Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES HEGEMONIQUES USA ONT DU PLOMB DANS L'AILE ! VOILA QUE LA CHINE VIENT DE CONSTRUIRE UN NOUVEAU MISSILE QUI VA ELOIGNER LES SINISTRES PORTE-AVIONS DU TERRORISME AMERICAIN

Publié le par Tourtaux

Un nouveau missile chinois changera les regles d'engagement americains

 

 

29/12/2010   La Chine a mis en fonction un nouveau missile qui accentue les craintes des Etats-Unis sur la protection de ses porte-avions étatsuniens.
Cette entrée en fonction prématurée du « Dong Feng 21 modifié » a choqué la marine américaine dont le commandant en chef au Pacifique l’Amiral Robert Willaert s’est dit craindre que cet exploit militaire chinois va nous obliger à éloigner nos porte-avions de la côte chinoise, ce qui signifie que les Etats-Unis ne pourront plus menacer de recourir à la force comme auparavant.
 
 Pour certains analystes, ce nouveau missile chinois va provoquer  un changement dans les règles d’engagement dans la région asiatique, parce qu’il somme les porte-avions américains de s’éloigner du détroit vital de Taïwan.
 
Cette nouvelle arme est capable d’atteindre sa cible via les indications des satellites ou des avions sans pilote. De leur côté, les porte-avions ne peuvent pas résister à ce niveau de menace.
 
En septembre dernier, le ministre américain à la Défense Robert Gates a mis en garde qu’un tel exploit imposera un redéploiement maritime américain dans cette région. Il avait dit : « Si la Chine ou d’autres pays possèdent des missiles Cruise ou des missiles balistiques capables de faire couler un porte-avion à des centaines de miles, ceci nous obligera de s’éloigner encore plus du littoral. Comment pourrons-nous alors utiliser nos porte-avions dans l’avenir comme nous le faisons par le passé ? », a-t-il demandé.

 

Source : http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails-aspx?id167604§language=fr 

Publié dans L'Asie en lutte

Partager cet article
Repost0

COLOMBIE : NOUVELLE DECOUVERTE DE FOSSES COMMUNES - AU MOINS 1500 CADAVRES DE 'FAUX POSITIFS" ET DISPARUS

Publié le par Tourtaux

 

Colombie : Nouvelle découverte de fosses communes - au moins 1500 cadavres de "faux positifs" et disparus (Rebelion)
DIVERS
"Nous croyons que l’armée colombienne s’est convertie en une armée d’occupation contre son propre peuple : une armée qui protège les intérêts des grandes multinationales, contre notre propre peuple, une armée qui veut livrer les richesse, le pétrole, l’or, la biodiversité aux entreprises multinationales" Ramiro Orejuela, avocat défenseur des victimes des crimes d’état.

Des défenseurs des droits humains dénoncent la gravissime crise humanitaire qui vit la Colombie. Ils dénoncent la découverte d’au moins 1 505 corps supplémentaires dans des fosses communes en Colombie, dans le département de la Meta, la même région que la plus grande fosse commune du continent, avec 2 000 cadavres découverte en décembre 2009, et dont les cadavres sont les corps de disparus et d’assassinés par l’armée, comme il en a été conclus lors des audience publique de témoins et de proches en juillet 2010 près de la gigantesque fosse commune de la Macarena. La plus grande fosse commune du continent américain est située près du bataillon militaire de la Force Oméga du Plan Colombie, qui dispose d’une étroite collaboration militaire étasunienne.

Des défenseurs des droits humains dénoncent que les nouveaux 1 505 restes humains découverts dans la région peuvent être encore plus de civils assassinés par l’armée.

De nombreux défenseurs des droits humains, les congressistes du Polo Democrático Alternativo (PDA) Gloria Inés Ramírez et Iván Cepeda Castro, accompagnèrent le groupe de spécialistes de la justice colombienne qui le jeudi 16 décembre réalisa une inspection judiciaire avec pour but d’exhumer 66 corps qui se trouvaient dans une tombe collective dans la municipalité de Granada dans le département de la Meta. Cette tombe coïncide avec les dénonciation du PDA lors de deux sessions du Congrès de la République il y a quelques mois ; des dénonciation basées sur les réitérés et courageuses dénonciation de familles de disparus et d’habitants de la zone.

