Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A L'ONU LA FRANCE VOTE NON A LA FIN DE L'IMPUNITE DES MULTINATIONALES

Publié le par Tourtaux

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU favorable à la fin de l’impunité des multinationales. La France vote non.

jeudi 26 juin 2014par AITECAttac France

 

Ce jeudi 26 juin, malgré l’opposition de la France, de l’Allemagne et des États-Unis, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU s’est prononcé en faveur d’un projet de résolution déposé par l’Équateur et l’Afrique du Sud afin d’élaborer de nouvelles normes internationales contraignantes sur les entreprises multinationales et les droits humains. Attac France et l’Aitec dénoncent le vote français contre une initiative bienvenue et justifiée, tant il est urgent de mettre fin à l’impunité dont bénéficient les multinationales et garantir l’accès à la justice pour les victimes de leurs activités.

C’est par 20 votes pour, 14 contre et 13 abstentions que la résolution en faveur d’un futur instrument légalement contraignant envers les multinationales a été adoptée au Conseil des droits de l’Homme (CDH) de l’ONU. Cette résolution, dont le principe avait été soutenu par 85 États de la planète en septembre dernier, ouvre une opportunité historique pour combler un manque flagrant : il n’existe pas, au niveau international, d’instrument juridiquement contraignant, pourvu de mécanisme de sanction, pour réguler et contrôler les impacts des multinationales sur les droits humains et assurer l’accès à la justice pour les victimes de leurs activités.

Les multinationales bénéficient ainsi d’une asymétrie dans le droit international puisqu’elles disposent aujourd’hui de toute une batterie d’instruments normatifs (accords de libre-échange, traités bilatéraux sur les investissements, mécanismes d’arbitrages internationaux, etc.) qui protègent leurs droits et leurs intérêts, renforçant d’autant leur pouvoir économique et politique. Toutes les tentatives passées pour sérieusement contrôler leurs activités et leurs impacts sur les droits humains ont échoué, notamment suite à leur fort lobbying, et seuls existent aujourd’hui des codes volontaires et des principes directeurs juridiquement non-contraignants et absolument inefficaces.

Pourtant, de Bhopal au Rana Plaza en passant par le cas de Chevron en Équateur ou de Marikana en Afrique du Sud, nous ne manquons pas de cas d’études et de documentation, y compris au sein des instances internationales, pour justifier la double nécessité de destituer l’architecture d’impunité dans laquelle évoluent les multinationales, et d’introduire des dispositions contraignantes garantissant que les droits économiques, sociaux, politiques et environnementaux des populations ne puissent être violés par les multinationales, et rester impunis.

Des centaines d’organisations et de mouvements sociaux du monde entier soutiennent la proposition initiée par l’Équateur et l’Afrique du Sud et se sont mobilisés cette semaine à Genève, et ailleurs, pour faire pression sur les États membres du CDH et sensibiliser l’opinion publique internationale. En votant en bloc contre le projet de résolution, les pays européens et de l’OCDE (hormis le Chili qui s’est abstenu) ont fait passer les intérêts des multinationales au-dessus de la protection des droits humains.

Attac France et l’Aitec appellent le gouvernement français à revoir sa position, et à s’expliquer à défaut. Nous considérons en effet que le soutien français à cette résolution n’aurait contredit ni la mise en application des principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits humains de l’ONU, ni le projet de loi français en cours de préparation sur la responsabilités des acteurs économiques à l’étranger, qui ne devrait comporter aucune mesure contraignante. Le lobby des multinationales françaises et le ministère de l’économie et des finances, qui étaient parvenus à grandement limiter la portée du contenu de la loi sur le développement et la solidarité internationale adoptée en février dernier [1] quant aux obligations des entreprises françaises vis à vis de leurs filiales et sous-traitants, a-t-il été plus fort que l’obligation de la France à respecter ses engagements internationaux sur les droits humains ?

