Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ALLEZ LES GARS, IL FAUT COGNER PLUS FORT !

Publié le par Tourtaux

 

Allez les gars, il faut cogner plus fort !
Caleb IRRI

Puisque de toutes les manières, rien ne bougera ni dans ce pays ni dans un autre, alors autant y aller un bon coup, et ne pas se priver : frappez encore s’il vous plaît, nous n’en avons pas assez.

Regardez, vous voyez bien que cela ne suffit pas. Avec tout ce que vous nous avez retiré en si peu de temps, avec votre soi-disant crise, votre soi-disant pollution, votre soi-disant terrorisme et votre soi-disant problème démographique, nous sommes encore là, prêts à travailler plus et plus longtemps, à accepter le fichage et le contrôle, à donner encore plus d’argent à nos banques, et même à stopper l’eau quand nous nous lavons les dents… vous voulez qu’on se fâche, qu’on se révolte, qu’on se batte ? Mais ne rêvez pas, il nous en faut plus que ça ! Que nous importent vos tricheries, vos mensonges, vos réformes… nous sommes prêts à tout supporter, nous sommes résistants. Pas résistants comme pendant la guerre, non, ça c’était quand il y avait encore des hommes, quand nous luttions pour des idées, pour une certaine conception de l’homme et de sa véritable valeur…

Mais aujourd’hui, nous ne sommes déjà plus des hommes. Après nous avoir vendu tous vos produits, vos médicaments, nous avons bu votre propagande, digéré votre éducation, accepté votre puissance, adoré votre pouvoir, désiré votre argent. Nous pouvons désormais presque tout supporter sans nous rebeller : nous sommes devenus ce que vous avez fait de nous… des esclaves consentants, pas difficiles à convaincre, pas difficiles à embrigader.

Et vous voudriez que l’on se mette à chanter l’internationale, à retrouver des rêves, des espoirs, des colères et des valeurs ? Mais nous allons dans la rue chaque fois qu’on nous le dit ! Nous rêvons d’être comme vous, d’être vous : de l’argent, des femmes, des belles voitures, du cynisme à n’en plus savoir que faire, et plus aucune sensibilité, ni humanité, et encore moins de honte…

C’est qu’aussi vous n’êtes jamais contents ! après nous avoir inculqué, injecté, inoculé votre capitalisme jusque dans nos âmes, vous vous apercevez aujourd’hui que cela ne vous suffit plus, car d’autres, aussi malins que vous, en ont compris le fonctionnement…et vous font de l’ombre. La mondialisation finit par vous faire peur, et vous avez raison. Regardez les autres pays, ceux qui grimpent, les modèles de développement actuels : des dictatures à peine déguisées, la torture autorisée, la protection sociale inexistante, les émeutes de la faim, ils vont jusqu’au bout des choses, eux au moins.

A votre décharge, c’est vrai que le passé historique de nos démocraties ne nous a pas habitué à autant de franchise : nous, nous préférons nous laisser spolier sans un mot, dignement, en bons français. c’est ça le vrai chic.

Alors pour faire aussi bien qu’eux, vous essayez d’aller aussi loin que possible, mais rien n’y fait ; le bon peuple servile (nous) ne bouge pas, ne bronche pas. Qu’on aide les banques, qu’on stigmatise les étrangers, qu’on retire nos droits, qu’on insulte nos valeurs, qu’on vole notre temps et notre énergie ni fait rien ou si peu : toujours pas de révolution en vue…

Car c’est bien cela que vous voulez, non ? Qu’on se révolte, qu’on se batte, qu’on s’étripe les uns les autres, et puis qu’on vous appelle au secours ensuite, pour que vous veniez remettre de l’ordre, de la discipline, tout en étendant votre domination sur nos vies… les émeutes de la faim, c’est sans doute cela qu’il vous faut, ou qu’il nous faut pour enfin nous décider à agir… car en fait de domination, il semble que votre victoire soit déjà si totale que nous sommes incapables de la remettre en cause… chacun tenant trop à son petit privilège misérable, à son petit « régime spécial », à ses congés payés, ses tickets resto ou son APL, il voit déjà l’autre comme son ennemi, mais jamais son maître comme le responsable de sa situation…

Alors allez-y, frappez plus fort, n’hésitez pas, car c’est votre seule chance de parvenir à vos fins : expulsez, torturez, stigmatisez, baissez les salaires, les droits, les libertés, une à une, et continuez à espérer. Si votre salut ne vient pas de votre propre peuple, peut-être viendra-t-il de celui des autres dirigeants, avec une bonne petite guerre de religion, ou un bel attentat bien réussi, avec des morts innocents et beaucoup de blessés… continuez à croire en votre combat, mais cessez de croire en notre volonté, car visiblement elle a déjà disparue depuis longtemps, et grâce à vous. Vous pensez bien que sinon, cela fait longtemps qu’on vous aurait déjà mis à la porte !

