Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

30 PARTIS COMMUNISTES ET OUVRIERS REAFFIRMENT LEUR OPPOSITION A TOUTE INTERVENTION IMPERIALISTE EN SYRIE

Publié le par Tourtaux

NO WAR ON SYRIA Front contre la guerre impérialiste – Pas de complaisance


 

Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


 

En août 2013, 77 partis communistes et ouvriers du monde entier ont adopté une position prenant la forme d’une Déclaration commune contre la guerre impérialiste en Méditerranée orientale, dans laquelle ils lançaient l’appel suivant :


 

« Nous, partis communistes et ouvriers, exprimons notre solidarité avec le peuple syrien et dénonçons l'attaque militaire contre la Syrie préparée par les impérialistes, les États-Unis, l'OTAN et l'Union européenne de concert avec leurs alliés afin de défendre leurs intérêts dans la région.

 

Nous rejetons les prétextes des impérialistes qui, comme l'histoire nous l'a prouvé, ont également été utilisés dans la guerre contre l'Irak ainsi que dans d'autres guerres impérialistes contre la Yougoslavie, l'Afghanistan et la Libye.

 

Nous appelons la classe ouvrière, les peuples du monde entier à s'opposer et à condamner la nouvelle guerre impérialiste, à exiger des gouvernements de leurs pays qu'ils ne s'engagent pas ni ne soutiennent l'offensive militaire criminelle. »


 

Les signataires de la présente motion affirment que cette Déclaration commune qui a eu un grand impact international continue d’être actuelle en dépit des manœuvres des puissances impérialistes, en dépit de leurs ententes prédatrices.

 

Et c’est parce que les raisons fondamentales qui exacerbent les contradictions inter-impérialistes, qui provoquent les interventions et les guerres impérialistes, continuent à exister dans la région.

 

Nous appelons les travailleurs à ne montrer aucune complaisance !

 

Le péril de guerre impérialiste est toujours là, dans d’autres parties du monde également.

 

Nous vous appelons travailleurs à être vigilants, à être prêts à s’opposer à cette guerre impérialiste, à empêcher la participation de vos pays dans ce conflit, à exprimer votre solidarité avec les peuples en lutte, à défendre le droit de chaque peuple à choisir son propre modèle de développement, sans ingérence étrangère.

 

Lisbonne 8-10 novembre

 

Signataires :

 

1 – PADS (Algérie)

2 – Parti communiste d’Australie

3 – Parti du travail de Belgique

4 – Parti communiste du Brésil

5 – Parti communiste de Grande-Bretagne

6 – AKEL – Chypre

7 – Parti communiste de Bohême-Moravie

8 – Parti communiste au Danemark

9 – Parti communiste du Danemark

10 – Parti communiste de Finlande

11 – Parti communiste allemand

12 – Parti communiste de Grèce

13 – Parti communiste guadeloupéen

14 – Parti progressiste populaire de Guyana

15 – Parti communiste d’Irlande

16 – Parti des communistes italiens

17 – Parti communiste du Luxembourg

18 – Parti communiste de Malte

19 – Parti communiste du Mexique

20 – Nouveau Parti communiste des Pays-Bas

21 – Parti du peuple, Panama

22 – Parti communiste du Pologne

23 – Parti communiste portugais

24 – Parti communiste de la Fédération de Russie

25 – Parti communiste sud-africain

26 – Parti communiste des peuples d’Espagne

27 – Parti des communistes de Catalogne

28 – Parti communiste soudanais

29 – Parti communiste d’Ukraine

 30  – Parti communiste des Etats-unis


Mercredi 4 décembre 2013

Publié dans Syrie

Partager cet article
Repost0

GLOIRE ET HONNEUR AU PILOTE SYRIEN MOHAMAD FARHAN QUI A FAIT LE SACRIFICE SUPREME EN S'ECRASANT SUR L'ENNEMI, LUI CAUSANT DES PERTES SENSIBLES

Publié le par Tourtaux

mardi, 03 décembre 2013 08:05

Première opération kamikaze d'un pilote syrien!!
Première opération kamikaze d'un pilote syrien!!

