LA VALSE DES RETRAITES

Publié le par Tourtaux

Le député-maire socialiste d'Evry, Manuel Valls n'en finit pas de jacter. Sarkozy va bientôt lui faire signe. Il est tellement sympa le garnement. V'là-t'y pas que le verrat d'jeune vient encore de nous en sortir une de derrière les fagots.
L'enfant terrible du PS (qui va faire de l'ombre à Bourtambourg et Ségolène Royale) appelle de ses voeux une gauche "franchement réformiste" qui institurait une retraite à la carte. Le petit canaillou qui n'a pas dû beaucoup connaître les cadences infernales estime "qu'aujourd'hui on vit plus longtemps et en meilleure santé.  Chez beaucoup de nos voisins européens, les salariés partent à la retraite à 65 ans".

Ce surdoué du PS ajoute également "sous certaines conditions-travail des séniors, augmentation des petites retraites, pénibilité-cotiser et travailler plus longtemps est donc inévitable. Dire le contraire, c'est mentir car le financement de notre système de retraites est gravement menacé".

Monsieur Valse, c'est vous le menteur. Vous êtes à mettre dans le même sac que vos petits copains de droite. Les travailleurs n'ont pas la même lecture que vous des difficultés de financement des retraites. Vous et vos amis socialistes dont les Lamy et Strauss-Kahn, le milliardaire sont bien mal placés pour nous parler d'argent.

Le petit rat va encore plus loin que ses amis du PS. Dans l'interwiev, l'homme se dit favorable à un changement de nom du PS.

Qu'est-ce qu'ils ont tous à vouloir changer d'identité? Voilà que le petit jeunot ne se contente pas de mentir, il triche en copiant les Jean-Claude Gayssot et autres fossoyeurs du PCF. Qu'à cela ne tienne, tous deux vont bientôt se retrouver dans le même club de politicards et de toquards.

Mais, dites-moi, monsieur Valse, ne savez-vous pas que les vrais travailleurs, ceux qui bossent pendant des décennies (ce qui ne sera, semble-t-il pas votre cas), ont le droit à une retraite décente car, contrairement à nombre de parlementaires, ils ne l'ont pas volé puisqu'ils l'ont gagnée honnêtement?

Savez-vous que des travailleurs triment et crèvent encore au turbin? Savez-vous que de telles énormités dans la bouche d'un député qui se dit de "gôche", qui empoche chaque mois un salaire exorbitant et qui n'a pas de souci à se faire pour sa future retraite ferait mieux de se taire?

Vos propos extravagants vont donner aux retraités et futurs retraités l'envie de vous faire valser à coups de pompes dans les fesses dont les fonds de culottes ne doivent guère être usés tant les individus de votre espèce (rare), qui se prétendent élus du peuple fréquentent peu les bancs de l'Assemblée Nationale.

Sous couvert d'un label de "gôche", vous avez abusé les électeurs avec des promesses électorales mensongères. Avant de faire votre valse à quatre temps, monsieur le député grassement payé, commencez donc par vous mettre au travail si vous ne voulez pas faire la danse du balai.
Jacques Tourtaux    

























Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je constate que tu as la pêche !!<br /> <br /> Je n'avais pas saisi tout de suite avec Monsieur Valse...<br /> En tout cas, c'est sûr qu'il fait de l'appel du pied au sarko et que si le PS change de nom, on pourrait leur dire : les presqu'à droite par exemple !<br /> Quel qâchis !!
Répondre