Nos deux organisations suivront avec attention les suites qui seront données à cette résolution, en particulier les travaux du groupe de travail intergouvernemental qui devrait être créé d’ici 2015 pour construire des propositions plus précises. Elles s’engagent également à poursuivre leurs initiatives et mobilisations visant à réduire l’emprise du secteur privé, notamment à travers les accords de libre-échange et d’investissement, sur nos économies, sur la nature et sur nos vies.

P.-S.

Photo : BriYYZ from Toronto, Canada, licence CC by-sa 2.0.

Publié dans Politique

Partager cet article
Repost0

LES TROUPES DE KIEV ATTAQUENT UN POSTE FRONTIERE RUSSE

Publié le par Tourtaux

Un poste-frontière russe attaqué par les troupes ukrainiennes (FSB)
19:22 05/07/2014
ROSTOV-SUR-LE-DON, 5 juillet - RIA Novosti

Une dizaine de munitions ont explosé samedi près d'un poste-frontière sur le territoire russe, a annoncé Vassili Malaïev, porte-parole du Service de protection des frontières de la région de Rostov-sur-le-Don.

"Au total une dizaine de munitions ont explosé dans la zone attenante au poste de passage frontalier", a déclaré M. Malaïev, ajoutant qu'une cinquantaine de personnes se trouvaient à ce moment près du poste. Elles ont été immédiatement évacuées de la zone dangereuse. Le poste-frontière est actuellement fermé.

Ce n'est pas la première fois que le territoire russe est attaqué par les forces armées ukrainiennes. Vendredi, ce même poste de passage a subi un bombardement d'artillerie. Quand une équipe d'enquête russe est arrivée sur les lieux, elle a été prise pour cible par des militaires ukrainiens. Au moins huit obus à sous-munitions ont été tirés sur les enquêteurs qui se trouvaient sur le territoire russe à environ 300-400 mètres de la frontière ukrainienne.

Cette attaque n'a heureusement pas fait de victimes.

 

Publié dans Russie

Partager cet article
Repost0

UKRAINE : SLAVIANSK ET KRAMATORSK AUX MAINS DE KIEV

Publié le par Tourtaux

22:03 05/07/2014
MOSCOU, 5 juillet - RIA Novosti

Les autorités de Kiev ont annoncé samedi avoir établi leur contrôle sur les villes de Slaviansk et de Kramatorsk abandonnées par les forces d'autodéfense du Donbass, a annoncé un communiqué mis en ligne sur le site des informations officielles ukrainiennes.
 
Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a chargé le gouverneur de Donetsk Sergueï Tarouta de rétablir en 24 heures les systèmes d'approvisionnement de ces villes en ressources nécessaires à la vie de la population.
 
Le chef du gouvernement a en outre ordonné de rétablir le fonctionnement de la police, des organes judiciaires et des établissements médicaux.

 

Publié dans Ukraine

Partager cet article
Repost0

LE MINISTERE RUSSE DE LA DEFENSE CONFIRME QUE LA FLOTTE RUSSE ENTAME SES EXERCICES AFIN DE FAIRE FACE A L'ASSAUT DES NAVIRES DE GUERRE ENNEMIS. LA RUSSIE N'ECARTE PLUS D'INTERVENIR EN UKRAINE/EST

Publié le par Tourtaux

samedi, 05 juillet 2014 07:12

Mer noire : La flotte russe affute ses armes !!
Mer noire : La flotte russe affute ses armes !!

