a déclaré au Sunday Times: "Toute personne qui cherche à faire un acte malfaisant dans le golfe Persique recevrez une réponse énergique de notre part."
 

Publié dans Israël

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>