Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PAKISTAN : L'ARMEE DU CRIME US A ENCORE FRAPPE : 55 MORTS DONT UN NOMBRE INDETERMINE DE CIVILS

Publié le par Tourtaux

55 morts, dont des civils, dans une frappe US contre le nord-ouest pakistanais

01/09/2010
55 personnes, dont un nombre indéterminé de civils, ont été tuées mardi soir dans un bombardement américain contre le nord-ouest pakistanais, selon un nouveau bilan fourni mercredi par des responsables locaux.

Ces frappes interviennent au moment où le peuple pakistanais fait face à une catastrophe au niveau humanitaire. Plus d'un millier de morts, et des millions de sans-abri et de sinistrés suité à des innondations qui ont ravagé le pays.  


Entre-temps, les forces d’occupation ont justifié cette frappe par le fait que les avions de chasse ont bombardé, un soi-disant "centre d'entraînement" utilisé, par un groupe de talibans.

 

Des responsables de l'administration locale ont laissé entendre que de nombreux civils avaient péri suite à cette frappe.
 

Selon deux autres responsables militaires et des services de renseignement, "au moins 12 civils ont péri sous les bombes qui visaient un convoi" de véhicules.

 

http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=152493§language=fr

Publié dans L'Asie en lutte

Partager cet article
Repost0

APPEL DE L'UL CGT DE TOURCOING POUR LE 4 SEPTEMBRE

Publié le par Tourtaux

 Je partage pleinement le dernier alinéa de ce texte et je souligne que je ne vais pas à cette manifestation pour cautionner n'importe quoi.

 

L'UL CGT de Tourcoing dit que "tout en participant pleinement à ce rassemblement, elle se refuse à célébrer l'anniversaire d'une 3ème République née sur les cadavres des Communards, qui a intensifié les conquêtes coloniales, mené à la boucherie des millions d'hommes au service de la bourgeoisie et s'est sabordée au profit du fascisme, dès avant 1940."

 

 Un Communard

Jacques Tourtaux

 

 

 

 

Appel de l'UL CGT de Tourcoing pour le 4 septembre

 

 

 L’Union Locale CGT de Tourcoing s’associe pleinement à la manifestation de dénonciation de la politique ultra-réactionnaire de Sarkozy et de ses sbires, tous au service de la grande bourgeoisie. Elle appelle chacune et chacun de ses syndiqués à participer au rassemblement qui aura lieu le samedi 4 septembre à 11h00 face à la Mairie de Tourcoing.

 

L’heure est grave : pour masquer les effets dévastateurs de sa politique sur les classes populaires, le gouvernement le plus réactionnaire depuis Vichy, est en train d’instaurer un racisme d’Etat qui ne se cache même plus derrière le voile pudique d’un discours pseudo-républicain. C’est très sciemment et très cyniquement que le gouvernement tente de diviser les classes populaires en fonction de critères ethniques, religieux ou culturels.

 

Il nous faut dénoncer très clairement la stigmatisation dont sont victimes aujourd’hui les Roms, les immigrés, les jeunes des quartiers populaires, que le pouvoir nous présente comme des dangers pour la société.

 

Pour nous, Union Locale CGT de Tourcoing, cette politique aux relents nauséabonds doit être vigoureusement combattue pour plusieurs raisons :

 

elle sert en premier lieu à évacuer des esprits les raisons premières des difficultés vécues par les classes populaires, à savoir, une politique économique entièrement dévouée aux intérêts d’une caste immensément fortunée. Avec le chômage et la précarité, avec des salaires trop bas et des droits qui reculent, notre pays connaît effectivement des problèmes liés à la sécurité. Mais il faut prendre le problème à la racine : les vrais voyous, ceux qui produisent la violence la plus dévastatrice, sont ceux qui font passer leur profit avant l’intérêt commun, et ce, même s’il faut plonger dans la misère des pans entiers de la population.

 

elle tend à diviser ceux qui ont tout intérêt au contraire à s’unir, en attisant des tensions artificielles : quel est le problème ? Le chômage ou la burqa ? Qu’est-ce qui nous touche le plus ? Quelques caravanes de pourchassés ou la précarité galopante ? Pour quoi faut-il se battre ? Pour nos retraites ou pour remplir des charters ?

 

elle met dans une situation intolérable ceux que le système capitaliste a déjà grandement fragilisés : sans-papiers traqués ici après avoir fui le pillage généralisé du Tiers-Monde et ses effets dévastateurs sur les populations, Roms chassés et déportés vers des pays où le même sort leur sera réservé, immigrés stigmatisés alors même que le racisme venu d’en haut les prive d’une Egalité que la République se garde bien d’appliquer.

 

Notre Union Locale, qui rassemble des syndiqués de toutes origines, appelle chacune et chacun d’eux à se rassembler le 4 septembre prochain afin de faire vivre l’un des apports essentiels transmis par nos aînés : l’internationalisme, meilleur antidote au poison nationaliste distillé par le pouvoir sarkozyste.

