Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOUANS-SARTOUX : CE LUNDI 11 AVRIL 2011, à 19 h DEBAT AVEC JACQUES COTTA SUR LES SERVICES PUBLICS

Publié le par Tourtaux

 
  Un débat à MOUANS-SARTOUX sur les services publics par Jacques COTTA.
 
Bonjour.
 
 
 
 
.Une information très importante.
 
 
 

 

Jacques COTTA,

journaliste, documentariste, essayiste,

Lundi 11 avril 2011, à 19 heures

A Mouans-Sartoux, médiathèque

Jacques COTTA parlera et débattra des questions évoquées dans son dernier livre :

« Qui veut la peau des services publics ? »

La défaillance des services publics menace aujourd’hui nos droits fondamentaux.

L’administration française est-elle vouée à tomber dans le privé ? des maires résistent, mais quelle latitude ont-ils véritablement pour réagir ?

Quel avenir réserve-t-on aux acquis arrachés de longue lutte, aux services publics, aux retraites, à la sécurité sociale ?

La réforme des services publics ne devrait-elle pas être un des enjeux majeurs des présidentielles 2012 ?

Réservez bien cette date sur vos agendas

Et faites la connaître autour de vous

« Qui veut la peau des services publics ? » Editions JCGawsewitch/ 2011/ 350 pages / 18,90 euros

------------------------------------------------------------------------

 

Cordialement.
 
Lucien PONS.

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

FICHAGE ADN D'UN SYNDICALISTE : UN JUGEMENT QUI FERA JURISPRUDENCE ! SOUHAITONS DONC AU CAMARADE XAVIER MATHIEU QUI EST TRAINE DEVANT LA JUSTICE, D'EN BENEFICIER LE 3 MAI PROCHAIN

Publié le par Tourtaux

Communiqué de l’UD CGT des Pyrénées-Orientales

Premiers éléments au sortir du délibéré ADN/GALANO

Le 6 avril 2011, le tribunal correctionnel de PERPIGNAN a rendu son délibéré dans le dossier du refus de prise d’ADN de notre camarade Philippe GALANO, ancien délégué Syndical CGT des ASF.

Nous n’avons pas obtenu la relaxe pure et simple mais le tribunal a prononcé une peine minimum de 150 euros d’amende avec sursis, sans inscription au casier judiciaire et sans révocation du sursis antérieur.

Cette peine symbolique, contrainte par l’actuel cadre législatif, fera jurisprudence concernant une loi qui, pour l’instant, ne prévoit pas d’exceptions pour les syndicalistes.

Ce délibéré met enfin un terme (sous couvert d’un appel du parquet) à 7 ans d’acharnement contre notre camarade, sa famille et son organisation syndicale.

Il n’en demeure pas moins que le délibéré renvoi la balle dans le camp du législateur en considérant que l’amalgame avec des délits criminels est préjudiciable à la démocratie.

Ensemble continuons à rester mobilisés et solidaires, le combat contre la criminalisation de l’action syndicale doit se poursuivre et s’amplifier.

Le 11 avril 2011

 

Siource : http://eldiablo.over-blog.org/

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

LIBYE : "L'ONU A PRIS LA DECISION SUR BASE DE MENSONGES"

Publié le par Tourtaux

Les envoyés sur place de Telesur témoignent à leur retour
Libye, 10.04.2011. “L’ONU a pris la décision sur base de mensonges”

dimanche 10 avril 2011

Jordan Rodriguez, journaliste et Jesús Romero, cadreur, sont arrivés à Tripoli le 23 février 2011.

Dans l’avion ils partageaient cette destination avec seulement dix personnes. Deux d’entre elles –dont une envoyée de la chaîne italienne RAI– ont décidé de ne pas descendre. Quand ils sont arrivés à l’aéroport ils ont vu que près de 300 personnes se bousculaient pour aborder le même avion et partir. Jesús en parle en riant lorsqu’on lui demande si à un certain moment ils ont senti qu’ils commettaient une folie.

