Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LAISSER TOMBER LES ILLUSIONS, PREPAREZ-VOUS A LA LUTTE

Publié le par Tourtaux

Laissez tomber les illusions, préparez vous à la lutte

Ce qui est en train de se passer à Rome et dans beaucoup d’autres villes italiennes, ce qui s’est passé à Londres jeudi dernier pendant qu’un Parlement de traîtres votait pour la destruction de l’école publique, est le début d’une décennie nouvelle.

Ce sera une décennie de conflits et d’autodéfense de la part de la société, contre une classe dominante violente, corrompue, meurtrière, contre le capitalisme financier qui littéralement affame la société, contre la mafia qui occupe les places du pouvoir pour se partager les ressources produites par le travail.

L’énorme masse d’étudiants, chercheurs, citoyens, travailleurs qui se sont donné rendez-vous à Rome n’avait pas comme objectif de faire tomber un gouvernement de mafieux pour le remplacer avec un gouvernement d’exploiteurs et d’assassins. L’objectif des mouvements est de détruire le pouvoir dans ses fondements, d’apporter le conflit en tout lieu, de déstabiliser sans cesse l’ordre de l’exploitation et de l’ignorance, de restituer son autonomie à la société, d’augmenter ses ressources.

Nous savons désormais que dans le puits noir du Parlement Italien siège une majorité d’individus vendus, corrompus. Le saint-père qui gouverne comme premier ministre les a achetés avec l’argent arraché aux travailleurs, à l’école, à la société dans son ensemble. Nous ne respecterons pas la loi des mafieux et des vendus. Partout nous apporterons la révolte, nous organiserons le besoin d’autonomie vis-à-vis du capital.

Les étudiants de Rome ont répondu comme l’ont fait les étudiants de Londres quelques jours auparavant : en occupant la ville, en défendant leur droit à manifester, en déclarant que l’insurrection européenne a commencé et va durer le temps qu’il le faudra.

Ça va durer. Ce n’est pas une explosion fugace, c’est une génération dans son ensemble qui se met debout, c’est la déclaration de l’autonomie de l’intelligence collective face à la putréfaction d’un système corrompu, violent, inculte et mourant. C’est le changement du climat culturel qui annonce une décennie de conflit et de construction d’un monde affranchi de l’exploitation.

Bifo (Franco Berardi)

http://www.th-rough.eu/

 

source de l'article : cip-idf

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

JULIAN ASSANGE LIBRE !

Publié le par Tourtaux

Julian Assange de nouveau libre

 

Par Europe1.fr avec agences

Publié le 16 décembre 2010 à 15h05 Mis à jour le 16 décembre 2010 à 15h34

Le tribunal de Londres a accordé jeudi la liberté conditionnelle au fondateur de WikiLeaks.

La troisième comparution était la bonne. Julian Assange s’est vu accorder la liberté conditionnelle jeudi par la Haute Cour de Londres, en appel. Le fondateur de WikiLeaks pourra être libéré sous caution. Cette fois, la décision ne peut faire l'objet d'aucun recours.

Il va porter un bracelet électronique

L’Australien de 39 ans va ainsi pouvoir sortir de prison en portant un bracelet électronique, après avoir versé une caution de 240.000 livres, soit environ 283.000 euros. Il devra rester dans une propriété mise à sa disposition par l’un de ses partisans à environ 200 kilomètres de Londres.

Julian Assange avait déjà tenté deux fois auparavant d'obtenir sa libération : la première après sa reddition à la police le 7 décembre, la seconde mardi. Un juge de première instance avait alors décidé de le libérer sous caution, à hauteur de 200.000 livres sterling et d'un contrôle judiciaire strict.

C’est ainsi que pendant quelques heures, le fondateur du site WikiLeaks avait cru qu'il pourrait quitter rapidement la prison londonienne. Mais c'était ignorer la pugnacité du parquet britannique - représentant des autorités suédoises - qui a immédiatement fait appel.

Assange, agresseur sexuel ?