 

Et parce que nous avons cette mémoire, tout en participant pleinement à ce rassemblement, nous nous refusons à célébrer l’anniversaire d’une Troisième République née sur les cadavres des Communards, qui a intensifié les conquêtes coloniales, mené à la boucherie des millions d’hommes au service de la bourgeoisie, et s’est sabordée au profit du fascisme, dès avant 1940.

 

Source : FSC

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

DERNIERES NOUVEAUTES DU COMITE VALMY

Publié le par Tourtaux

valmy Comité Valmy   info@comite-valmy.org       www.comite-valmy.org
                                                                          Nouveautés

            L'éveil politique et le nouvel ordre mondial - par Andrew Gavin Marsall
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article805

            Non à l'impôt européen! Organiser son refus massif dans l'union du peuple de France - Claude Beaulieu
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article811

            Un retrait des troupes d'Irak en trompe l'œil: les soldats occupants étasuniens remplacés par des mercenaires
           
Article d'Avante, hebdomadaire du PC Portugais - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article814

            Le 7 septembre redoublons d'efforts pour "déborder" non seulement un pouvoir aux abois,... par Jean Lévy
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article815

            Non le français n'est pas mort! par Claude Hagège
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article792

           
L’ONU, l’impunité et la guerre - Fidel Castro

            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article808

           
Géopolitique du Moyen-Orient : Le Liban, une passoire - Le Tribunal spécial sur le Liban à l’épreuve de la                          guerre de l’ombre 1/3 - par René Naba
  http://www.comite-valmy.org/spip.php?article791

           
Le Tribunal spécial sur le Liban à l’épreuve de la guerre de l’ombre Part 2/3 - par René Naba
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article799

            Sur ordre de la CIA - par Manola Romalo
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article810

            La gauche, le sans papier et l'humain - par Thierry Blin
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article816

           
   Debout la France qui souffre ! Jacques Tourtaux

            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article809

            Pour déjouer a diversion raciste et xénophobe de Sarkosy - par Guy Poussy
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article806

            C'était quoi déjà, l'objectif de cette guerre? par William Blum
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article793

           
Selon Yves Bonnet: "les tueurs de Hariri doivent être recherchés dans son entourage
"
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article803

            Déclaration de la CGT de Saint-Vincent-de-Paul pour la commémoration de la Libération
            http://www.comite-valmy.org/spip.php?article812

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

REACTION DE BAPTISTE TALBOT, SECRETAIRE GENERAL DE LA CGT SERVICE PUBLICS CONTRE LA MONTEE DE LA PRECARITE DANS LA FONCTION PUBLIQUE

Publié le par Tourtaux

Social-Eco - le 31 Août 2010

événement

CGT services publics. Baptiste Talbot «Il faut pénaliser le recours aux non-titulaires»

Secrétaire général de la CGT services publics, Baptiste Talbot réagit à la montée de la précarité dans la fonction publique.

Les effectifs de la fonction publique stagnent en 2008 pour la première fois depuis trente ans, ceux des collectivités territoriales ont continué de croître (+ 69 000 emplois). Le bilan montre aussi que la fonction publique territoriale affiche la part la plus élevée d’agents non titulaires : plus d’un sur cinq. Quels commentaires cela vous inspire-t-il ?

Baptiste Talbot. On se félicite que la dynamique de l’emploi dans la territoriale se poursuive en 2008, alors que nous étions déjà sur des politiques de l’État visant à restreindre le financement des collectivités. Cela nous semble être un signe de vitalité de la démocratie locale, de reconnaissance des besoins sociaux existants. Cela se comprend aussi au vu de l’augmentation de la population. S’agissant des non-titulaires, ils représentent en effet un taux important et anormal de l’emploi dans la fonction publique territoriale, de l’ordre de 20 %. C’est une situation que la CGT continue de dénoncer. Nous pensons que les possibilités de recours au non-titulariat mises à disposition des élus locaux sont beaucoup trop importantes, et qu’en plus, il y a des abus. Ce qui est frappant, cependant, c’est qu’il y a une stabilité depuis dix ans de la proportion de non-titulaires dans la fonction publique territoriale. La nouveauté, c’est la forte hausse du pourcentage de précaires depuis dix ans dans les fonctions publiques d’État (de 12 % à 14 %) et hospitalière (de 9 % à 14 %). Entre 2007 et 2008, l’État supprime 70 000 postes (dans la fonction publique d’État, NDLR), mais il « réussit » à y créer malgré tout 12 000 emplois supplémentaires d’agents non titulaires ! Alors qu’il se veut un gestionnaire vertueux, l’État est en train de démontrer qu’on peut à la fois baisser les effectifs et développer la précarité. Il faut se rappeler que, pendant toute une période, on nous a expliqué qu’en coupant dans les moyens et en baissant le nombre de postes, on allait améliorer, et la rémunération et la qualité des emplois, et donc éventuellement réduire la précarité.

Être non titulaire, qu’est-ce que cela représente, socialement, pour les agents ?

Baptiste Talbot. Cela signifie généralement qu’on est nettement moins payé, à qualification comparable. L’écart salarial moyen titulaire non titulaire avoisine les 20 %, d’après une étude officielle de l’Insee (Insee Premières n° 1108, 2006).

