Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ALORS QUE LE GOUVERNEMENT DILAPIDE L'ARGENT PUBLIC, IL PREPARE UN TEXTE PREVOYANT D'INFLIGER DES AMENDES POUR LES SALARIES EN ARRET MALADIE ABUSIF. CHERCHEZ L'ERREUR !

Publié le par Tourtaux

 

Projet d'amende pour les salariés en cas d'arrêt-maladie abusif
à 15h58

Le gouvernement prépare un texte qui prévoit d'infliger des amendes aux salariés ayant bénéficié d'un arrêt-maladie injustifié, dans le cadre de la lutte contre la fraude fiscale.

 

Aujourd'hui, un salarié bénéficie d'indemnités journalières pendant un arrêt-maladie. Lorsque son interruption de travail dure, le salarié passe devant un médecin-conseil de la Sécurité sociale. Ce dernier peut alors mettre fin à ces indemnités s'il estime l'arrêt abusif. Le gouvernement souhaite aller plus loin, en infligeant alors une amende au salarié, pour qu'il rembourse une partie des indemnités journalières perçues.

"Un texte réglementaire est en cours de préparation et devrait sortir d'ici la fin de l'année", a indiqué un porte-parole du ministère du Travail, sans préciser les modalités et le montant de ces sanctions.

 

"Si pénalités il doit y avoir, ce sont les médecins traitants qui doivent les subir"

La Fédération nationale des accidentés de la vie (Fnath) critique vivement ce projet, indiquant que le médecin est le premier responsable de ces arrêts de travail injustifiés. "Si pénalités il doit y avoir, ce sont les médecins traitants qui doivent les subir. Ce n'est pas à la personne en arrêt de faire les frais d'une approche différente entre deux médecins sur l'opportunité et la durée de leur arrêt", indique l'association.

 

http://www.franceinfo.fr/politique/projet-d-amende-pour-les-salaries-en-cas-d-arret-maladie-abusif-443965-2011-11-11

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

LA CGT : DE NOMBREUX SALARIES SANS PAPIERS OCCUPENT DEPUIS CE MATIN LES SALONS HOCHE A PARIS

Publié le par Tourtaux

Salariés sans-papiers

De nombreux salariés sans papiers occupent depuis ce matin les salons Hoche à Paris
jeudi 10 novembre 2011

Le 18 mai 2011, 12 salariés haïtiens « sans papiers » travaillant dans les Salons Hoche au 9 avenue Hoche, Paris 17ème, s’étaient mis en grève pour faire valoir leurs droits de salariés :

- Requalifier leurs contrats en CDI après des années comme « extras »

- Faire payer le nombre impressionnant d’heures supplémentaires non payées

- Réintégrer ceux qui avaient été licenciés parce qu’ils réclamaient leurs droits

- Régulariser leur situation administrative

Suite à ce mouvement de grève, la direction de l’entreprise avait fini par signer des contrats de travail en CDI pour chacun d’eux et la préfecture de police de Paris avait reçu l’ensemble des dossiers en vue de la régularisation de ces salariés.

Mais contrairement aux engagements contenus dans les textes de régularisation « par le travail » , sept mois plus tard, la préfecture de police de Paris et les autres préfectures concernées n’ont toujours pas convoqué ces travailleurs, qui sont de fait maintenus par l’administration dans une extrême précarité.

Cette situation n’a que trop duré pour ces salariés ! Le ministère de l’Intérieur, Claude Guéant lui-même, le ministère du Travail doivent faire appliquer ces textes, qui ont été y compris confirmés par la Direction de l’Immigration dans une Instruction remise aux préfets le 8 juillet 2011.

Cette même situation n’a que trop duré pour nombre de travailleurs sans papiers qui se sont engagés dans la grève depuis le 12 octobre 2009, qui ont déposé leur dossier depuis de nombreux mois et n’ont toujours pas été convoqués par les préfectures pour se voir remettre un premier « récépissé » !

C’est pour faire respecter les engagements signés que les salariés « sans papiers » se sont invités ce matin dans les salons Hoche.

Ils bossent ici, ils luttent ici, ils doivent rester ici…avec tous leurs droits de salariés et à égalité de traitement avec les autres salariés. Ce n’est pas en organisant de fait la concurrence entre les salariés qu’on protège les salariés d’ici, c’est en faisant en sorte que chaque salarié, travaillant déjà ici, dispose, grâce à sa régularisation administrative, d’un contrat de travail et de conditions de travail aux normes d’ici.

Montreuil, le 10 novembre 2011

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

GUERRE A LA GUERRE !

Publié le par Tourtaux

MAUDITE SOIT LA GUERRE !


Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copier et coller le texte ci-dessous dans votre page.




Aperçu :
Maudite soit la guerre !

 
Maudite soit la guerre !
 
Comme chaque année et ce depuis vingt ans, tous les 11 novembre a lieu un rassemblement pacifiste et antimilitariste au pied du monument aux morts de Gentioux dans la Creuse.

Cette année encore, ce sont plusieurs centaines de personnes (pacifistes, antimilitaristes, libres-penseurs, anarchistes, etc.) qui se sont retrouvées autour de ce monument avec sa célèbre inscription « Maudite soit la guerre » et son petit garçon en sarrau et en sabots levant le poing *.