IRIB- Selon Dampress qui cite les sources militaires syriennes,
un pilote de l'aviation syrienne a mené en plein vol une opération kamikaze contre les positions des terroristes !! Un avion de combat syrien s'est écrasé sur les positions ennemis dans la localité de Deir al Attia après avoir été pris pour cible des DCA des hordes takfiris venus depuis la Jordanie voisine. " Le pilote, Mohamad Farhan, a contacté la tour de contrôle en affirmant que son appareil avait été sérieusement endommagé sous des tirs de la DCA des terroristes . la tour de contrôle lui a donné l'ordre de regagner immédiatement sa base .Farhan a suivi l'ordre mais une fois de retour il a compris que l'avion fortement endommagé dans ses dispositifs électroniques ne peut atterrir. A l'appui de son savoir-faire, le pilote a alors décidé de retourner dans la zone des combats et à pilonner jusqu'a la dernière cartouche les positions ennemies . une fois ses munitions épuisées, Farhan s'est dirigé vers le plus grand rassemblement des terroristes avant de s'y percuter provoquant la mort des dizaines de terroristes"
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/294759-syrie-un-pilote-kamikaze

Publié dans Syrie

Partager cet article
Repost0

SOLIDAIRE DU PEUPLE DU BAHREIN EN LUTTE CONTRE SES TYRANS, L'IRAN N'IRA PAS A LA CONFERENCE SECURITAIRE DE MANAMA

Publié le par Tourtaux

mardi, 03 décembre 2013 06:54

L'Iran refuse de participer à la réunion de Manama !
L'Iran refuse de participer à la réunion de Manama !

IRIB- selon certaines sources diplomatiques proches du journal Al Wassat,
le ministre iranien des AE ne participera pas à la conférence sécuritaire de Manama. le ministère bahreini des AE tient chaque année une conférence consacrée aux principaux dossiers sécuritaires de la région et la réunion se déroulera cette année de 6 à 8 décembre. " Zarif qui vient de rentrer d'une tournée régionale , ne compte pas se rendre à Bahreïn en raison des tensions croissantes qui persistent entre les deux pays". le soulèvement des bahreinis qui réclament leurs droits civiques est réprimé dans le sang depuis 2011. des centaines d'opposants sont tués, torturés, emprisonnés. les dirigeants religieux  ne sont pas à l'abri. les lieux de culte des chiites qui constituent la cible de la haine et de la discrimination du pouvoir pro saoudien des Al e Khalifa sont systématiquement détruits. les agents du pouvoir secondés par l'armée saoudienne qui occupe depuis plus de deux ans Bahreïn attaquent les maisons des civils, offensent les femmes, tuent des enfants en toute impunité. dans ce contexte, il est impossible que l'Iran puisse prendre part à une réunion qui traduit les efforts de Manama en vue de se donner de la légitimité, son régime étant critiqué même par les pays occidentaux .

Publié dans Iran

Partager cet article
Repost0

LES SOURCES MILITAIRES ISRAELIENNES PREVOIENT QUE LA FUTURE GUERRE CONTRE LE HEZBOLLAH SERA PLUS DIFFICILE QUE LES PRECEDENTES - ILS SERONT UNE FOIS DE PLUS ETRILLES ET CE SERA JUSTICE !!

Publié le par Tourtaux

mardi, 03 décembre 2013 12:02

"Le Hezbollah est militairement prêt" (Israël)
"Le Hezbollah est militairement prêt" (Israël)

IRIB-les sources militaires israéliennes prévoient que la future guerre avec le Hezbollah
sera " difficile, plus difficile que les guerres précédentes menées par Israël contre le Hezbollah" " Israël et le Hezbollah s'apprêtent à une confrontation lentement mais sûrement et il ne faut pas attendre que la situation sécuritaire sur les frontières libano israéliennes reste ce qui est aujourd'hui;" les sources précitées sont citées par JPost, et elles estiment que le Hezbollah est au top de sa force et de sa disponibilité dans le sud du Liban en cas d'une confrontation militaire . le Hezbollah s'est transformé à ce rythme en une réelle menace pour la sécurité d'Israël . des dizaines de milliers de missiles du Hezbollah sont déployés sur les frontières avec Israël et ils peuvent être tirés à tout instant contre les habitations, les colonies. le Hezbollah a creusé des tunnels et des retranchés tout au long des frontières et il est prêt à en découdre. les forces du mouvement chiite ont pris position dans les villages frontaliers  car elles le savent bien qu'Israël au cas échéant attaquera les villages libanais . ces forces sont habillées en civil, en agriculteurs ou chasseurs ou pasteurs" !! Israël craint surtout que l'expérience guerrière du Hezbollah en Syrie ne lui serve dans sa guerre contre lui et il s'agit là d'un aveu des hauts commandants de l'armée sioniste. " le Hezbollah peut impliquer face aux israéliens ses combattants ayant combattu en Syrie et Israël n'oubliera jamais ce point. selon cette information, la situation sécuritaire est extrêmement tendue dans les régions du nord du Liban près des frontières israéliennes : " les soldats israéliens coopèrent avec la Finul et informent celle ci de la présence des " éléments indésirables" . la Finul essaie de son côté de repousser ces éléments mais elle n'entre jamais dans des villages situés sous contrôle du Hezbollah. le moindre tir de roquette ou la moindre infiltration pourraient déclencher la guerre"

Publié dans LIBAN

Partager cet article
Repost0

L'ENTITE SIONISTE CREE UNE ECOLE POUR FORMER DES PIRATES INFORMATIQUES

Publié le par Tourtaux

mardi, 03 décembre 2013 18:01

«Israël» forme des hackers dans une école!
«Israël» forme des hackers dans une école!