Julian Assange est détenu dans une prison de Londres depuis neuf jours, dans le cadre d'une procédure d'extradition vers la Suède, dans une affaire d'agressions sexuelles. Le fondateur de WikiLeaks se dit victime d'une machination, en représailles à la publication par son site de milliers de télégrammes diplomatiques confidentiels américains.

http://www.europe1.fr/International/Julian-Assange-reste-en-prison-337439/

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

POUR QUE LE VENT DE LA LUTTE DEVIENNE UNE TEMPETE

Publié le par Tourtaux

Source / auteur :

Courriel

Pour que le vent de la lutte devienne une tempête

mis en ligne jeudi 16 décembre 2010 par jesusparis


Il n’y a pas besoin d’un météorologue pour comprendre dans quelle direction souffle le vent : occupations universitaires dans toute l’Europe, blocages des villes, manifs sauvages, rage. C’est ça la réponse que la nouvelle génération est en train de donner à ceux qui veulent mettre une hypothèque sur notre futur avec dettes pour étudier, des coupures de l’État social et des augmentations des taxes.

 

Contre l’austérité et les coupures budgétaires, la détermination de milliers d’étudiants à Londres et la rage de ceux qui ont assiégé le Sénat à Rome ont déchiré le temps du présent : oui, car le futur est une conquête, et elle commence quand on choisit, collectivement, de prendre des risques et de lutter.

 

Le luttes formidables que l’on est en train de traverser ont la capacité de nous faire vivre le présent avec cette intensité qui dépasse la linéarité du temps, qui refuse la précarité : il s’agit d’un assaut au futur.

 

Nous ne voulons pas nous endetter, nous ne voulons pas payer des taxes pour étudier, à Londres comme à Paris, Rome, Athènes, Madrid, Dublin et Lisbonne. Ce mouvement européen, c’est le refus de la recette de l’austérité, le refus de nous endetter pour ces politiciens misérables auxquels on crie « Que se vajan todos ! » (Que se tirent tous ! ndt). Ce qui est en train de se passer pendant ces jours à Rome, a d’abord éclaté à Londres, et auparavant encore à Paris : un mouvement qui parle la même langue, une même génération en révolte qui habite des métropoles différentes mais nourries de la détermination des luttes, qui pique comme une abeille.

 

Face à des États-nations en crise dont l’unique recette, bien connue, rime avec austérité et endettement, ce qu’on doit faire, c’est nous rencontrer et inventer une nouvelle grammaire qui dépasse la faiblesse de nos propres gouvernements. En Italie non seulement on a occupé les universités, mais on a aussi bloqué les autoroutes, la circulation et la mobilité d’un pays tout entier pour faire circuler les luttes, pour les connecter avec celles qui se déroulent au-delà des frontières nationales, pour arriver en Europe et bien plus loin. La circulation des luttes vit dans le blocage de la métropole et dans les manifestations sauvages à Londres, Paris et Rome. Là où la fluidité de ces villes découvre la corporalité des rapports de forces, du refus et de l’indisponibilité.

 

Cet automne, on a donné vie à un mouvement estudiantin qui est varié et radical, réellement hétérogène. Ces réclamations communes viennent d’une protestation qui est née au milieu de la crise et qui représente sa réponse la plus courageuse. Une lutte composée de beaucoup de luttes et de sujets, de différentes temporalités qui se sont emmêlées pour revendiquer plus de bourses d’études et le libre accès à une éducation publique et de qualité.

 

Derrière les livres-boucliers du Book-Bloc, une génération s’est reconnue et retrouvée dans les protestations. Aujourd’hui, dans beaucoup de villes italiennes, le mouvement estudiantin a montré plus que de la simple solidarité : il n’y a pas qu’en Angleterre qu’il y a des manifestations aujourd’hui, dans toute l’Europe les étudiants s’opposent à des augmentations honteuses de taxes et à des coupures indiscriminées à la recherche et à la formation.

 

Vous n’êtes pas seuls, nous ne sommes pas seuls : un mouvement européen, une nouvelle génération, qui n’aura pas de retraite et qui aura une vie pire de celle de ses parents, n’a aucun envie de se renseigner ; on a la force de ceux qui veulent transformer le monde et l’intelligence pour pouvoir le faire. Ceci n’est que le début !

 

C’est pour ça que nous proposons aux étudiants, chercheurs, travailleur précaires et doctorants, une assemblée européenne à construire tous ensemble au début 2011 à Rome. Pour continuer la lutte, pour que le vent qui est entrain de souffler devienne une tempête !

 

Traduit de l’anglais (UNIRIOT )
par Le Réveil, 10 décembre 2010.

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

2011, ANNEE DES PATIENTS ET DE LEURS DROITS ?

