LE PRCF POUR LE RETRAIT TOTAL DES TROUPES FRANCAISES D'AGHANISTAN

Publié le par Tourtaux

                    LE POLE DE RENAISSANCE COMMUNISTE EN FRANCE PROPOSE AUX VRAIS COMMUNISTES 
               D'INTERVENIR ENSEMBLE POUR LE RETRAIT TOTAL DES TROUPES FRANCAISES D'AFGHANISTAN !

Le PRCF PROPOSE AUX VRAIS COMMUNISTES D'INTERVENIR ENSEMBLE POUR UNE GRANDE MANIFESTATION NATIONALE ET DU PROGRES SOCIAL.

TOUS ENSEMBLE EXIGEONS :

- retrait immédiat des troupes françaises d'Afghanistan ;

 - retrait de la France de l'OTAN et de l'Alliance atlantique ;

 - attribution à l'Education nationale des moyens dévolus à l'occupation de l'Afghanistan (restitution des postes d'enseignants supprimés dans les établissements publics !).

Malgré les gros moyens qu'il consacre à l'occupation de ces nations souveraines, l'impérialisme US et ses satellites de l'OTAN sont en difficultés de l'Irak à l'Afghanistan.

Majoritairement hostile au ralliement de "Sarkouchner" à l'occupation US de l'Irak, largement réticente à la décision de Sarkozy de réintégrer le commandement intégré de l'OTAN ( dont l'avait sorti de Gaulle en 1966), l'opinion publique française a été choquée par la mort absurde qui a fauché 10 jeunes recrues françaises et blessé plusieurs autres jeunes soldats dans les environs de Kaboul, à des milliers de kilomètres de nos frontières ; la colère est d'autant plus forte au sein des armées que Sarkozy démentèle les régiments qui stationnaient traditionnellement sur les frontières nord et est du pays !

Traditionnellement en pointe dans les luttes anti-impérialistes, les militants et organisations véritablement communistes qui s'opposent aux dirigeants liquidateurs du PCF n'ont-ils pas le devoir d'intervenir ensemble pour, par exemple : 

- Dénoncer la nature intégralement impérialiste de cette sale guerre

- Le caractère fantoche du gouvernement Barzaï, qui ne repose que sur l'occupation étrangère imposée et sur les narco-trafiquants qui dominent le trafic d'opium ; le but réel de l'occupation est d'encercler la Russie et la Chine de bases militaires américaines pour préparer un conflit futur, tout en contrôlant dès aujourd'hui les routes du pétrole et du gaz de l'Asie centrale ex-soviètique

- Démasquer les "faux démocrates internationalistes" Bush, Sarkozy, Kouchner, Merckel, Jospin, Blair, Delanoë, Royal, etc. qui n'ont cure de la "libération de la femme" et de la "liberté de pensée" en Afghanistan (les mêmes attaquent sans cesse chez eux la laïcité, détruisent les acquis sociaux des femmes, tout en protégeant le régime pétro-intégriste d'Arabie saoudite, pays d'où sont partis pour l'essentiel les attentats de septembre 2001 ;

 - Rétablir la vérité historique sur la simplification démocratique et laïque de la Révolution conduite par le parti populaire afghan à partir de 1978 pour moderniser le pays, laïciser ses institutions, mixer l'enseignement et alphabétiser les masses, accomplir la réforme agraire ;

