Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ARDENNES : PARCE QUE LE MINISTERE DE L'ECOLOGIE, DE L'ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE FAIT LA PLUIE ET LE "BEAU" TEMPS, LA STATION METEO FRANCE DE BELVAL FERMERA EN 2013 !

Publié le par Tourtaux

Samedi 29 octobre 2011

Du 13 au 19 octobre, les cinq agents de la station de Belval de Météo France ont observé un mouvement de grève. Une action traduisant bien l'inquiétude du personnel, lequel a eu la confirmation de la fermeture de l'infrastructure ardennaise en 2013.

Evoquée dès 2008, cette mesure a été validée par le ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de… l'Aménagement du territoire. Comme 49 autres centres sur le territoire national, le site de Belval sera donc sacrifié et passé à la trappe. Victime en l'occurrence d'un démantèlement en règle dans le cadre de la révision générale des politiques publiques (RGPP), ce qui va entraîner des réductions des coûts, des transferts d'activités, le non-remplacement de départs en retraite, des reclassements et mutations pour arriver à «une meilleure gestion des moyens de Météo France».

Même si les agents locaux continueront de fournir les informations à partir de Belval, le personnel en place craint une dégradation des prévisions.

«A moyen terme, notre champ d'actions sera réduit à la rédaction de bulletins. On n'aura plus notre mot à dire sur les prévisions. Le risque, c'est la perte d'expertises locales et de réactivité par rapport à des phénomènes évoluant rapidement. Cela peut aboutir à des incohérences et des dysfonctionnements. J'invite donc les usagers à être vigilants sur une éventuelle perte de qualité et avoir un degré d'exigence».

Seul élément positif dans la zone de turbulences traversée par la station météo de Belval : la récupération récente du bulletin météo pour la société des autoroutes du Nord-est de la France «107.7 FM».

http://www.lechatnoir51.fr/article-meteo-france-87498689.html

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

ALLAIN JULES : LIBYE - LA BETE IMMONDE EST ENFIN EN PLACE

Publié le par Tourtaux

Libye – La bête immonde est enfin en place
 
28 octobre 2011
Par Allain Jules


Stupeur et tremblements. La Libye est devenue un vaste champ de ruines morale, éthique et politique. La résolution 1973 n’a été qu’un savant aéropage mortifère. Il s’agissait simplement d’une résolution onusienne dont le vrai intitulé est: « To kill Kadhafi ! »Il n’y a que les aveugles et les démons qui refusent de le voir.

Alors que l’affreux président du CNT, Moustapha Abdeljalil voulait s’appuyer sur l’Islam et sa charia, rodomontades pour les Occidentaux, il a déjà reçu de la part des ses maîtres, une remontée de bretelles. Quand vous tenez votre force de l’extérieur, à quoi pouvez-vous vous attendre ? Or, le socle commun de la société libyenne, au-delà des tribus disparates, c’est la religion. Ce n’est pas sorcier, il suffit de s’appuyer sur l’ethnologie et l’anthropologie.

Désormais, les Libyens s’observent sans vraiment se regarder ou parler. Ils se regardent tout au plus en chiens de faïence. Les uns les autres se méfient. Il n’y a plus que dans les mosquées qu’on se rencontre vraiment. La société est en pleine décrépitude, surtout dans les zones où il y avaient des partisans de Mouammar Kadhafi et prisent par les renégats…La bête immonde est enfin en place. Elle s’habille d’oripeaux élogieux pour tuer, piller.

De Syrte à Bani Walid, les habitants sont chassés de leurs maisons, leurs biens sont volés, leurs magasins pillés. la question est de savoir aujourd’hui qui les dédommagera ? Le CNT ? L’OTAN ? Les Etats-Unis ? La France ? L’Angleterre ? Et puis demain certains lanceront des cris d’orfraie en criant comme d’habitude: « Ils ne nous aiment pas ! » Et vous, en les réduisant à la mendicité, vous les aimez ?

Un climat de terreur règne. La Libye qui est le seul pays africain qui n’a jamais eu recours au FMI quémande aujourd’hui de l’argent, de la nourriture, des médicaments. 70 000 personnes ont été tuées, juste pour que le régime change. Est-ce acceptable ?

