Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

QUAND LA CFDT TIRE LE TRAIN DES LUTTES POUR LA CES, LA MISE A MORT DU MOUVEMENT OUVRIER EST ASSUREE!

Publié le par Tourtaux

Social-Eco - le 30 Novembre 2010

Austérité

Un 15 décembre anti-austérité

CFDT, CGT, FSU, Solidaires, Unsa s’inscrivent dans les décisions de la Confédération européenne des syndicats. Des initiatives et des rassemblements intersyndicaux devraient se tenir le 15 décembre dans les départements.

Les organisations syndicales CGT, CFDT, Unsa, FSU et Solidaires se sont retrouvées hier matin au siège de la CFDT pour une nouvelle réunion de l’intersyndicale. La CFTC, FO et la CGC en étaient absentes, comme lors de la réunion intersyndicale précédente. Il ne s’agissait pas, après la dernière journée le 23 novembre, d’annoncer de nouvelles actions prolongeant la séquence contre la réforme des retraites. La CGT, la CFDT, l’Unsa, la FSU et Solidaires ont décidé d’appeler en commun à des initiatives contre les politiques d’austérité en Europe, le 15 décembre.

Elles s’inscrivent ainsi dans la décision de la Confédération européenne des syndicats (CES) qui appelle, la veille du Conseil européen, à « une journée d’action décentralisée contre les mesures d’austérité et contre les bonus accordés aux traders, bonus qui ont fait des bonds spectaculaires». La CES soutient «les mouvements de protestation syndicale organisés un peu partout en Europe en réaction aux mesures d’austérité» qu’elle juge «corrosives autant pour l’économie que pour les citoyens».

«Nous sommes en désaccord total avec l’analyse qui prévaut au sein de l’UE que l’austérité est la bonne voie pour la relance, déclarait John Monks, secrétaire général de la CES le 27 octobre dernier. En fait, elle pourrait mener à la ruine. (…) Tout le monde s’est engagé dans les réductions, même les salaires réels et les pensions diminuent et cela entraîne une diminution de la demande pour les biens et les services. Il s’agit là d’une politique économique pro-cyclique qui risque de conduire à une profonde récession. »

Pour l’intersyndicale française, « il faut une relance économique tournée vers la satisfaction des besoins sociaux et respectant les impératifs écologiques. Cela nécessite une plus juste répartition des richesses, la réduction des inégalités, des investissements publics et privés, un renforcement des régulations de la finance et de l’économie ». Des initiatives doivent être décidées par les syndicats affiliés à la CES dans chaque pays. En France, CFDT, CGT, FSU, Solidaires, Unsa « interpelleront les décideurs politiques et économiques par des initiatives unitaires sur tout le territoire le 15 décembre 2010 ». La CGT, qui réunit aujourd’hui sa commission exécutive, devrait appeler à des rassemblements unitaires dans tous les départements.

L’intersyndicale a décidé par ailleurs de mettre à jour sa plate-forme revendicative du 5 janvier 2009 « au regard des enjeux de la période, que sont l’emploi, la protection sociale, la fiscalité, le pouvoir d’achat, les services publics… ». Une première réunion de travail aura lieu le 13 décembre à cet effet.

Olivier Mayer

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0