Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VENDREDI 10 DECEMBRE à 18h30 LA SECTION DU PCF DE BEZIERS FETE LE 90ème ANNIVERSAIRE DU PARTI COMMUNISTE FRANCAIS

Publié le par Tourtaux


LE CERCLE POPULAIRE JOSEPH LAZARE

LA SECTION DE BÉZIERS DU PARTI COMMUNISTE FRANCAIS

vous invitent au débat à thème consacré au

90eme anniversaire du Parti Communiste Français

VENDREDI 10 DÉCEMBRE - 18h 30

2 rue Voltaire Béziers

Le choix d'un nouveau parti révolutionnaire, en décembre 1920, est le produit de la boucherie de la guerre de 14/18, des trahisons et compromis avec la bourgeoisie de la plupart des dirigeants sociaux-démocrates de l'époque, l'espoir né de la révolution de 1917 en Russie. C'est toujours, en 1920 comme en 2010, le combat idéologique et politique entre ceux qui veulent mettre fin au système capitaliste et ceux qui pensent pouvoir le moraliser et l'aménager tout en lui laissant le contrôle des moyens de production et d'échange...

Pour les participants le désirant le débat sera suivi d'un repas: osso bucco, fromage et dessert (10 euros vin compris)

 http://bezierspcf.centerblog.net

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

BOURGOIN-JALLIEU : UN SDF RETROUVE MORT DANS LA BOURBE. QU'EN PENSE LE BIENHEUREUX CHANOINE DES LATRINES ?

Publié le par Tourtaux

Bourgoin-Jallieu Un SDF retrouvé mort dans la Bourbre

La Bourbre. Le DL

Ce jeudi en milieu de matinée, le corps sans vie d’un SDF a été retrouvé flottant dans la Bourbre à Bourgoin-Jallieu. Sans nouvelles ces dernières heures de cet homme de 51 ans, policiers municipaux et nationaux ont patrouillé.
La macabre découverte a été effectuée à hauteur de l’école Louise-Michel (quartier Champ Fleuri).?
Selon les premiers éléments de l’enquête, la piste accidentelle est privilégiée. Probablement alcoolisé comme l’indiquent ceux qui l’ont croisé pour la dernière fois, il aurait malencontreusement glissé de la berge.

par Vincent WALES le 02/12/2010 à 12:57

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

EDITORIAL DE GRANMA : 6ème CONGRES DU PARTI COMMUNISTE CUBAIN

Publié le par Tourtaux

Editorial de Granma

Aujourd’hui, 1er décembre, commencent au sein des cellules de base du Parti, les débats du Projet de Grandes lignes de la politique économique et sociale du Parti et de la Révolution, un processus qui s’étendra, jusqu’au 28 février, à toutes les organisations syndicales du pays et à toutes les communes.

Qu’est-ce que ce débat signifie?

Cela signifie la participation du peuple au 6è congrès du Parti qui aura lieu durant la seconde quinzaine d’avril 2011, la possibilité que chacun puisse exprimer ses critères, ouvertement, s’y opposant s’il le considère ainsi.

Nul ne doit garder pour soi, une opinion et encore moins être empêché de la donner. Le Parti demande à toutes ses cellules, le maximum de transparence, la plus grande clarté dans les analyses, l’éclaircissement de tous les doutes et les inquiétudes pouvant surgir au sein de la Révolution.

Participer au destin du pays est un droit de chaque Cubain et Cubaine. Il s’agit également d’un exercice de démocratie socialiste et l’expression la plus nette de la clarté de la Révolution et de l’unité existant entre elle et le peuple.

Et il faut que ce soit le peuple qui proclame que le caractère socialiste et le système politique et social contenu dans la Constitution de Cuba, sont irrévocables car ce qui est en jeu est l’avenir de la nation cubaine, que nous ne pourrons garantir qu’en préservant et en développant le système social que nous avons décidé de construire depuis les journée épiques de l’attaque contre la Baie des Cochons et que nous avons ratifié lorsque nous avons voté la constitution de la République.