Mais, tant qu’il y a la vie, l’espoir est toujours permis. Le CNT ne peut apporter la paix en Libye. L’Occident le voulait plutôt, non ? Ainsi, pendant que les Libyens continueront à s’étriper, eux, ils se livreront à leur jeu favori: la prédation. Ils font déjà main basse sur les richesses libyennes. Les Libyens se rendront très rapidement compte de la supercherie.

Aujourd’hui, les armes se sont presque tues, selon notre correspondant sur place. Il n’a pas reçu d’information significative du front, et ne confirme pas la mise en déroute d’un groupe de 63 renégats, qui voulaient traquer dans le désert du Fezzan, Seif Al-Islam. Ils sont tous morts dans une embuscade des loyalistes. Peut-être que demain ça évoluera.

http://allainjules.com/2011/10/29/libye-la-bete-immonde-est-enfin-en-place/

Publié dans Libye

Partager cet article
Repost0

ECHIROLLES (38) : APRES 40 JOURS DE GREVE LES POSTIERS ONT GAGNE

Publié le par Tourtaux

 

40 jours de grève à Echirolles

Victoire pour l’emploi à La Poste
mercredi 26 octobre 2011, par Frédéric Dayan

Après plus d’un mois de grève, avec les syndicats CGT, SUD, FO, les personnels d’Echirolles viennent d’obtenir la satisfaction partielle de plusieurs de leurs revendications. Ils s’opposaient à la restructuration imposée par leur direction, à la suppression de près de 5 emplois à la distribution, et à une hausse de productivité sans contrepartie pour les personnels.

Avec 2,34 emplois récupérés, ce sont 2 positions de travail de facteurs qui sont préservées.

Les facteurs des paquets, collectes, et remises, obtiennent 2 jours de repos toutes les 4 semaines.

Les facteurs lettres obtiennent le maintien du système de repos de cycle actuel, soit 1 lundi/mardi toutes les 4 semaines, puis 1 vendredi/samedi les 4 semaines suivantes.

Par ailleurs, six salariés en CDD se verront proposer dans le courant de l’année 2012 une inscription en contrat pro, qui derrière entraînera un contrat en CDI.

 

http://www.cgt.fr/Victoire-pour-l-emploi-a-La-Poste.html

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

TINQUEUX (51) : L'USINE HEBDOPRINT CONDAMNEE. 100 SALARIES SUR LE CARREAU LE 3 NOVEMBRE. 50 EMPLOYES DE LA COMAREG SUR LA SELLETTE !

Publié le par Tourtaux

 

Samedi 29 octobre 2011 6 29 /10 /Oct /2011 11:54

Hier, un géant des médias, fleuron du groupe Havas, puis pépite du groupe Hersant. Aujourd'hui, un groupe de presse à la dérive, au bord du gouffre ! La Comareg, cet empire de la presse gratuite aux 1800 salariés, éditeur, entre autres dizaines de publications, de l'hebdomadaire Paru Vendu, pourrait bien être rayé de la carte des médias français, le 3 novembre prochain, date à laquelle le groupe Hersant Média, propriétaire de cette entreprise de presse, réunit un Comité d'entreprise extraordinaire au cours duquel, faute de repreneurs, il pourrait prononcer le dépôt de bilan, avant la liquidation judiciaire. Laquelle devrait être annoncée le même jour. 

Saisi par les administrateurs judiciaires, le tribunal de commerce de Lyon examinera le 3 novembre une demande de mise en liquidation de la Comareg, éditeur du journal d'annonces "Paru Vendu", et de son centre d'impression Hebdoprint.

Les deux sociétés, qui emploient respectivement 1.917 et 624 salariés, avaient été placés en redressement judiciaire le 30 novembre 2010.

Hier soir, la direction d'Hebdoprint a tranché, l'usine de Tinqueux «sera fermée et les salaires normalement versés jusqu'au 3 novembre».

Le matin, les 100 salariés avaient refusé de faire démarrer les rotatives.

Les salariés (et la cinquantaine d'employés de la Comareg) se retrouveront tout de même aujourd'hui à 14 heures pour mettre éventuellement en place des actions d'ici début novembre. Néanmoins, il n'y a que peu de chances de revoir les rotatives fonctionner de nouveau.