L’équipe de Telesur fut la première à débarquer sur place, après un long périple qui comprenait des surtaxes de billets, plusieurs arrestations, des pertes de matériel, de mauvais traitements physiques de la part de la police, et l’obtention finale d’une autorisation de travail sur tout le pays (et non d’un accord entre Chavez et Kadhafi comme beaucoup ont dit).

Ils sont également arrivés à temps pour constater que sur le terrain les soi-disant bombardements contre la population, en tout cas à Tripoli, étaient des mensonges.

Nous sommes allés directement à la Place Verte et quand nous sommes arrivés nous avons vu une chose tout à fait différente de ce que disait la RAI et qui était la même version que donnaient Al Jazeera, la BBC, ou CNN. Nous avons par contre découvert une manifestation de 500 à 600 personnes appuyant Mouammar Kadhafi” raconte Jordan.

Nous avons pris conscience que ce qui se produisait était une guerre de quatrième génération. Les médias furent le premier bataillon à entrer en Libye. Ils diffusaient des infos impossibles à vérifier. Ils n’avaient qu’un reporter en Libye et affirmaient un tas de choses”, indique Jesús.

Pour les deux envoyés, la presse internationale a une grande responsabilité dans l’invasion que subit le peuple libyen depuis le 19 mars.

Telesur a eu la chance d’être sur place et de démentir ces choses mais cela n’a servi à rien parce que l’ONU a pris sa décision sur la base de tous ces mensonges. A travers la caméra de Jesús et mon travail nous avons dit la vérité et au moins nous avons pu faire naître un doute. Par contre, oui, j’ai vu des morts dans les bombardements de l’OTAN », explique Rodriguez, qui se souvient du désespoir de nombreux habitants, de leur rage contre les médias, certains brandissaient des panneaux pro-Kadhafi en montrant la date et leur demandant de dire la vérité.

Jesús est resté 38 jours en Libye et a reçu au moins une trentaine de coups. Des gens, de la police, de n’importe qui… C’est compliqué. C’est une autre vision des choses. C’est un pays arabe. Un pays menacé. Tu peux te promener tranquillement avec un AK 47, mais si tu portes une caméra tu es un danger”.

—La couverture de Telesur a reçu de nombreuses critiques pour la différence entre ce qui se transmettait depuis Tripoli et ce qu’on disait depuis Benghazi.

—Jordan : "Reed Lindsay, correspondant de Telesur à Benghazi et moi nous rapportions minute après minute ce que nous voyions, ce qui se passait. Trípoli est sous contrôle de Kadhafi et cette situation fait que la ville soit calme. Lui se trouvait à 1.200 km de l’endroit où j’étais. Il avait un autre discours, celui des gens qui disent qu’ils sont fatigués de Kadhafi, qu’il faut le chasser, qu’il faut le tuer parce que ce type est un assassin, etc. Les gens m’attaquaient beaucoup sur Twitter et ce que je répondais c’était que tant mieux qu’ils puissent voir dans un même journal télévisé (celui de Telesur) ce qui se passait dans deux endroits différents. Je crois que s’il y a un motif de fierté pour nous c’est d’avoir montré tant ce que disaient ceux qui étaient avec Kadhafi comme ceux qui soutenaient les rebelles. Des gens me disaient que sûrement ceux qui parlaient avec moi avaient peur. Mais je ne peux me baser sur des suppositions, je me base sur des paroles. Mon travail comme reporter est de poser des questions et de croire en la parole des gens. Et en effet j’ai informé le public de ce qu’un jour je suis sorti sans caméra pour boire un café et j’ai rencontré un groupe de jeunes qui m’ont dit qu’ils étaient contre Kadhafi mais qu’ils ne pouvaient le dire par peur, et nous avons eu la liberté et l’éthique de le dire à l’antenne."

—Comment voyez-vous à présent la situation en Libye ?