Publié le par Tourtaux

Source / auteur :

Courriel Collectif Interassociatif sur la santé

2011, année des patients et de leurs droits ?

mis en ligne jeudi 16 décembre 2010 par jesusparis


Point d’interrogation, car aucun des acteurs des travaux préparatoires ne semble avoir de confirmation de la décision prise par l’ancienne ministre de la Santé et des Sports, de faire de 2011 une « Année des patients et de leurs droits ».

 

D’un certain point de vue, on comprend que les pouvoirs publics réfléchissent, tant d’annonces allant en sens inverse.

 

Ainsi, après que les pouvoirs publics ont annoncé l’augmentation de la consultation de 1 € (ce qui, pour être légitime à l’égard des médecins, n’en est pas moins une charge pour l’usager qui fait l’avance), nous avons entendu le président de la République dire à Orbec, où il visitait un pôle de santé, que la proposition du rapport Hubert tendant à étager la consultation entre 11 et 70 € allait se concrétiser. Sidérant pour tous ceux qui ne peuvent déjà pas faire l’avance de frais pour 22 € !

 

Ajouter à ces annonces, celle du déremboursement des médicaments à service médical rendu modéré et de certains dispositifs médicaux, ce n’est pas non plus préparer le terrain d’une année 2011 en faveur des patients et de leurs droits...

 

Pourtant, nous en avons besoin :

 

-  Le renouvellement de la loi de santé publique n’est pas à l’ordre du jour alors qu’il aurait dû intervenir en 2009, de sorte que la politique nationale de santé que les agences régionales de santé ont à mettre en œuvre ne peut s’appuyer sur aucune vision de la stratégie nationale de santé des cinq ans à venir.

 

-  Le débat sur la transparence et le contradictoire dans la décision de santé fait rage après l’affaire du Médiator qui met en lumière le fait que nous ne sommes pas allés assez loin dans la démocratie sanitaire.

 

-  L’information des patients pris individuellement est aussi à parfaire : c’est le droit le moins bien respecté de ceux reconnus par loi du 4 mars 2002.

 

-  Les nouveaux usages dans la santé, comme ceux qui reposent sur les nouvelles techniques de l’information et de la communication, posent de sévères défis économiques, pratiques et éthiques.

 

-  Le respect de la dimension personnelle dans la relation de soin en établissement doit encore progresser, notamment face aux défis du vieillissement.

 

En même temps, il ne s’agit pas de dire que l’on va faire l’année 2011 … pour l’exécuter a minima.

 

Nous avons besoin de cette année 2011 non pas parce qu’elle a été promise, mais parce qu’elle est indispensable à l’amélioration :

 

-  des conditions de vie des malades qui ont besoin d’être informés, accompagnés et soutenus,

 

-  et de la cohésion sociale au moment où nombre d’entre eux retirent le sentiment que le pacte de social de santé est en train de se rompre.

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

L'OPIUM DES PEUPLES !

Publié le par Tourtaux

Postée le 08/12/2010 à 21h42 sur Comment va la Belle Bleue?

Si cet article ne s'affiche pas comme il faut, merci de cliquer ICI

 
benoit20071126-511501981474b4fbd7afa8.jpg



Communiqué du 8 décembre 2010

Deux mots de Terre sacrée à Benoit XVI, en public et en 56 langues




Pour la bénédiction de la capote, chapeau pape! Dieu le père n'aurait pas fait mieux;o)


Mais pour ce qui de l'information suivante :

L'Académie pontificale du Vatican a donné fin novembre son feu vert aux plantes génétiquement modifiées (OGM), estimant qu'elles ne présentaient pas de caractère intrinsèquement dangereux. "Il n'y a rien d'intrinsèque dans le recours à l'ingénierie génétique pour l'amélioration des cultures qui rendrait dangereux les plantes elles-mêmes ou les produits qui en sont dérivés", selon une étude commandée en mai par l'Académie pontificale. (1)


Olala!: "Oui mais alors, dans l'Arche, que mettrons-nous demain en cas de déluge?

Quoi?

Brigitte Bardot revisitée avec de la fourrure de BB phoque qui lui pousse autour du cou et la marque de Mon$anto en 3D sur le front?

Des zèbres rayés ou des zèbres à carreaux?

Des hommes avec des ailes? Des femmes avec des branchies?

Des bébés qui sauront compter jusqu'à dix mille milliards de milliards, sans les pieds?

Auront une tête de pastèque?

Des yeux d'aigle, de grenouille ou de mouche?

De minuscules zizis, insignifiants, parce qu'on ne se touche pas le zizi en classe, ni à confesse;o)


HybridesHommeCochon.jpg


Quoi? Terre sacrée se méprend?