Bien que le gouvernement dit que les corps trouvés sont ceux de personnes "morts aux combats" (ce qu’il dit aussi dans le cas de la fosse de la Macarena, ce qui se révéla faux), les dirigeants du Polo le jésuite Javier Giraldo, qui s’est aussi déplacé dans la zone, ont avertit qu’il y a beaucoup de mineurs morts, ce qui pourrai signifier des bombardements contre la population civile, mais aussi de disparus ou de "faux positifs" de la part de l’armée. les "faux positifs" sont des enlèvements de civils par l’armée qui ensuite les assassine et les déguise en "guérilleros abattus au combat" ; ils y a eu des milliers de cas dénoncés d’assassinats de "faux positifs" en Colombie.

Sur cette dantesque nouvelle découverte, Telesur a interviewé Ramiro Orejuela, avocat défenseurs des droits humains :

Voir la vidéo

"grâce aux dénonciations des organisations de droits humains et des familles des victimes, familles de disparus, on a réussit à ce que la justice trouve une énorme nouvelle fosse commune [...] il est important que maintenant les familles qui sont venues dénoncer les disparition de ses proches donnent des échantillons d’ADN [...] le plus important est que les dénonciations que nous faisons depuis longtemps soit corroborées ... chose que refuse de faire le gouvernement à travers du ministre de la défense qui dit qu’il n’y a pas de fosses communes, nous avons démontré que durant les quatre derniers mois ont a découvert 1 500 personnes non identifiées [...]seulement dans 3 cimetières de la Meta ont a trouvé plus de 1 500 personnes, une situation dantesque pour l’humanité, qui montre que la violation des droits humains de la part de la force publique contre le peuple".

Et au sujet de l’origine des morts il déclare :

"[...] Il peut exister quelques cas de personnes "mort au combat", mais cette situation a été utilisée par le gouvernement, par l’armée pour assassiner des personnes innocentes et les faire passer comme "guérilleros morts au combat", ce qui a été dénommé "faux positifs". Le gouvernement profite de ces circonstances pour discréditer les défenseurs des droits humains : les défenseurs des droits humains sommes persécutés, victimes de menaces, d’assassinats, d’emprisonnement ... quelques camarades sont aujourd’hui prisonniers avec de fausses accusations de personnes travaillant pour le gouvernement [...] La tragédie humanitaire de Colombie est énorme : cette situation de déplacement de millions de personnes de la part de l’armée et des bandes paramilitaires qui travaillent en compagnie de l’armée et avec l’appui et la défense de la part de l’armée des assassins paramilitaires depuis des décennies, la tragédie vient premièrement de l’armée."

Au sujet de savoir si les autres fosses communes découvertes en Colombie peuvent servir comme jurisprudence pour cette nouvelle découverte :

"La Colombie est une fosse commune [...] Nous alertons la communauté internationale : plus de 1 500 corps seulement dans une région .... comme ce sera dans tout le pays ? [...] la communauté internationale doit connaitre ceci. ET nous devons recevoir de l’aide pour enquêter et punir les responsables pour l’action, l’omission et la connivence [...] ces enquêtes doivent avoir lieu au plus haut niveau : doivent être inculpé des hauts généraux, politiques, nous osons même demander des comptes à l’ex président Uribe pour sa connivence avec tant de crimes contre le peuple colombien [...] beaucoup de ses haut fonctionnaires sont aujourd’hui poursuivit, quelques uns ont fuit pour des crimes qu’ils ont commis contre notre peuple [...]

L'ex président Uribe

"Nous croyons que l'armée colombienne s'est convertie en une armée d'occupation contre son propre peuple : une armée qui protège les intérêts des grandes multinationales, contre notre propre peuple, une armée qui veut livrer les richesse, le pétrole, l'or, les émeraudes, la biodiversité aux entreprises multinationales et pour cela elle persécute nos paysans qui sont les seuls qui ont résisté pour défendre la souveraineté et pour défendre les richesse naturelle de Colombie, qui est une des pays les plus riches du monde"

Source : [Nuevo hallazgo de fosas comunes: al menos 1.500 cadáveres de “falsos positivos” y desaparecidos->http://www.rebelion.org/noticia.php ?id=119299]

(traduction non précisée)

URL de cet article 12337
http://www.legrandsoir.info/Colombie-Nouvelle-decouverte-de-fosses-communes-au-moins-1500-cadavres-de-faux-positifs-et-disparus-Rebelion.html

Publié dans Les Amériques

Partager cet article
Repost0

BRESIL : LE PRESIDENT LULA A DECIDE DE NE PAS EXTRADER CESARE BATTISTI. C'EST UNE TRES BONNE NOUVELLE !

