SARKOZY ET LES PAUVRES CONS

Publié le par Tourtaux

Alors comme ça, le Sarko continue de manier allègrement l'insulte. Escorté de ses imposants gardes du corps, le "courageux président" est grotesque, il n'est qu'un pauvre C... hanoine d'honneur. 

Dangereux est cet odieux et vulgaire personnage, indigne de la haute fonction dont il a la charge. Ce "charlot" au comportement bizarre, pour ne pas dire étrange qui ne fait pas rire du tout inquiète car chaque jour, l'énergumène éprouve un besoin impérieux de se faire remarquer. La loi, il s'en tape. 

Cet individu malfaisant semble éprouver une certaine jouissance à humilier ses sujets. Lorsqu'un loustic pareil accède aux plus hautes instances de la république, les pauvres cons que sont à ses yeux les gens du peuple sont humiliés. Si l'acteur de salon continue son cinéma, les pauvres cons que nous sommes devront se casser ou se Révolter.
 
Quand je vois que ce donneur de leçons de civisme a été élu par 53% de cons, j'en ai des frissons. Le fascisme est à notre porte. Ce type-là peut appuyer sur le bouton de l'arme atomique à tout moment, quand ça lui toquera. Il y a déjà son grand ami Georges Bush, le dingue des USA qui peut en faire autant si ça lui chante. La planète et ses habitants sont en danger permanent avec de pareils chefs d'Etat.

Quand je pense que de soit-disant porte-paroles de la classe ouvrière ont été bouffer avec ce C... hanoine du déshonneur, j'ai une de ces envies de leur cracher à la gueule...

Chérèque, Mailly et Thibault, vous devriez raser les murs après votre escapade chez ce pauvre C... allotin.

Je suis un pauvre Communiste qui n'a jamais trempé ses mains dans le bénitier des adeptes de ce C... ureton qui nous traîne dans la boue et nous fait honte.
Jacques Tourtaux 

















































    

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

caroleone 29/02/2008 08:39

Bonjour,

Eh oui, je suis une camarade, caroleone est la contraction de mon prénom et de mon affixe( nom d'élevage) car en parlant de donner ta langue au chat, tu es pile poil dans la réalité, j'élève( enfin j'essaie !) des chats de race. Je suis marxiste, encartée PCF, contre la liquidation du parti par les réformistes et je milite à fond. D'accord avec toi en ce qui concerne les FARC, que croit il ? Que les Farc vont l'attendre à la frontière avec ingrid dans les bras ?
Récupérer, récupérer, c'est un obsédé de la récupération politique, tout y passe;
Je pense pour ma part que la pauvre ingrid ne reviendra pas...trop de tapage autour d'elle depuis le départ. C'est un otage de choix pour eux, si la famille s'était calmée, elle aurait été libérée avec les 1ers. Sa seule chance est chavez, c'est le seul qui puisse négocier avec les FARC mais comme le gouvernement colombien ne jouera pas le jeu...c'est mort !!

A la prochaine...et pour un débutant tu t'en sors drôlement bien !!

Tourtaux Jacques 28/02/2008 19:33

Ravi de faire ta connaissance. Je t'invites à visiter mon blog, j'y écris très souvent. J'ai déjà des idées pour demain matin. Notre 1er flic de France veut gendarmer l'Afrique autrement.

Il s'en prend aux FARC mais ce n'est à mon avis pas la bonne méthode. S'il croit qu'en s'y prenant ainsi il va faire libérer l'otage dans l'espoir de remonter dans les sondages mais aussi de limiter la casse les 9 et 16/03 prochains, il se met le doigt dans l'oeil.

Ces maquisards-là sont d'authentiques patriotes colombiens qui en ont plus qu'assez de la dictature d'Uribé dont le roi des C...atholiques de France s'inspire.

Nous allons avoir bien du mal à nous débarrasser de cette plaie.

Caroléone est un pseudo féminin, tu serais donc une camarade? Je donne ma langue au chat...

Amuse-toi bien, tous les copains qui lisent mes articles en redemandent et moi, ça me donne la pêche. C'est qu'il va en falloir avec l'Agité.

Fraternel salut.
Jacques Tourtaux

caroleone 28/02/2008 14:04

Bien dit camarade, pour un chanoine d'honneur quelle classe §

Que ceux qui ont voté pour lui se cachent car à leur place j'aurai honte !