— Jordan : "pour l’heure la Libye est devenu un pays complètement divisé. Nous avons interviewé des rebelles et ils étaient médecins, ingénieurs, architectes. Le niveau de vie en Libye est très élevé. C’est un pays très développé quand on pense à la région où il se situe. Les jeunes ont des voitures dernier cri. Je ne dis pas que ce soit un fait important mais il serait plus logique de voir éclater une rébellion dans un pays de très grande misère. Donc je leur demandais pourquoi ils se battaient et ils me répondaient : « Pour la liberté ». Dans ces groupes rebelles nous avons conversé avec des gens qui tenaient dur comme fer à cet idéal de liberté et aussi avec des gens qui maniaient des blindés et des unités anti-aériennes. Et je me demande jusqu’à quel point un médecin dispose de la capacité d’utiliser des unités anti-aériennes, il y a peut-être des facteurs externes qui stimulent tout cela. Que peut-il se passer ? Il y a des gens… des voix du peuple, qui défendent une partition de la Libye, il y a des gens qui veulent simplement la tête de Kadhafi mais il y aussi des gens convaincus que les présidents arabes ne sortent de la présidence que pour mourir. Nous avons vu Kadhafi quatre ou cinq fois et cet homme n’a pas un grain de peur. Il est enraciné dans son processus, dans son idéal et il a beaucoup de gens qui l’appuient. Comme il y a beaucoup de gens qui s’opposent à lui. "

Intérêts externes

Selon Jesús et Jordan la guerre en Libye peut s’expliquer par des millions de causes. “Le pétrole libyen est un des meilleurs du monde. Tu peux presque le sortir de terre, le mettre dans la voiture et elle fonctionne. Les réserves d’eau, les ressources naturelles et les 200.000 millions en réserves de l’Etat libyen, peuvent susciter la convoitise de gouvernements « en faillite » comme ceux de France ou d’Angleterre, ce sont d’autres causes possibles.

Comment lancer des bombes pour éviter des bombardements ?” s’interroge Jordan, qui précise que les grandes puissances vont continuer à attiser le conflit et que les « libyens divisés en deux camps vont s’entretuer”. “Ils vont lutter jusqu’à la mort”.

Ce que nous croyons c’est que cela suffit, qu’un pays se sente le droit d’attaquer, d’envahir, de tuer. Pourquoi par exemple n’a-t-on pas laissé travailler les leaders tribaux ? Ceux-ci étaient prêts à dialoguer et ils disaient qu’ils pouvaient trouver des solutions. J’aimerais savoir pourquoi CNN n’a jamais diffusé les déclarations des leaders tribaux. Et l’image qui manque peut-être en ce moment, même si on ne peut la montrer par respect pour le public, c’est celle d’enfants de cinq ans, brûlés."


Non, maman, c’est un mensonge !

Nos familles au Venezuela sont tombées dans le même panneau que tout le monde. Le fait de voir les news transmises par les grandes chaînes internationales, cela leur a causé une angoisse. Ma mère qui fait de l’hypertension me disait tout le temps : ‘reviens, que fais-tu là-bas ?’ et c’était la même chose chaque fois que nous appelions nos familles. “En tout cas j’ai dû dire aux miens : s’il vous plaît, ne regardez pas la télé. Ne croyez pas dans les médias”.

Les journalistes appelaient chez eux trois à quatre fois par jour pour calmer les angoisses familiales et Jesús se rappelle qu’à chaque fois il fallait faire un exercice de contre-information. “Ma mère me disait : « Mais enfin. on vient de dire telle chose ». « Non maman, c’est faux… je suis à côté du journaliste, et c’est faux ». « Mais si, Kadhafi a bombardé Tripoli ». « Non, c’est faux ». Jesus en rit : « On a du travailler non seulement pour Telesur, mais aussi pour les familles."

Traduction : Thierry Deronne

URL de cet article : http://www.larevolucionvive.org.ve/...

JIMENA MONTOYA/CIUDAD CCS FOTO FERNANDO CAMPOS

 

Source : http://www.larevolutionvive.org.ve/

 

Publié dans colonialisme

Partager cet article
Repost0

VOILA LES PLUS GROS ESQUIVEURS D'IMPOTS DE FRANCE ...

Publié le par Tourtaux

publié par roland (webmaster) Aujourd'hui 12H27 

Au moins vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas ! :)

Les groupes du CAC40 et l'impôt...