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr

URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Allez-les-gars-il-faut-cogner-plus-fort.html

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

"CELUI QUI A LA PALESTINE AU COEUR EST UN PALESTINIEN". SOLIDAIRE DE CE GRAND PEUPLE MARTYR, JE SUIS UN PALESTINIEN !

Publié le par Tourtaux


Celui qui a la Palestine dans son cœur est un Palestinien

Les gens qui voyagent avec le convoi d'aide humanitaire pour Gaza ont des histoires intéressantes.

Peu d'entre eux sont Palestiniens, mais tous disent "Celui qui a la Palestine dans son cœur est un Palestinien."

 

Publié dans Palestine

Partager cet article
Repost0

IRAK : LES FORCES AMERICAINES "NON-COMBATTANTES" ATTAQUENT

Publié le par Tourtaux

 

Le New York Times (1) constatait dernièrement que la « fin des combats » en Irak, décrétée par Barack Obama, n’a en rien modifié le nombre et l’ampleur des interventions militaires étasuniennes sur le terrain.

Deux jours de combat

dans une palmeraie

Le 11 septembre, une opération dans une palmeraie près d’Al-Hadid (65km au nord de Bagdad), dans la province de Diyala, a été comparée par le colonel Mark Mitchell – décoré de la Distinguished Service Crosss, en 2001, en Afghanistan - qui dirigeait les troupes « non-combattantes » américaines… au débarquement en Normandie. La bataille a mobilisé plus de 600 soldats gouvernementaux, une centaine de GI’s, et a duré deux jours. Les hélicoptères Apache et Kiowa, les mortiers et les mitrailleuses ne venant pas à bout des combattants de l’AII (Armée Islamique en Irak) ou d’Al-Qaïda, des F-16 ont largué - pour la première fois depuis 2009 - deux bombes de 500 pounds (2).

Nouveau crime de guerre à Fallujah

Le 15 septembre, neuf civils ont été tués – dont deux femmes et trois enfants - par les Forces « non-combattantes » américaines à Fallujah, au cours d’un raid nocturne contre des habitations censées abriter un dirigeant d’Al-Qaïda. La municipalité a décrété trois jours de deuil et exigé l’ouverture d’une enquête sur ce nouveau crime de guerre. Arith al-Dhari, Président de l’Association des Oulémas Musulmans (AMSI), principale organisation religieuse sunnite ayant opté pour la résistance, a déclaré à un quotidien d’Abou Dhabi que le calme enregistré dans la région d’Al-Anbar était « une illusion » et que les chefs des Sahwamercenaires tribaux abandonnés par le Pentagone – devaient rectifier leur position.

Depuis début septembre, les Forces « non combattantes » sont intervenues à Bassora, Mossoul, Bagdad et Kirkouk… Comme prévu, mais dissimulé à l’opinion publique pour ne pas contredire la campagne de Barack Obama sur « la fin des missions de combat en Irak », plus de 4 000 soldats de forces spéciales – Bérets verts et Navy Seals – répriment toujours la résistance du peuple irakien, et tuent des civils suspectés de « terrorisme », ou qui ont la malchance de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.

Notes :

(1) Spécial Ops and the « End of combat » in Iraq, par Steven Lee Myers (NYT – 17/9/10).

(2) 1 pound = 453, 59 g.

Par Gilles Munier

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

CUBA : UN EXEMPLE POUR L'AMERIQUE LATINE ET PAS SEULEMENT

Publié le par Tourtaux

Un exemple pour l’Amérique Latine  

Mardi 21 Septembre 2010

« Cuba a été et reste un exemple pour l’Amérique Latine et les Caraïbes et sans sa résistance, ce qui se passe aujourd’hui dans des pays comme le Venezuela, la Bolivie et l’Equateur n’aurait pas pu arriver » a souligné Willy Meyer au cours d’un débat organisé dans le cadre de la fête du Parti Communiste d’Espagne
Cuba : Un exemple pour l’Amérique Latine
Elu du Parti Communiste Espagnol (PCE) siégeant dans le groupe de la Gauche Unie Européenne (GUE/NGL) au Parlement européen, Willy Meyer a plaidé, devant les participants au colloque « crise et socialisme du 21e en Amérique Latine » pour la levée des sanctions adoptées contre Cuba par l’Union Européenne en 1996.