Le 8 novembre dernier, à la cérémonie à l’occasion du Xè anniversaire de l’Accord Intégral de Coopération Cuba Venezuela, en convoquant le 6è Congrès du Parti, le camarade Raul a défini la volonté qui caractérisera ce processus : « Le Congrès n’est pas seulement la réunion de ceux qui seront élus délégués, mais aussi, le processus préalable de discussion par tous les militants et toute la population des grandes lignes, et les décisions qui y seront adoptées. Donc, le 6è congrès, sera le congrès de tous les militants et de tout le peuple, qui participeront activement dans l’adoption des décisions fondamentales de la Révolution.

Le débat qui commence donc aujourd’hui, est l’essence du principe de notre Révolution : c’est le peuple qui décide.

Publié dans Les Amériques

Partager cet article
Repost0

RENAULT FRANCE EN DANGER : AUCUN SYNDICAT NE PEUT SIGNER UN ACCORD SI CELA NE PASSE PAS PAR UNE EMBAUCHE POUR UN DEPART !

Publié le par Tourtaux

  5 03 /12 /2010 10:14

  logo-FSC.jpg

 

Déclaration du Front Syndical de Classe


Nous avons abordé dernièrement la situation industrielle et sociale du groupe Renault suite aux négociations engagées entre la directionet les syndicats dans le cadre d'un accord GPEC (gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences) prévoyant le départ de plus de 3000 salariés âgés de 58 ans.

Nous avons rappelé qu’il était compréhensible que des salariés usés physiquement et moralement par des années de surexploitation veuillent quitter l'entreprise avant l'âge légal du droit à la retraite.

Mais pour le Front syndical de classe, on ne laissera pas casser Renault France au nom de la légitime revendication sur la pénibilité du travail.

La rencontre entre Pelata et la CGT le 25 novembre 2010, démontre une nouvelle fois la stratégie du démantèlement de Renault France par une évolution des fabrications de VP et VU à l’étranger. Le nombre de véhicules réimportés en France en 2009 (qui se chiffrent à 160.000) représente 1/3 de la fabrication délocalisée vers d’autres pays, avec les conséquences que l'on connait sur l’emploi et le maintien du tissu industriel Renault sur l’hexagone.

Autre sujet de réflexion, Renault a fabriqué hors France 1.416998 VP et 112.474 VU sur les 9 premiers mois de l’année 2010. Dans la même période, Renault a fabriqué en France 894.903 VP et pour les VU 60.985 : 63% des VP sont fabriqués hors France et 37% sont fabriqués en France. Pour les VU, 54% sont fabriqués à l’étranger contre 46% en France.

Il faut se rappeler qu'en janvier 2010, lors d’un débat télévisé entouré de personnes dont le camarade de la SBFM Lorient Pierre Le Ménahès, Sarkozy avait déclaré qu’il exigerait de Renault que les voitures vendues en France soient fabriquées en France (en 2009, 160000 voitures Renault vendues en France ont été fabriquées à l'étranger). Depuis, les véhicules réimportés en France continuent de plus belle, encore des illusions... Mieux encore, Sarkozy déclarait que l’Etat était prêt à mettre plus de poids en tant qu’actionnaire afin de pouvoir prendre des décisions sur le maintien de Renault France. Encore des illusions... Il y a de cela quelques mois le ministre de l’industrie Luc Châtel avait même annoncé le rapatriement de la production d’un véhicule jusqu’à présent réalisé hors de France dans l’usine de Flins qui apporterait un surplus d’activité pour cette usine.

Aujourd’hui, Ghosn et Sarkozy ont pour ambition de supprimer 3000 emplois et les conséquences seront graves sur la pérennité des sites Renault en France.

Pour le Front syndical de classe, il est urgent d’engager un véritable débat sur le produire en France pour combattre les délocalisations mettant au chômage des travailleurs exploités afin les remplacer par des travailleurs surexploitéspermettant une aggravation de l’exploitation capitaliste.