Il faut aussi rétablir la vérité sur l'intervention soviètique, réalisée à la demande expresse du gouvernement légal afghan en vertu de traités qui liaient depuis des décennies l'Afghanistan à l'Union soviètique. L'intervention d'un contingent limité de l'Armée rouge eut pour but de faire échec à la révolte des féodaux afghans qui utilisaient l'Islam pour défendre leurs privilèges avec l'aide militaire massive de la CIA et des services secrets français ;  qui misa alors ouvertement par antisoviètisme sur le terroriste saoudien Ben Laden et sur les talibans dans le but de destabiliser la révolution et de destabliliser l'URSS. C'est une honte historique, non seulement pour le PS français, mais pour les ex-révolutionnaires de Libé et autres groupes trotskistes français, de la LCR à LO, que d'avoir soutenu par antisoviètisme les prétendus "combattants de la liberté" afghans qui dépeçaient vivants leurs prisonniers communistes sous la haute direction des talibans et de la CIA. Il faut aussi rappeler que l'URSS n'a jamais été "battue" en Afghanistan ; alors dirigée par le capitulard Gorbatchev, l'URSS a unilatéralement retiré ses troupes d'Afghanistan, dans le vain espoir de complaire aux Etats-Unis... en remerciement, ceux-ci enserrent aujourd'hui la Russie post-soviètique dans une tenaille euro-asiatique ( des pays baltes à l'Ousbékistan !) de bases militaires et de dispositifs visant à permettre une première frappe nucléaire contre Moscou, comme le prétendu "bouclier" antimissile installé en Pologne et en Tchéquie

- Exiger que l'armée française soit rendue à sa seule mission légitime, la défense du territoire national, au lieu d'être dissoute par Sarkozy et Cie dans une "armée européenne" et une force d'intervention impérialiste euro-atlantique pilotée par Washington, et cela dans le seul but de défendre la mondialisation capitaliste et les intérêts impérialistes, notamment américains, dans le monde entier ; bien entendu, il faut ce faisant susciter la réflexion des démocrates de France sur la nécessité de transformer en profondeur la défense nationale dans une perspective démocratique et socialiste ; celle-ci ne peut réellement servir le peuple et défendre la nation dans le cadre d'un appareil d'Etat entièrement aux mains des monopoles capitaliste et d'une armée de métier sur laquelle les citoyens français ont perdu toute emprise, fut-elle modeste, depuis la suppression du principe républicain de la conscription par Chirac et Jospin ;

- Exiger que l'argent de l'intervention militaire soit réaffecté à l'Education nationale, désossée par le pouvoir sarkozyste ;

-Dénoncer les compères de l'UMP, de l'UDF et du PS qui ont ensemble obtempéré à Washington en envoyant l'armée française en Afghanistan à l'époque de la cohabitation Chirac-Jospin, à un moment où des ministres "communistes" (Buffet, Gayssot, Demessine) cautionnaient dans le gouvernement Jospin les privatisations, la monnaie unique, ainsi que la guerre afghane et le bombardement de Belgrade

- Faire le lien entre les évènements en Afghanistan et ceux de Géorgie où, sous couvert des agissements aventuristes du président américano-euro-géorgien Sakhachvili, une opération de purge ethnique contre la population russophobe d'Ossétie a été tentée par l'armée géorgienne, dans l'espoir vite déçu d'en finir avec la présence séculaire des Russes dans le Caucase, et dans le but clairement affiché d'annexer la Géorgie (puis l'Ukraine !) à l'OTAN ; le but inavoué est que se referme sur la Russie (et sur la Chine) une "tenaille" euro-américaine qui pourrait être à l'origine d'une future guerre mondiale.

Seuls les vrais communistes peuvent dire tout cela ensemble? Le NPA décaféiné, antisoviètique, anticommuniste bien pensant du facteur à mi temps Besancenot ne le fera pas à leur place, même si rien n'interdit aux vrais communistes, tout en intervenant ensemble, d'impulser de larges mobilisations unitaires contre la sale guerre et contre l'OTAN

Toutes ces propositions sont à discuter : le PRCF les soumet à la coordination communiste du Nord, à l'URCF, à "communistes", à " Combat", aux "Rouges vifs", aux sections et fédérations du PCF qui se déclarent en opposition avec la direction du PCF, aux "cercles communistes", à la Gauche communiste, aux animateurs des "assises communistes", aux différents "sites communistes" qui animent le débat démocratique : rencontrons-nous, fixons des modalités d'intervention commune (tract, affiche, fête de l'Huma ?), le peuple de France a besoin d'explications claires et rassembleuses.