IRIB-L’entité sioniste lance une école pour former les pirates informatiques
sous prétexte de faire face à la menace des cyberattaques.

Trois hackers cagoulés penchés sur leur écran d'ordinateur dans la salle de contrôle dernier cri testent les réactions d'employés d'entreprises israéliennes à repousser des cyberattaques.

L'action se déroule dans un centre surnommé «cyber-gym», installé dans plusieurs petits bâtiments proches de la centrale électrique de «Hadera», la plus importante des«Israël» forme des hackers dans une école! territoires palestiniens occupés par «Israël». Il a été inauguré récemment par la Compagnie israélienne nationale d'électricité, cible privilégiée de très nombreuses cyberattaques.

«Israël est le pays le plus visé par les cyberattaques. Et la Compagnie d'électricité est l'entreprise civile la plus attaquée, ce qui nous donne des possibilités uniques pour entraîner d'autres entreprises dans le monde», déclare à l'AFP le directeur du centre et employé de la compagnie, Ofir Hasson.

Quelque 10 000 attaques par heure visent la Compagnie israélienne d'électricité, explique son président Eli Glickman.

«Nous sommes un groupe de professionnels de l'armée, des services de sécurité, et certains directement de l'université», explique un instructeur portant le pseudonyme de «Monsieur», qui refuse de se faire filmer.

Il lance des cyberattaques simulées contre les systèmes d'exploitation des ordinateurs de ses élèves, qui se trouvent dans un bâtiment voisin.

«C'est un parc de jeu pour simuler de réelles cyberattaques», explique-t-il depuis la salle de contrôle, décorée des files d'écrans diffusant des lignes de code sur des attaques en cours.

Réagir en temps réel

L'objectif est de placer ceux qui suivent cette formation dans des situations la plus tendues possibles. Assis dans une pièce, ils doivent gérer en temps réel une offensive, tandis qu'un contrôleur vérifie leurs réactions.

«Chaque attaque est différente, si bien qu'il n'y a pas moyen pour chaque équipe de tricher. Il n'y a pas un scénario prévu d'avance ou d'attaques automatiques. Tout est«Israël» forme des hackers dans une école! géré par des hackers en direct qui se trouvent à côté», assure l'instructeur.

«Si les hackers l'emportent, les lumières s'éteignent et le système cesse de fonctionner», ajoute-t-il.

Dégâts matériels

Plonger la pièce dans l'obscurité n'est qu'un des moyens d'illustrer le résultat d'une cyberattaque.

«Une telle attaque peut endommager les équipements ou provoquer un blackout d'Israël», ajoute Ofir Hasson.

«Dans le domaine du cyber, lorsque vous échouez à protéger votre système, cela peut se traduire par des dégâts matériels», poursuit-il.

Les dirigeants politiques et militaires israéliens ont lancé de multiples mises en garde contre le danger que représentent les hackers.

Le chef d'état-major sioniste le général Benny Gantz a évoqué en octobre un scénario d'attaque simultanée sur le terrain doublée d'une offensive dans le cyberespace.

«Il est possible qu'une cyberattaque vise des sites fournissant des services quotidiens aux civils israéliens, que les feux rouges cessent de fonctionner ou que les banques soient paralysées», avait expliqué le général Gantz.

Des attaques «du monde entier»

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a accusé en juin l'Iran «d'intensifier ses cyberattaques notamment par l'intermédiaire du Hezbollah libanais».

Mais les responsables de la formation et de la Compagnie d’électricité préfèrent rester muets sur l'origine de la plupart des attaques qui visent l'entreprise. «Cela vient du«Israël» forme des hackers dans une école! monde entier», se borne à affirmer Eli Glickman.

Le ministre israélien de l'Energie Sylvan Shalom qui a inauguré le «cyber-gym» est lui aussi resté dans le vague. «Nous ne pouvons donner aucun détail», a-t-il affirmé.

Pour justifier la formation des hackers, «Israël» se présente comme «victime de cyberattaques», mais selon les révélations de l’ex-consultant des services secrets US, Edward Snowden, en juillet dernier, le virus informatique Stuxnet, qui a affecté les sites nucléaires civils de l'Iran entre 2009 et 2010, aurait été mis au point en «Israël» avec l’aide de l’Agence nationale américaine pour la Sécurité (NSA).


Al Ahed

Publié dans Israël

Partager cet article
Repost0