Firme Année Résultats (avant Impôts) Impôts payés Impôts théoriques (33%) Esquive Sources Impôts hors France
BNP Paribas 2010 17Mds€ 3,8Mds€ 5,7Mds€ 1,9Mds€ BNP Paribas note: ici nous prenons les bénéfices avant la spéculation / le "coût du risque". les impôts comme les bénéfices sont à l'échelle internationale du groupe. n/a
Société Générale 2010 9,9Mds€ 1,8Mds€ 3,3Mds€ 1,5Mds€ Le Figaro note: ici nous prenons les bénéfices avant la spéculation / le "coût du risque". les impôts comme les bénéfices sont à l'échelle internationale du groupe. Notons ici que l'État a donné 1.9Mds€ à la SG après l'affaire Kerviel pour "pertes exceptionnelles". n/a
Danone 2010 2,6Mds€ 0€ 0,85Mds€ 0,85Mds€ Challenges boursier.com <865m€?
Orange / France Télécom 2010 7,6Mds€ 1,7Mds€ 2,5Mds€ 0,8Mds€ France Télécom (p.13 pour le résultat avant impôt, et p.419 pour les impôts acquités réellement) n/a
Veolia Environnement 2009 2.020m€ 242m€ 673m€ 430m€ Veolia Environnement n/a
Suez Environnement 2009 437m€ 0€ 141m€ 141m€ Challenges boursier.com 51m€?
Essilor 2010 691,5m€ 0€ 228m€ 228m€ Challenges boursier.com <235m€?
Total S.A. 2009 14Mds€ 0€ 4,6Mds€ 4,6Mds€ Challenges, JDD, Total. Des contres-argments existent aussi en faveur de Total, qui au final esquiverait quand même 100m€. 6,5Mds€

Note: ces chiffres sont calculés avec nos moyens et ne sont pas exempts d'erreurs, même si nous avons cherché à être les plus honnêtes possibles. Comme pour toute information, nous faisons confiance aux internautes pour garder leur regard critique et constructif... n'hésitez pas à nous contacter pour affiner ensemble ces calculs.

Évasion fiscale

http://www.alternatives-economiques.fr/paradis-fiscaux-nbsp---plus-de-1000-filiales_fr_art_1079_53432.html

extrait :

 

Nombre de filiales dans les paradis fiscaux

En % du nombre total de sociétés dans le groupe

BNP Paribas 189 23
LVMH 140 24
Schneider 131 22
Crédit agricole 115 19
PPR 97 17
Banque populaire 90 9
France Télécom 63 24
Société générale 57 17
Lagardère 55 11
Danone 47 23
EADS 46 19
Peugeot 39 11
Carrefour 32 6
Pernod 32 24
Capgemini 31 24
Unibail 31 20
Axa 28 22
Michelin 27 18
Air liquide 22 8
Essilor 22 10
L'Oréal 22 9
Bouygues 18 18
Sanofi Aventis 18 14
Renault 16 11
Dexia 15 33
Accor 11 11
Lafarge 11 12
Saint-Gobain 11 14
GDF Suez 9 13
EDF 8 12
Veolia 8 7
Alstom 6 15
Alcaltel Lucent 5 14
Vallourec 5 8
Suez environnement 4 10
Vivendi 4 11
Auchan 3 5
Arcelor Mittal 1 13
Banque postale 1 6
Total 1 470 16

Ikea disposerait d'une filiale au Lichtenchtein (paradis fiscal) qui toucherait 3% de chaque vente. Cette filiale, Inter Ikea aurait dors et déjà engrangé 11,2Mds€ qui échappent à tout contrôle et toute fiscalité publics. (source: La Croix du 27/01/2011)

Ressources générales

Quelques liens pour le secteur privé... en attendant de faire quelque chose de plus complet :

http://www.mediapart.fr/article/offert/8538153078052d16bab5eb5f72310de8

France Uncut - On paiera pas leur crise ! france@fruncut.org


Source : France Uncut

 

http://www.dazibaoued.fr

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

PLACE TAHIR AU CAIRE : PEUPLE-ARMEE : DE L'EAU DANS LE GAZ

Publié le par Tourtaux

Dimanche 10 avril 2011 7 10 /04 /Avr /2011 15:43
 

 