IRIB- le ministère russe de la Défense vient de le confirmer :
la flotte russe de la mer Noire entame ses exercices militaires afin de faire face à l'assaut des navire de guerre ennemis. ces manoeuvres navales se déroulent au moment où l'Otan mène, elle aussi, ses exercices dans les eaux de la mer noire. " le commandant Alexandre Vitco est à la tête de la flotte russe pour ces manoeuvres militaires qui suit un calendrier parfaitement conforme aux normes internationales, a affirmé le ministère russe de la Défense. " plusieurs étapes sont prévues dont celle qui consiste à faire face à l'assaut des navires de l'ennemi dans de très mauvaises conditions climatiques en mer . la defense anti aérienne ainsi que la riposte à toute attaque contre les sites militaires côtières de la marine russe figurent au nombre des exercices à accomplir" le ministère de la défense russe évoque aussi des opérations d'interception, de découverte , de destruction des sous-marins ennemis ainsi que des patrouilles aérienne de la marine. toutes ces opérations visent à paralyser les navires de guerre agreseurs, voire à les détruire. à partir du 4 juillet , l'Otan a entamé ses exercices militaires en mer Noire, exercices qu'elle compte prolonger jusqu'au 13 juillet. A ces manoeuvres , baptisé Breeze 2014 prennent part la Bulgarie, la Roumanie, la Turquie et les Etats Unis. le fait que l'Otan organise ses manoeuvres près des frontières russes est considéré par Moscou comme un acte provocateur. dans la foulée de la crise en Ukraine, les tensions continuent à opposer les USA et la Russie. Moscou n'écarte plus désormais une intervention de maintien de la paix dans l'est de l'Ukraine, en proie à des attaques de l'armée ukrainienne contre les indépendantistes.

Publié dans Russie

Partager cet article
Repost0

LES PARACHUTISTES SYRIENS LIBERENT LA CITE INDUSTRIELLE D'ALEP !!

Publié le par Tourtaux

samedi, 05 juillet 2014 11:10

Qui a libéré la cité industrielle d'Alep? les parachutistes d'Assad !!
Qui a libéré la cité industrielle d'Alep? les parachutistes d'Assad !!  
IRIB-Jeudi à deux heures du matin, trois chasseurs bombardiers syriens apparaissent
dans le ciel de Cheikh Najjar d'Alep (cité industrielle d'Alep) . ces avions font une démonstration de force au dessus d'une ville où des centaines de terroristes takfiris s'étaient retranchés . ces derniers en majorité membre de Daech connaissaient déjà le égoût" amer des bombes et des roquettes tirés par les avions syriens. aussitôt après l'apparition des chasseurs dans le ciel, les terroristes décident de prendre la poudre d'escampette . ils tentent de disperser à travers la ville et ses environs pour ne pas être pris pour cible en un seul lieu. il s'agissait en effet de trois chasseurs syriens qui ont survolaient Raqqa et sa banlieue pendant plus d'une heure. ils avaient brisé le mur du son provoquant une vague de panique dans les rangs des terroristes. mais ce n'était pas tout. Cheikh Najjar est situé à 25 kilomètres à l'est de la ville de Raqqa. En pleine nuit, trois hélicoptères sont arrivés sur les lieux non lieu d'un des centre de commandement de Daech à Al Akirachi, baptisé le camp Ben Laden . ces hélicoptères transportaient des parachutistes syriens !!! ces parachutistes ont atteri dans la cité industrielle, quasi vidé des terroristes , terroristes terrorisés par le bruit des moteurs des bombardiers !!! Quand les forces spéciales syriennes ont pris d'assaut le centcom des terroristes : quelques 300 terroristes se trouvaient en entrainement dans le camp Ben Laden. les sites pro takfiris daignent de reconnaitre l'opération commando de libération de la cité industrielle. mais ils reconnaissent la présence des parachtistes syriens . une information vient de faire ce samedi le tour des médias : " des commandos américains et jordaniens ont pris d'assaut Raqqa" . n'est-ce pas une manoeuvre destinée à effacer la grande victoire qu'a été celle des commandos syriens à Alep? toujours est-il que selon des sources dignes de foi, l'armée syrienne a bien pénétrré au coeur du système sécuritaire de Daech . elle sait désormais où se trouvent des points sensibles . plusd de 600 daechistes ont été tués ou blessés cette semaine . la troisième phase de la cité est contrôlée par l'armée syrienne tout comme son premier et son deuxième phase. les analystes y voient aussi une assistance du Hezbollah qui a littéralement contribué à la libération de Raqqa.

Publié dans Syrie

Partager cet article
Repost0