Après la cérémonie officielle de la municipalité où quelques enfants du village ont chanté des chansons pacifistes, plusieurs organisations (Mouvement de la Paix, ARAC, la Libre Pensée, les Amis du monument aux Morts de Gentioux, Creuse-Citron, le journal de a Creuse libertaire, la Fédération anarchiste) ont chacune tour à tour pris la parole pour dire une fois de plus leur dégoût des guerres, des armées, du capitalisme, etc.

La Fédération anarchiste a surtout insisté sur le thème de l’identité nationale, l’ARAC et la Libre Pensée sur la réhabilitation des fusillés pour l’exemple, Creuse-Citron sur l’antipatriotisme et l’étatisme.

A la fin des discours, et ce pour la première fois, une pièce de théâtre adaptée du texte antimilitariste La bataille de Fontenoy de Jacques Prévert a été jouée sur la place près du monument par un couple de comédiens grenoblois.

Et puis, nous nous sommes retrouvés ensuite à la salle du Villard – bondée ! – entre Gentioux et Royère-de-Vassivière (entre 150 et 200 personnes – la salle va finir par être trop petite : il y a de plus en plus de monde chaque année!) en forme d’auberge espagnole (on réunit sur une grande table toutes les victuailles apportées par tout un(e) chacun(e) et chacun(e) se sert), pour partager, dans une ambiance fraternelle et conviviale. Ambiance garantie ! Conviviale mais aussi combative !

De nombreuses tables de presse étaient aussi au rendez-vous: Les Éditions libertaires, les Éditions du Monde libertaire, la CNT-f, etc. et qui ont eu un franc succès.

Ce rassemblement est l’un des plus importants de l’année en Creuse pour le mouvement anarchiste. Un marronnier pour nous incontournable.

Un immense merci à toutes et tous les participant- e-s, certaines et certains venant de loin, et certainement à l’an prochain à moins que d’ici là, les guerres, les armées, les États, le capitalisme, etc. soient éradiquées de ce monde !

Maudite soit la guerre !

Maudites soient toutes les guerres ! (militaires, sociales, économiques, etc.)

Vous pouvez retrouver plus d’infos sur l’histoire de ce monument sur notre blog : http://anarchie23.centerblog.net

http://www.monde-libertaire.fr/actualites-anarchistes/13102-maudite-soit-la-guerre

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

HOMMAGE AUX OUVRIERS DE GOODYEAR AMIENS NORD : CE SAMEDI 12 NOVEMBRE, A 18H, MOURAD LAFFITTE PRESENTERA UN FILM DOCUMENTAIRE SUR LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL

Publié le par Tourtaux

 

La Mort en bout de chaîne / Festival International du film d'Amiens

 

LAFFITTE-M
L'homme doit toujours marcher tête haute, le front vers le soleil, dont la brûlure est l'empreinte de la dignité
 

 

Aujourd'hui pour les centaines d'ouvriers de l'usine Good Year d'Amiens Nord, en plus de la menace d'une délocalisation et des licenciements, plane désormais un risque de maladie grave dû à leur exposition prolongée à certains produits utilisés dans la composition des pneus.

Ce documentaire réalisé par Mourad Laffitte sera projeté dans le cadre du Festival International du Film d'Amiens, ce samedi 12 novembre, à 18 heures dans le grand théâtre de la Maison de la Culture.

 

Pour voir la bande annonce cliquez sur le lien ci-dessous

http://vimeo.com/30310707

 

Sujet et interview ci-dessous début à 17 minutes 33

http://jt.france3.fr/player/regions/?jt=20111109&id=c80a_1920

 

 


Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

LE MILLIARDAIRE RUSSE, ALEXANDRE POUGACHEV, PROPRIETAIRE DE FRANCE SOIR QUI DECLARE QU'IL VA VOTER LE PEN, SE DIT PRET A VENDRE FRANCE SOIR POUR UN EURO

Publié le par Tourtaux

 

Alexandre Pougachev se dit prêt à vendre France-Soir pour un euro

11-11-11 à 14:55 

Alexandre Pougachev, propriétaire de France Soir, s'est dit vendredi prêt à vendre le quotidien pour 1 euro, si le repreneur est prêt faire vivre le journal "en papier" et à payer les dettes, au cours d'un interview sur LCI

"Il n'y a pas beaucoup de dettes, un peu plus de 3 millions", assure-t-il.

"S'il y a quelqu'un qui veut racheter le journal et le faire vivre en papier et s'il me dit pour un euro, moi, il n'y a pas de problème", a-t-il dit.

Réinterrogé, pour vérifier s'il est bien prêt à "céder France Soir pour un euro symbolique", il répond "oui, tout à fait".

France Soir a été placé sous protection de la justice (clause de sauvegarde) en août dernier et M. Pougachev a annoncé en octobre qu'il envisageait l'arrêt de l'édition papier pour faire un journal gratuit sur internet, en supprimant 89 emplois sur 127.

Christiane Vulvert, ancienne directrice-générale du journal, a proposé une reprise du titre, moyennant un apurement des dettes et du passif, une participation du vendeur aux pertes de la première année et la suppression d'une trentaine de postes.

L'arrêt de l'édition papier est théoriquement prévue mi-décembre et la fin de la procédure de sauvegarde juste avant Noël.

Au cours de la même interview, Alexandre Pougachev qui a la nationalité française, a dit son intention de voter pour la présidente du Front national, Marine Le Pen, lors de l'élection présidentielle.

 

http://www.challenges.fr/media/20111111.AFP8434/alexandre-pougachev-se-dit-pret-a-vendre-france-soir-pour-un-euro.html

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0