Militants des FARC numéroter vos abattis avec Sarkozy

Publié le par Tourtaux

Dimanche soir, le premier ministre François Fillon a, sans rire, déclaré à la télévision : 

"La France est prête à accueillir sur son sol des militants des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) dans le cadre d'un accord permettant la libération d'Ingrid Bétancourt, toutes les conditions sont remplies pour cette libération". 

"La France est prête à faire tout ce qui est nécessaire pour permettre la libération d'Ingrid Bétancourt et l'accueil des militants des FARC fait partie de cet effort" a confirmé François Fillon. 

Il semblerait donc que d'un coup de baguette magique, les bonnes fées Sarkozy/Fillon se seraient "racheté une conduite". Notre bon peuple de France qui se serre chaque jour davantage la ceinture s' interroge encore et toujours depuis les élections sur leurs "louables" intentions. Sans chercher bien loin dans de récents exemples, les métallos de Grandange en savent long sur la tenue des promesses électorales d'un Sarkozy!

Alors, combattants des FARC, méfiez-vous de la main de fer dans un gant de velours des Sarkozy, Fillon, Kouchner qui, tout d'un coup se révèlent être des révolutionnaires. S'ils en étaient, cela se saurait...de longue date. Ces croquemitaines d'apparat, élevés dans la ouate seraient subitement devenus des maquisards colombiens. Force est de s'interroger quant aux intentions véritables de ces "terroristes rouges" qui ne sont que les représentants de la haute bourgeoisie française et du patronat de la Parisot. 

En effet, je ne vois pas le Sarko affublé d'un treillis de combat s'afficher aux cotés des FARC. Que leurs dirigeants et Hugo Chavez, le grand artisan des libérations antérieures d'otages soient très prudents. Les FARC ont déjà dû déplorer la perte de leur numéro 2, Raul Reyes, dans des conditions très douteuses.

 Il se dit que Sarkozy ne serait pas très clair concernant la fin tragique du négociateur numéro 1 des FARC, lâchement assassiné avec d'autres compagnons dans son sommeil en terre équatorienne par l'armée colombienne d'Uribé, un des amis de Bush et de Sarkozy.

Combattants des FARC, prenez garde à vous car chez nous, en France, le tandem Sarkozy/Fillon donne beaucoup dans la répression des luttes. Les coups de matraques volent bas. Les étudiants, les  lycéens, les travailleurs, les sans-papiers en savent quelque chose.

Combattants des FARC, redoublez de prudence, attention au baiser de Judas. Il n'est pas possible de croire en la parole de gens qui s'apprêtent, à grands coups de réformes"sociales" à saigner un peuple de France qui n'en peut déjà plus.
Jacques Tourtaux


  





        

Publié dans Les Amériques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

caroleone 01/04/2008 12:44

Et je rajouterai, méfiez-vous d'autant plus que le peuple français n'a eu que des informations tronquées depuis des années sur ce qui se passe en colombie. Voir arriver des "terroristes" sur leur territoire, comment vont-ils réagir ?
J'aimerai bien par ailleurs voir la tronche du nain en treillis et rangers et sa joséphine, nus pieds, sans maquillage avec une robe en toile de jute !!