HOLLANDE LES GREVISTES ET LES MUNICIPALES

Publié le par Tourtaux


undefined
Lors des dures grèves menées par les salariés de la SNCF et de la RATP contre le pouvoir personnel et autoritaire de Sarkozy, François Hollande et le parti socialiste ne se sont pas bousculé au portillon pour marquer leur soutien empressé et désintérressé aux grévistes, notamment lors des manifs. 

Voilà que François Hollande s'élève vigoureusement contre le ministre Darcos qui fait feu de tous bois contre l'arrêt de travail des enseignants qui répondent à un mot d'ordre de grève lancé par les syndicats de la Fonction Publique. Darcos qui veut instaurer le service minimum dans les écoles tente de briser la grève des instits qu'il n'entravera d'ailleurs que partiellement le 24 janvier.

Le très pieu Darcos voit rouge et envisage d'obliger les futurs grévistes à se déclarer 48 heures avant l'arrêt de travail.

François hollande voit rose et tempête contre l'intention belliqueuse de Darcos. Il n'en est pas question!!!

 François Hollande opérerait-il une sélection? Il y aurait d'un côté les salariés des régimes spéciaux qui devraient se déclarer grévistes 48 heures avant le début d'une grève et  de l'autre les OS (ouvriers spécialisés) de l'enseignement que sont les instits, désormais pompeusement appelés professeurs des écoles. 

Il n'y a bien sûr aucune animosité de ma part. Contrairement aux Sarkozy, aux Hollande et compagnie, nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde. Hollande cause comme le représentant d'un parti réformiste au service de la bourgeoisie et moi je parle comme un fils du peuple doit le faire. 

François Hollande, ce n'est pas en divisant les différentes couches sociales du monde du travail que les choses vont évoluer dans le bon sens. 

François Hollande, ce n'est pas en recollant les morceaux, (le temps d'une élection) d' un PS à la dérive que les humbles de ce pays vont  retrouver la sérénité. 

Selon François Hollande, les français seraient la "seule boussole" des socialistes. Fallait la trouver celle-là. Il ne faut pas faire de grandes études à l'ENA pour trouver de pareilles sorties. C'est la feuille de route des secrétaires de sections socialistes jusqu'aux élections. Il faut gagner pour la gauche dit-il. Aurait-il lui aussi un "trou d'air "comme il l'a dit récemment concernant la clique à Sarkozy? 

Il ne faut tout de même pas manquer d'air pour oser encore se réclamer de la gauche. Hollande, Royale et la plupart de ce qui reste de chefs au PS ont voté OUI à l'Europe du fric. Les autres comparses se sont laissés tenter par le "charmant" rassembleur qu'est Nicolas Sarkozy. D'autres camarades vont s'y précipiter.

François Hollande dit vouloir donner aux français un peu d'espoir, un peu de concret, un peu de vie transformée...

Hollande et compagnie, cessez de nous prendre pour des enfants de coeur, c'est d'un coup de pied au cul salutaire que vous avez besoin. 
Un électeur de la vraie gauche, pas celle qui tourne sa veste pour un OUI ou pour un non.
Jacques Tourtaux





 











 


  

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article