 

http://www.lechatnoir51.fr/article-hebdoprint-l-usine-de-tinqueux-condamnee-87497915.html

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

RENCONTRE " COTE D'IVOIRE : DEMOCRATIE ET PAIX DURABLE ; ENJEUX, DEFIS ET PERSPECTIVES " AUJOURD'HUI 29 OCTOBRE

Publié le par Tourtaux

 

Samedi 29 octobre 2011 6 29 /10 /Oct /2011 10:14

 

LE INTERNATIONAL

GRI-GRI

 

Rencontre

« Côte d’Ivoire : démocratie et paix durable ; enjeux, défis et perspectives »

 

A partir de 9H : Gakunzi, Toussaint, Galy, Kouamouo, Bourgi (Albert) - Côte d’Ivoire : démocratie et paix durable (Enjeux, défis et perspectives) - Paris

 

La rencontre « Côte d’Ivoire : démocratie et paix durable ; enjeux, défis et perspectives » réunira une cinquantaine de participants issus des milieux académiques, politiques, sociétés civiles (organisations de femmes, de jeunes, artistes) et des médias.

L’objectif de cette rencontre est d’aider les participants à réfléchir ensemble aux différents défis à la construction d’une paix durable et juste en Côte d’Ivoire. Des participants de pays ayant connu des situations similaires seront également invités à venir témoigner de leur expérience.

La rencontre permettra d’élaborer une série de propositions visant à favoriser  la construction d’une paix durable et juste en Côte d’Ivoire. Elle sera construite autour de treize défis majeurs. Les travaux - préparés en amont par des groupes de travail - se dérouleront en tables rondes animées par un coordinateur et un rapporteur.

Table ronde 1 : Démocratie, droits de l’homme et paix : bilan et défis

Processus démocratique : bilan et défis ; Paix et droits de l’homme ; Etat, légitimité et sécurité

Intervenants : Roger Gballou (Ecrivain, Côte d’Ivoire) ; Arsène Bikoué (Médecin, Congo) ; Doudou Sidibé (Chercheur, Sénégal) ; Félix Atché (Médecin) ; Toussaint Alain (Conseiller de Laurent Gbagbo).

 

Table ronde 2 : Le rôle de la communauté internationale

La politique ivoirienne de la France ; Le rôle des Nations unies ; Une crise à dimension régionale

Intervenants : Michel Galy (Ecrivain, Journaliste) ; Albert Bourgui (Professeur) ; Fatou Mahine (Sénégal);  Ndedi Ekwalla (Cameroun) ; Calixte Baniafouna (Ecrivain) ; Jean-Paul Vanhoove (Journaliste)

 

Table ronde 3 : Justice, vérité et réconciliation

Les victimes de la guerre ; Justice et réconciliation ; Mémoire et conflit

Intervenants : Dominique Bangoura (Chercheure) ; Adon Gnangui (Ecrivain) ; Diogène Senny (Congo) ; Ahoué Djié (Ecrivain) ; Oumou Kouyaté (Chercheure) ; Elie Dro (Chercheur) ; Augusta Epanya (Ecrivain, Cameroun)

 

Table ronde 4 : Reconstruire le tissu social

Les réfugiés ; Les jeunes ; Les femmes

Intervenants : Cyriaque Simon-Pierre Akomo-Zoghe (Chercheur, Gabon) ; Alexis Zahoua (Côte d’Ivoire Coalition) ; Patrice Kouté (Cojep) ; Abel Naki (Cri) ; Evelyne Brener (Chercheure).

Terres et conflits ; Les médias

Intervenants : Gregory Protche (Journaliste) ; Jean Paul Oro (Journaliste) ; Théophile Kouamouo (Journaliste) ; Kofi Alouda (Ecrivain) ; Pierrette Achy ; Mathilde Thépault (Efforts humanitaires)

Rencontre organisée par l’IREA

(Institut de recherche et d’études africaines)

Le 29 octobre 2011

5 rue Basse des Carmes,

75005 Paris

Métro : Maubert Mutualité

 

Repris sur le site de JEAN LEVY

Publié dans L'Afrique en lutte

Partager cet article
Repost0