SOLIDARITE DU PRCF AVEC LES PECHEURS EN LUTTE

Publié le par Tourtaux

Communiqué du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)
http://initiative-communiste.fr

                                                         SOLIDARITE DU PRCF AVEC LES PECHEURS EN LUTTE

Des marins-pêcheurs aux enseignants en passant par les ouvriers flexibilisés et sous-payés ou les sans-papiers traqués, c'est toute la " France d'en bas " qui est victime du grand capital, de l'Union Européenne et des gouvernements à leur service.

Comme tant d'autres catégories de travailleurs de France, les marins-pêcheurs sont de nouveau en lutte contre la situation dont sont victimes en premier lieu les petits armements. Il y a d'abord la scandaleuse envolée des tarifs pétroliers et la volonté arrêtée du gouvernement Sarkozy de ne pas toucher aux énormes profits, entre autres, de Total (dont les " caisses sont pleines " !) ni aux énormes taxes prélevées par l'Etat sur le dos de tous les Français ( etredistribués sous forme de cadeaux fiscaux aux milliardaires et aux grandes entreprises). Il y a ensuite et surtout le rôle scandaleux de l'Union Européenne de Maastricht qui étrangle la pêche française comme elle étouffe les services publics à la française et les acquis sociaux, retraites, Sécurité sociale, indemnisation du chômage. Quotas pénalisant surtout les pêcheurs artisanaux, interdiction des aides nationales, ouverture imposée à la concurrence internationale... : les grands monopoles privés capitalistes qui dirigent de fait la France, sous le couvert de la fausse alternance UMPS, ont négocié la mort de la pêche artisanale française (en échange d'avantages pour les grandes sociétés bancaires et industrielles à base française) quand l'Espagne est entrée dans le Marché commun malgré la campagne des communistes. Et pendant que les pêcheurs doivent jeter le fruit de leur peine à la mer, les supermarchés, c'est-à-dire les grandes familles milliardaires qui parrainent le MEDEF et l'UMP, importent massivement du poisson payé une misère à des équipages eux-mêmes payés une misère.

Aujourd'hui, la hausse du prix du gazole apparaît finalement à certains comme une opportunité pour finir de casser la pêche artisanale. En dépit des grandes déclarations de Sarkozy, les "mesures d'urgence" sont comme d'habitude un panachage entre euthanasie et soins palliatifs : le "plan" gouvernemental (financé pour l'essentiel par une taxe payée par les...consommateurs et dont la mesure principale n'est pas validée par Bruxelles) est d'ores et déjà dépassé par l'urgence de la situation. En réalité la classe dominante, celle des grands actionnaires capitalistes "français" qui ne parlent plus qu'anglais entre eux à l'image de la ministre C. Lagarde, sacrifie totalement la France pour faire son propre "nid" dans la mondialisation capitaliste et l'Europe supranationale  qui TUENT l'industrie, l'agriculture familiale, la pêche artisanale, l'Education nationale,  la Recherche publique, la protection sociale, les garanties collectives, bref tout ce que nos anciens ont mis en place en 1945 sous l'impulsion des ministres communistes d'alors.

C'est pourquoi, tout en soutenant l'action déterminée de pêcheurs, le PRCF les appelle à soutenir les luttes des autres catégories de travailleurs en lutte  eux aussi contre Sarkozy et sa politique au service des profits maxumums des grands groupes capitalistes. Pas de fausse division entre les "petits" tandis que les "gros" se gavent sur leur dos !

La France et la classe ouvrière ont besoin des artisans et des salariés pêcheurs, les pêcheurs ont besoin d'une Frace indépendante, laïque, sociale, redevenant maîtresse de sa politique alimentaire et industrielle en rompant avec cette Europe de malheur qui tourne le dos aux valeurs humanistes. Nous n'avons pas besoin de la concurrence sauvage et systématiquement faussée par les grands trusts qui caractérise l'Europe de Maastricht mais au contraire de nouveaux traités internationaux progressistes qui respectent la souveraineté et les acquis de chaque pays.

Nous avons tous besoin que soit mis un coup d'arrêt à la régression sociale sans limite. Le PRCF invite donc l'ensemble des travailleurs à multiplier les rencontres et à se fédérer partout pour que monte l'exigence d'une grande action tous ensemble et en même temps contre la politique de Sarkozy-Fillon, du MEDEF et de l' Union européenne.

                               UNITE CONTRE CE POUVOIR ENTIEREMENT AUX MAINS DU GRAND CAPITAL !  





























 
































Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article