Pour autant, le PRCF tient à préciser que cette proposition d'intervention commune des vrais communistes contre la politique étrangère et militaire de Sarkozy n'annule pas leur première proposition, à laquelle certaines organisations communistes n'ont malheureusement pas donné de réponse nette depuis des mois : celle d'organiser une campagne communiste commune pour une première manifestation nationale des forces de progrès, politiques, syndicales, associatives, contre l'ENSEMBLE de la politique (économique et sociale, mais aussi institutionnelle et militaire) de Sarko-MEDEF, de l'UE et du FMI, car c'est à cela qu'aspirent les forces populaires qui cherchent à construire le "tous ensemble" contre la "rupture" libéral-fascisante et belliciste de Sarkozy, dont le pouvoir est le plus réactionnaire que notre pays ait subi  depuis la fin des années 30.

                                                                                        PRCF 26 août 2008 













 

























  


























 





















Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux Jacques 29/08/2008 09:51

Monsieur Landolfi,

Comme toute personne éprise de paix et aspirant à celle-ci,je condamne l'occupation de la Tchéchénie par la Russie ainsi que les massacres qui y sont perpétrés.

La reconnaissance par la Russie (qui n'est pas l'ex-URSS)des deux nouvelles nations que sont désormais l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie est logique lorsque l'on sait que les populations de ces deux petits pays russophones ont par référendum clairement exprimé leur désir de quitter la Géorgie.

Ces populations allaient être exterminées. La Géorgie est entre les mains du fasciste Sakachvili qui est manipulé par les USA et leurs alliés. Ceux-ci se servent de lui comme d'un aiguillon.

Il est évident que le gendarme du monde étasunien a pour objectif non avoué l'encerclement de la Russie puis de la Chine afin de déboucher sur une troisième guerre mondiale.

Il faut à tout prix tout faire pour éviter ce grand malheur que cherche à provoquer Georges Bush avant de quitter la Maison-Blanche. Ce serait la fin du monde !

Où est l'axe du mal ?

J'ai répondu à votre question sur la Tchéchénie et vous souhaite bon vent dans votre Sud de la France. Moi, j'habite plutôt vers l'autre bout.

Je vous salue donc et continuez à me lire comme tant d'autres citoyens du monde.
Jacques Tourtaux

Landolfi 29/08/2008 08:23

Pourquoi autant de haine ?

Pouvez-vous m'expliquer Les massacres en Tchétchénie et en l'Afganistan il y a quelques années ?

Les Russes vont-ils les reconnaitre ?
Tout comme les Américains, à leur tour, en Afganistan ou en Irak.

Mandela aurait-il raison ?: "Ils veulent se partager la planète"

Au plaisir de vous lire.
commentaire n° : 3 posté par : Landolfi le: 28/08/2008 05:45:14



Landolfi?

Landolfi est un de ses petits malins incapables de résister à son anticommunisme primaire?

Je ne vous salue pas.
J. Tourtaux
commentaire n° : 4 posté par : Tourtaux Jacques (site web) le: 28/08/2008 06:34:08




Landolfi,

Vous trouverez la réponse à vos interrogations dans l'article du PRCF que je viens de poster ce 28 août.

J. Tourtaux
commentaire n° : 5 posté par : Tourtaux Jacques (site web) le: 28/08/2008 23:13:50





Bonjour Monsieur Tourtaux,

Je ne pensais pas que mon interrogation allait déclencher cette réaction (limite insultante voire disgracieuse).
je voulais juste comprendre, étant de culture Provençale on m'a toujours enseigné:
Que lorsque l'on ne sait pas, on demande !
car le jour où l'on fera danser les couillons, certains ne seront pas à l'orcheste.

Toutefois, je tiens à vous remercier pour votre réponse partielle (partielle car il n'y a rien sur la Tchétchénie).

Pour ma part,
Je tiens à vous saluer fraternellement même si vous vous permettez d'interpréter mes propos et de juger ma personne.
Je ne suis ni anti-communiste et encore moins Pro-Bush.
Je suis juste un citoyen du monde (membre de l'ANC), qui s'interroge.

Encore une fois je vous salue et au plaisir de vous lire.