Ce que tu oublies, Vatican, c'est que pas un seul OGM fabriqué dans le monde n'a, à ce jour, servi l'Humanité.

ça se saurait! Mon$anto aurait le prix Nobel! Et il n'y aurait pas tant de suicides parmi les paysans indiens, ruinés par la tyrannie des firmes!

Pratiquement 40% des OGM actuels sont conçus de telle façon que des bidons d'herbicide doivent automatiquement être vendus avec aux agriculteurs, dépossédant au passage ces derniers d'une de leur vertu première, qui est de sélectionner toujours les meilleurs grains, qu'ils sèment au printemps suivant.

Nombre de ces OGM finissent du reste dans des ventres de cochons industriels ou dans le réservoir de nos papamobiles, sans passer par la case ventres d'humains affamés.

30% des OGM disposent d'un gène insecticide qui les gorge -jusqu'au coeur!- de 100 à 10 000 fois plus de poison mortel que ce que le paysan d'il y a 15 ans en arrière n'en pulvérisait à la surface des plants pour éloigner les insectes nuisibles.

Dis Vatican, tu en manges, toi, de ces OGM suintant de poison?

Les 30% restants résistent aux virus, aux champignons ou aux bactéries ou ont un joli tour de poitrine. La belle affaire! On applaudit?

Ah bon, Vatican? Les plantes transgéniques ne sont pas dangereuses?

Ne suffit-il pas de greffer un gène de stérilité à une espèce de plante pour voir d'autres espèces voisines environnantes devenir tout simplement stériles? Eh oui les pollens d'OGM, ça vole aussi! (Cf le fameux gène Terminator).

Les OGM ne sont en fait ni bons ni mauvais. Tout dépend de qui les fabrique, comment on les fabrique et pourquoi on les fabrique.

Actuellement 100% des profits réalisés sur les OGM vont dans les poches de milliardaires à la tête des multinationales agro-alimentaires et pharmaceutiques.

L'Humanité n'a pour l'instant profité d'aucune de ces chimères biotechnologiques. Un milliard d'êtres humains meurent toujours de faim. Et les OGM ne pourront en 2050 subvenir aux besoins de 9 à 10 milliards d'estomacs humains, à moins que tous ne deviennent subitement végétariens et que nos voitures n'aient d'un coup plus soif...

Et demain, s'il venait à l'idée de quelqu'un de greffer le gène qui produit le venin du serpent le plus dangereux au génome des gosses de riches, ne risque-t-on pas de se retrouver dans un monde où les brebis n'auraient qu'à bien se tenir!


chimereSsMer-Domnu200po.gif


Merci Vatican d'être, une fois de plus, sorti de ta coquille pour nous dévoiler tes cornes!

Comme ça tout le monde sait qui tu es. Qui tu sers.

Il n'y a pas embrouille et confusion. Tout est clair, net et précis.

Mais Vatican, tes cornes, qui donc te les a greffées? Viennent-elles du Bélier ou du Taureau?
 
4d889221c473794136582780b4777297.jpg


Du poisson?


(à suivre)


(1) Le physicien Nicola Cabibbo, ancien président de l'Académie pontificale, aujourd'hui défunt paix à son âme!- a participé à cette étude, aux côtés d'une quarantaine d'autres "scientifiques" dont sept membres de l'Académie.  "Plus d'un milliard de personnes, sur les 6,8 milliards composant la population mondiale, sont actuellement sous-alimentées, une condition qui requiert le développement urgent de nouveaux systèmes et technologies agricoles", selon l'étude.

"L'utilisation appropriée de l'ingénierie génétique et d'autres techniques modernes dans l'agriculture contribue à faire face à ces défis", poursuit-elle. "La communauté scientifique devrait développer la recherche et le développement afin d'aider à améliorer la productivité agricole". "Un engagement particulier en faveur des agriculteurs pauvres des pays en voie de développement est nécessaire pour leur permettre d'accéder à des variétés améliorées de cultures OGM adaptées aux conditions locales", selon l'étude.


Source Académie pontificale




   Faites circuler ce communiqué à tous vos contacts. Envoyez-le au Vatican. Transmettez-le au curé de votre paroisse... Internet est une FORCE!



Notre Association défend les droits de l'Homme et de toutes les espèces vivantes.



SOS-planete, le site qui dit vrai!

Auteur : Unité C@rbone 12
Source : terresacree.org
Source : http://cocomagnanville.over-blog.com/

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0