Défendre la production nationale, ce n’est donc pas du nationalisme : c’est une position de classecontre l’exploitation capitaliste.

Quelles organisations syndicales pourraient défendre que produire en France, c’est du nationalisme étroit et rétrograde et qu’il faudrait accepter le chômage, les bas salaires, la dégradation constante des conditions de travail pour le bien de l’Europe du capital et de la mondialisation capitaliste ?

Défendre le maintien de l’emploi à Renault France, c’est une position de classecontre la destruction d’une industrie qui représente des milliers d'emplois dans le groupe Renault.

Ghosn, Pelata, Sarkozy ont déjà détruit un grand nombre de sous-traitants et d'équipementiers produisant en France, en leur imposant des prix intenables et les pousser ouvertement à délocaliser en Europe de l’Est et dans d’autres pays à bas coût salarial. Aujourd’hui, ces valets du capital européen et mondial se servent de la crise pour s’attaquer au gros morceau, c'est-à-dire les usines mères de Renault.

Le Front syndical de classe appelle l’ensemble des syndicats à engager une véritable bataille sur l’emploi en exigeant que chaque départ soit compensé par une embauche.

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

LE COLLECTIF UNITAIRE INTERSYNDICAL ET CYTOYEN (CUIC) CONTINUE LA MOBILISATION EN SAVOIE

Publié le par Tourtaux

Bonjour,
 
Le Collectif Unitaire Intersyndical et Citoyen (CUIC) continue la MOBILISATION en SAVOIE
 
Certes, la mobilisation nationale n'est plus ! La journée du 23 novembre a été un échec (c'était le 9ème "temps fort" à l' appel de l'intersyndicale nationale alors que les Confédérations avaient refusé d'appeler à la Grève  Générale demandée par d'autres organisations dont Sud Solidaires.
Par contre, un certain nombre de Collectifs continuent de bien fonctionner. C'est le cas de ceuX de CHAMBERY et ALBERTVILLE (Savoie), de Grenopble (Isère), de Lyon (Rhône), de Bourg en Bresse (Ain)
 
Sur Chambéry, 2 AG par semaine ont lieu où sont définies les actions et les réflexions.
Cette semaine, présence au faux-procès de la dioxine au Tribunal d'Albertville où les responsables del'empoisonnement et d'une recrudescence de cancers. Les principaux  responsables (ancien Maire d'Albertville et Président de la collectivité de communes, l'ncien Préfet, le patron de l'entreprise dissoute fin 2009) étaient absents.
Nous avons assité à une parodie de justice au service des Elus !
Mais l'affaire n'est pas terminée.
Ce vendredi 2/12, à partir de 19 heures, soupe populaire + concert à la Cité des Arts de Chambéry
Le Comité anti-répression suit les dossiers et assiste aux Jugements des interpellés (37 au total) et assure leur défense au TGI avec des Avocats
Parution d'un Journal "CHAMBE EN LUTTE POUR CEUX QUI NE BAISSENT PAS LES BRAS" Pour consulter les 7 n° : "chambeenlutte.lautre.net" qui reprennent les actions,
manifestations, soutiens, articles à thêmes, réflexions .......
Vous pouvez aussi nous écrire à : collectifretraite@chambery-en-lutte.fr
N' hésitez pas à le faire !
Prochaines échéances : 11 décembre, venue de LE PEN à Echirolles (proche de Grenoble)
D'autres actions sont en préparation et soumises au vote du Collectif
Participation à la 2ème rencontre nationale à Nantes le 27 novembre. La prochaine aura lieu à Chambéry le 22 janvier 2011.
 
Rappel : le Collectif regroupe l'UL CGT, Solidaires, la CNT, le SNESup/FSU, l'UNEF, la  LDH, le NPA, ATTAC, le PG, les Alternatifs, AGI (Assemblée Générale Interpro), la FASE (Fédé Alternative pour une Europe Ecologique) sur des bases anticapitalistes
 
Pour le Collectif : Gérard ETELLIN, adhérent FSC, sud-Solidaires 73

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0