Il a d’autre part lancé une mise en garde contre le service européen d’action extérieure mis récemment en place conformément aux clauses du Traité de Lisbonne de décembre 2009.

Il a signalé que par ce mécanisme l’Union Européenne tentera d’interférer dans les affaires intérieures de l’Amérique Latine et financera des groupes minoritaires d’opposition dans le but de torpiller les processus indépendantistes et souverains dans la région.
Nicolas Maury
http://www.wmaker.editoweb/nicolas_maury/

Publié dans Les Amériques

Partager cet article
Repost0

RUSSIE : SOLIDARITE AVEC LA DEPUTEE COMMUNISTE RUSSE NINA OSTANINA, VICTIME D'UNE CAMPAGNE DE PRESSIONS PHYSIQUES ET PSYCHOLOGIQUES DE LA PART DU POUVOIR !

Publié le par Tourtaux

ostanina nina aleksandrovnaSolidarité avec la députée communiste russe Nina Ostanina, victime d'une campagne de pressions physiques et psychologiques de la part du pouvoir!


 

Traduction par AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

 


 

La députée communiste russe a besoin de votre solidarité!

 


 

Communiqué de l'Union des Femmes russes « Espoir de Russie » et du département international du Comité central du KPRF

 

 


 

Mener une activité politique dans la Russie actuelle, en particulier quand il s'agit d'une activité d'opposant, suppose non seulement des pressions psychologiques constantes de la part du pouvoir, mais aussi parfois des pressions physiques. La dictature de la nomenklaturad'Etat, les répressions et les persécutions sont devenues la norme de la vie politique. Les tribunaux, les procureurs et la police n'agissent pas seulement en fonction de la loi mais plutôt sous les ordres des autorités.



Vis-à-vis des dirigeants politiques de l'opposition, on se trouve dans une situation d'illégalité dans plusieurs régions, les lois ne sont pas appliquées, les droits de l'Homme fondamentaux violés. A titre d'exemple, les agissements des autorités d'une des plus grandes régions du pays – la région de Kemerovo – contre la députée de la Douma, la secrétaire de l'organisation régionale du parti, Nina Ostanina.



Nina Ostanina a été élue quatre fois au Parlement russe. En tant que membre de la « Commission sur la famille, les femmes et les enfants », elle lutte activement pour les droits sociaux et politiques des femmes. Elle est à l'origine de plusieurs lois sur la protection des enfants et des familles. En tant que députée et secrétaire du parti, Nina Ostanina défend fermement ses électeurs. Elle critique ouvertement les agissements anti-populaires des autorités locales, met au jour la corruption et les injustices, ce qu'est censé faire un représentant du peuple au Parlement. Bien sûr, de telles choses sont inacceptables pour les autorités locales et le gouverneur, qui était auparavant membre du parti, et a été élu au Parlement et a accédé à sa place actuelle grâce au soutien du parti. Désormais, il ne peut pas pardonner à Nina Ostanina le fait qu'elle soit restée fidèle à ses idéaux, qu'elle défende les droits des travailleurs.



Une campagne de calomnies et de menaces a été lancée contre elle, dans un climat de chasse aux sorcières. Il y a eu des pressions physiques contre la députée et des membres de sa famille. Quelques faits: en mai et août dernier, elle a été victime d'accidents de voiture provoqués intentionnellement. Dans l'un d'entre eux, son fils a été gravement blessé. Pour avoir participé à des rassemblements et à des manifestations, et s'être exprimée en des termes courageux dans les médias et au Parlement, Nina Ostanina a été présentée à maintes reprises comme une extrémiste, et elle a été poursuivie en justice à cinq reprises, accusations montées de toute pièce.



Nous en appelons à vous, chers amis, pour venir soutenir la députée Nina Ostanina. S'il vous plaît, envoyez vos lettres de soutien à notre adresse: tblatova@mail.ru. Elle a besoin de votre solidarité.



Certains d'entre vous doivent par ailleurs se rappeler de sa participation au séminaire international des partis communistes et ouvriers « Le rôle des communistes dans la lutte pour la parité et l'émancipation des femmes », en mars à Bruxelles.

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0