Le rapport tend à relativiser le problème du non-titulariat, en relevant que, dans la territoriale, ce recrutement répond souvent à des besoins occasionnels ou saisonniers…

Baptiste Talbot. On a du mal à croire qu’un emploi sur cinq corresponde à de telles situations. De toute évidence, il y a une précarité structurelle qui est voulue par les employeurs publics, comme un outil de flexibilité.

Quelle incidence le recours aux non-titulaires a-t-il sur le service rendu ?

Baptiste Talbot. Dans la fonction publique territoriale où il y a un lien très fort entre l’administration et le politique, le fait qu’il y ait un volant de non-titulaires important peut être un danger pour le citoyen en termes d’égalité du service rendu. L’agent non titulaire est, par définition, plus exposé aux pressions politiques et partisanes qu’un titulaire.

Quelles revendications défendez-vous ?

Baptiste Talbot. Il y a nécessité, d’abord, d’un plan de titularisation des non-titulaires en place, et il faut restreindre de manière drastique le robinet. Nous sommes même pour des mécanismes de pénalisation financière au-delà d’un certain taux de non-titulaires dans les collectivités, et plus largement dans les différents établissements publics, y compris dans les fonctions publiques d’État et hospitalière.

Entretien réalisé par Yves Housson

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

LE FRONT DE LUTTE POUR L'EDUCATION APPELLE LA JEUNESSE A UN MOUVEMENT UNITAIRE

Publié le par Tourtaux

 

FRONT DE LUTTE POUR L EDUCATION

http://www.canempechepasnicolas.over-blog.com/article-appel-de-la-jeunesse-a-un-mouvement-unitaire-et-et-combatif-des-la-rentree-56110511.html

http://www.fischer02003.over-blog.com/article-front-de-lutte-pour-l-education-56230220.html

 
APPEL DE LA JEUNESSE à un mouvement unitaire

Vingt six organisations de la jeunesse, SOS FAC, la Coordination Lycéenne Indépendante, SELF86, Sud Etudiant 84, l'Onde Violette, la FIDL 14, 66, 72, 74, l'UNL 17, 38, 44, 45, 59, 91, le SGL 02 et 50, SUD Lycéen 50, 57, 85, le comité Lycéen des Landes, Encore un Parti de Gauche (EPG) les JC 13 et 62, le NPA Jeunes 57 et le MJS 62 constituant le Front de lutte pour l’Education appellent à un mouvement unitaire et combatif de la jeunesse
dès la rentrée.

Comme nous le savons tous, un mouvement de grande ampleur s’organise début septembre. Dans l’éducation tout d’abord, avec une grève dès le 6 septembre, ce qui est plutôt rare ! Puis contre le projet de réforme des retraites le 7 septembre. Ces journées sont une réponse directe aux nouvelles attaques réactionnaires du gouvernement à tous les niveaux, de nouvelles attaques qui, nous le savons, ont la même origine ;

Une offensive globale néolibérale visant à spolier nos acquis sociaux sous prétexte de crise, une première depuis 1945… La jeunesse est, plus que jamais, touchée de plein fouet par cette offensive historique du capital ; répression policière et administrative, éducation privatisée, aides sociales menacées, contre réforme des retraites etc… Nous trinquons pour les actionnaires, le patronat, les élites “éclairées”, pour ceux qui jouent avec des milliards, pour ceux qui jouent avec nos vies !

La jeunesse à un rôle à jouer dans les luttes qui s’annoncent. Elle doit s’unir et s’organiser pour contrer cette menace. Il faut qu’elle oeuvre à l’édification d’un véritable rapport de force, en rupture avec les principales directions syndicales qui bien trop souvent font avorter tout mouvement de contestation en cherchant à se réapproprier les luttes menées par la base !

Assez de ce double jeu, le compromis n’est pas envisageable, seules nos luttes payeront !

Nous devons donc riposter afin de faire reculer une bonne fois pour toute le gouvernement allié du patronat, ce qui implique notamment le retrait total de la réforme des lycées et d’oeuvrer à l’édification d’une école véritablement égalitaire, émancipatrice et démocratique, en un mot, populaire, où tout le monde, élèves comme professeurs et parents, pourrait diriger la vie interne de l’établissement.

Une école réellement gratuite et accessible à toutes et à tous, avec ou sans papiers, garantissant les mêmes chances, les mêmes droits et étant 100% publique !

Et ce, en liaison avec le monde du travail, en revendiquant et en mettant en pratique la convergence des luttes pour la défense du service public dans son ensemble.

Car seule une riposte globale pourra nous assurer une victoire totale !?

C’est pourquoi le Front de Lutte pour l’Education appelle lycéens et étudiants à préparer dès la rentrée la grève interprofessionnelle du 7 septembre !

La journée de mobilisation dans l’éducation de la veille devant également servir à constituer des AG informatives ou décisionnelles, tout en faisant jonction avec le corps enseignant. Car seule une grève politique de masse fera plier le gouvernement allié du patronat et sera à même d’amorcer un mouvement de résistance solidaire à l’échelle européenne !

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

<< < 100 101