L'OPIUM DU PEUPLE ET SARKOZY

Publié le par Tourtaux

Aujourd'hui, c'est l'Afganistan, la côte d'Ivoire, le Tchad... et demain l'Afrique toute entière. En effet, le prétentieux Sarkozy a des "idées" de croisades sur l'Afrique : partir à sa reconquête!

Sarkozy a des fourmis dans les pattes. Les choses n'allant pas assez vite , celui-ci s'est empressé hier de déballer son sac de billes devant des Sud-africains sidérés. Récemment, il avait déjà provoqué l'ire de sommités africaines, outrées par les propos tenus par un Sarkozy qui prétendait que les africains étaient des cancres.

Voilà qu'il en remet une louche au nom de tous les français. Le fantasque Sarkozy veut reconquérir l'Afrique et les africains en prétendant que les accords signés, pour certains il y a 50 ans seraient caducs. Inquiètant lorsque l'on sait, par exemple que l'Algérie a obtenu son indépendance il y a prêt de 46 ans et que les relations franco-algériennes ne sont pas des meilleures, les propos de Napoléon/Sarkozy font forcément réfléchir. 

L'Afrique appartient aux africains. Le premier homme de la planète était africain. Nous sommes donc tous des africains. Ceux-ci ne doivent pas être très fiers de voir un Sarko travesti en africain. Aucun africain de bon sens ne fera visiter sa case à celui qui en a une de vide, fut-il le "premier" de tous les français. 

Sarkozy ne cache pas ses accointances avec l'intégrisme catholique. Ses paroles outrancières et récupératrices sur les crimes monstrueux dont furent victimes les enfants juifs, la construction de quelques mosquées , la reconnaissance à peine voilée des intégrismes chrétiens ne sont pas anodines.

Le Sarko veut implanter la chrétienté durablement en Afrique, en particulier le catholicisme. Quand il veut, le bougre sait se qu'il fait. En effet, ce missionnaire d'un autre temps n'accepte pas que des pays d'afrique ou d'ailleurs puissent avoir majoritairement l'islam pour religion, sans pour autant être des intégristes à la Ben Laden. Tout dérange cet individu qui, à chacune de ses interventions heurte nombre de sensibilités.  

Il n'y a pas besoin d'être le dernier des imbéciles pour voir où ce paroissien veut en venir. Il n'ignore pas que l'enseignement religieux est la plus dangereuse des drogues : l'opium des peuples. 

Pendant que l'on enfonce dans le crâne des petits négros de France, d'Afrique  ou d'ailleurs le miraculeux remède, ceux-ci ne songent pas que ce soporifique n'a pour but que de leur ôter toutes velléités revendicatives. Le capitalisme se délecte de ces pratiques archaïques.

C'est à la hussarde, dans le style du franquisme que Sarkozy va tenter d'asséner aux français son intégrisme religieux. Bonjour les crucifix et l'enseignement du catéchisme dans les écoles publiques.

 UN MISSEL DANS UNE MAIN, UN MISSILE DANS L'AUTRE.

Jacques Tourtaux












    

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article