Publié le par Tourtaux

 

Le Brésil aurait décidé de ne pas extrader Cesare Battisti
mercredi 29 décembre 2010 14h07
 

BRASILIA (Reuters) - Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a décidé de ne pas extrader Cesare Battisti, ancien activiste de l'extrême gauche italienne, rapportent mercredi des médias brésiliens. 

Le chaîne de télévision Globo et l'influent quotidien Folha de Sao Paulo l'annoncent tous deux sur leur site internet, sans citer leurs sources. Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de la présidence brésilienne, mais une annonce officielle est attendue dans la journée.

Cesare Battisti, qui a longtemps vécu en France, est réclamé par la justice italienne qui l'a reconnu coupable de meurtres commis en Italie dans les années 1970 et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

En novembre 2009, la Cour suprême brésilienne a estimé qu'il devait être extradé mais laissé la décision au président Lula. Ce dernier, dont le second et dernier mandat présidentiel expire au 1er janvier, avait auparavant accordé à Battisti le statut de réfugié politique, au grand dam des autorités italiennes.

Cesare Battisti nie les meurtres dont il a été jugé coupable et se dit victime de persécution politique en Italie.

Brian Winter; Henri-Pierre André pour le service français

 

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

N'OUBLIONS PAS SALAH QUI BIEN QUE TRES JEUNE A LE TRISTE PRIVILEGE D'ETRE LE PLUS VIEUX DETENU POLITIQUE FRANCAIS EN PRISON

Publié le par Tourtaux

N’oublions pas Salah !

Dans quelques jours ce sera le « nouvel an » !
Tandis que nous fêterons en France l’année nouvelle 2011, un jeune français, totalement délaissé et ignoré par les autorités françaises, sera au fond de sa prison israélienne.

Notre solidarité n’a de cesse de se manifester toujours activement pour obtenir sa libération. Car il n’a rien fait de répréhensible. Cela est formellement établi. Et cela avait été reconnu devant sa mère par le Conseiller diplomatique du Président de la République. Pour autant rien ne bouge pour autant. Ah s’il s’appelait autrement que Salah…

Le 31 décembre prochain, cela fera 2115 jours que Salah sera en prison pour délit d’opinion politique. Il avait 20 ans quand il a été arrêté par l’armée israélienne. Il en a aujourd’hui plus de 25. Très jeune c’est pourtant le plus vieux prisonnier politique français en prison.
Nous ne pouvons pas lui envoyer quelques cadeaux pour ce nouvel an afin qu’il soit moins pénible pour lui.

Envoyons-lui une carte postale ! Par milliers ! Sans enveloppe.

Son « adresse » :

Salah Hamouri

Doar nah Guilboa

10900 – Beit shean

Israël

 

Reçu de Patrice BARDET

Publié dans Palestine

Partager cet article
Repost0

LES CANCERS DE L'ENFANT EN FRANCE : UN CAS POUR 440 ENFANTS. LA MOITIE DE CES CANCERS TOUCHENT DES ENFANTS DE MOINS DE CINQ ANS

Publié le par Tourtaux

 

Santé
Les cancers de l’enfant en France : un cas pour 440 enfants

Selon une étude basée sur le Registre national des tumeurs solides de l’enfant (RNTSE) et le Registre national des hémopathies malignes de l’enfant (RNHE), 8 473 nouveaux cas de cancers ont été recensés chez les enfants de moins de 15 ans résidant en France entre 2000 et 2004. Soit un cas pour 440 enfants (en incluant les tumeurs cérébrales bénignes) et 0,5 % des 320 000 cancers détectés en 2005 dans la population.
La moitié de ces cancers touchent des enfants de moins de cinq ans.

En 2005, les cancers de l’enfant ne représentent que 0,2 % des décès par cancers mais sont la deuxième cause de mortalité entre un et 14 ans après les accidents, avec 20% des décès.
Les cancers les plus fréquents sont les leucémies (29%), les tumeurs du système nerveux central (23%), les lymphomes (12%) et les neuroblastomes (8%).

L’étude a été publiée par l’Institut de veille sanitaire (InVS) dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). C’est la première étude basée sur les registres nationaux.
L’INVS annonce la sortie d’autres études (survie après un cancer de l’enfant, données sur les filières de soins, prises en compte des moins de 18 ans...) pour « concourir à l’évaluation de la prise en charge » de ces jeunes patients et contribuer « à identifier de nouvelles cibles de prévention de cancers de l’enfant ».

 

-  [28.12.10]

Incidences des cancers de l’enfant en France (BEH) :
www.invs.sante.fr

 

Source : http://www.viva.presse.fr//Les-cancers-de-l-enfant-en-France.14714.html

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0