Peuple-armée : de l’eau dans le gaz
9 avril 2011 par snony

Après la magnifique et pacifique manifestation d’hier, la nuit a été plutôt sombre au Caire. Deux mille personnes étaient restées sur la place pour la nuit. Une unité spéciale de l’armée est entrée sur celle-ci entre 2h et 3 du matin puis a violemment attaqué. Pendant deux heures, on a entendu des tirs (très sonores parce qu’en l’air). Les militaires ont utilisés des gaz lacrymogènes, des matraques, et écroulé les quelques tentes qui s’étaient installées hier soir avec l’objectif annoncé de « faire tomber Tantawi », le chef des forces armées. Ce matin la place avait repris des couleurs anciennes, mais beaucoup moins joyeuses que celles d’hier. La couleur des journées de fin janvier et début février. Jonchée de débris en tous genre, des dégâts aux vitrines alentour, un véhicule calciné, des militants cabossés. (reportage photo matinal ici).

 

J’interroge une jeune fille qui a assisté aux événements. Elle raconte la violence de l’attaque et les gens qu’elle a vu tomber autour d’elle. Je lui demande s’il y a eu des morts. « Je ne sais pas, j’ai vu les militaires traîner des corps, mais je ne sais pas où ils les ont emmenés ». Elle montre des douilles de balles réelles ; elle a le visage barbouillé de sang. Les hommes qui se sont rassemblées autour d’elle pour l’écouter sont dubitatifs. On a du mal ici à imaginer que l’armée puisse agir contre la révolution. Certains mettent en cause ses propos, lui demandent des preuves…

Pourtant la réalité de l’attaque ne fait pas de doutes. Un film amateur tourné cette nuit en montre de nombreux détails sur Youtube.

 

Pourquoi une telle attaque ? Il est vrai que la place avait déjà été vidée par les militaires le mercredi 9 mars (voir ce papier). L’attaque avait été suivie de l’arrestation d’environ deux cents jeunes qui avaient été enfermés et tabassés dans le hall du musée. L’armée avait cependant présenté des excuses publiques le lendemain pour apaiser l’émotion qui se manifestait dans la presse et dans la rue (tout en niant les tortures).

 

L’opération qui a été lancée cette nuit est d’une autre ampleur. Un témoignage très détaillé et lucide d’un jeune présent sur la place est sur Facebook (en anglais). Il permet de compléter les informations mises en lignes ce matin par la chaîne  Al-Jazeera en anglais. Les images diffusées dans la video ci-dessus montrent la quantité de chars et de matériel d’intervention qui a été déployée, bien disproportionnée à la poignée de manifestants présents. S’agit-il d’une opération d’intimidation après la manifestation d’hier ?

 

Deux autres pistes d’analyse existent, qui d’ailleurs ne s’opposent pas forcément. Des officiers (sept selon Al-Jazeera) avaient rejoint hier, en civil, les manifestants sur la place malgré les menaces qu’avaient proféré le CFSA contre ceux des militaires qui se rendraient coupables de tels actes. Il semble bien que cette sécession n’a pas du tout été du goût de Tantawi d’autant que les témoignages de ces officiers mettaient en cause le rôle de l’armée et son soutien effectif à l’ancien régime. C’est la tente où ils étaient rassemblés que les militaires attaquent sur le film. L’un d’eux au moins est mort.

 

Par ailleurs, plusieurs témoignages signalent qu’une partie des deux mille manifestants avaient décidé d’aller protester devant l’ambassade américaine contre les récentes attaques israéliennes contre Gaza et contre le prix du gaz bradé à Israël, ce qui, au passage, avait clairsemé les rangs de ceux qui restaient, malgré l’inquiétude partagée d’une possible répression. Les officiers savaient, semble-t-il,  qu’ils ne pouvaient plus rentrer chez eux sans risquer leur peau.

 

Leurs collègues sauront maintenant le prix de la désobéissance…

 

http://snony.wordpress.com/

Dimanche 10 avril 2011 7 10 /04 /Avr /2011 15:43
Source : http:revolutionarabe.over-blog.com/

 

 

 

Publié dans L'Afrique en lutte

Partager cet article
Repost0