LE PARISIEN DELANOE REMET SON TREILLIS DE BRISEUR DE GREVE

Publié le par Tourtaux

Après la grève des éboueurs, le maire socialo-libéral de Paris, Bertrand Delanoë continue sur sa lancée. Après une piètre résistance, celui-ci a décidé de respecter la loi sur le service minimum. Ce brave homme qu'un rien occupe va de nouveau jouer au briseur de grèves.

Delanoë qui semble bien parti pour prendre la tête du PS lors de leur prochain congrès à Reims a le vent en poupe. Il faut dire que sa camarade Ségolène qui mélange les genres de la politique spectacle et de la politique vraie lui trace une voie royale. Bertrand n'a plus qu'à enfoncer une porte ouverte mais, sait-on jamais avec cette fouine, tout peut arriver, la preuve : voilà qu'il s'accoquine avec ses "ennemis intimes" de la droite. En effet, lors des futures grèves des personnels de l'Education nationale, Bertrand Delanoë, flanqué de son amie Rachida Dati, de Lamour et du Gougeon vont s'occuper des enfants pris en otages par les sales grévistes. 

Le costard et le noeud papillon seront remplacés par le treillis de camouflage qui ne sera pas de trop si un "lardon" venait à se solidariser avec son instit en grève.

Quand on pense que ce politicien s'est fait élire maire de Paris par des parents d'élèves et les salariés de la capitale, voilà que comme la plupart des socialos, il tourne le dos à ses promesses électorales et ma foi, pourquoi se gênerait-il de briser les grèves des enseignants parisiens et, si la fine équipe socialo-droite parisienne ne s'en sortait pas, elle pourrait toujours avoir recours à la police. Il parait qu'il y a mieux que le Karcher ! 

Priorité à droite a dit le Sarko, alors le Bertrand se soumet allègrement au bon vouloir du président et, qu'en pense le filou Lang de bois? Bertrand Delanoë ne surprend même plus son monde. La grève, c'est dépassé, Bertrand veut des parigos dociles et à sa botte, des moutons et, sus à l'Ecole Publique ! Sus à la laïcité!
Jacques Tourtaux

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux Jacques 29/09/2008 18:49

Mes chers camarades, c'est très inquiétant tout ça mais, je crains que tous ces guignols-là soient "sauvés" par le gong.

Je veux dire par là que la situation de l'économie mondiale se dégrade tellement vite que les "évènements" risquent de se précipiter et de nous entraîner tous vers la pire des catastrophes.

Le capitaliste est à bout de soufle mais, la bête ne lâchera prise que morte.

Les choses bougent favorablement dans le monde. Les peuples prennent leurs destinées en mains. Encore hier et, je ne me suis pas trompé lorsque j'ai prévu une cacasse pour les riches au référendum équatorien.

Jamais un peuple ne votera contre ses intérêts. Corréa a fait du bon travail, le peuple l'encourage à poursuivre. On ne peut que se féliciter et remercier ces pauvres gens qui montrent qu'ils sont aptes politiquement à prendre le chemin qui conduit au socialisme, à une vie meilleure et décente.

A l'inverse, 30% des votants autrichiens ont voté fasciste parce que les partis de gauche lorsqu'ils sont aux affaires ne tiennent jamais leurs engagements électoraux.

D'autre part,le parti communiste autrichien et comme le PCF, sur une ligne réformiste et, les résultats on les connais.

Deux partis communistes inexistants parce que leurs directions tournent le dos aux exigences marxistes que nous attendons d'eux.
J. Tourtaux

pedrito communista 29/09/2008 17:29

Traître, comme TOUS les socialos, tout au long du siècle passé, et çà continue !Mais que leur faut-il de plus, aux cocos, pour qu'ils réagissent ? Sinon saborder leur parti pour grossir les rangs des "alternants" bonnet blanc et blanc bonnet ?

Tourtaux Jacques 29/09/2008 15:25

Quelle va être l'attitude des cocos élus avec lui à Paris?

Vont-ils contre leur gré, cautionner cette collaboration du maire socialo qui va jusqu'à briser les grèves des salariés?

caroleone 29/09/2008 15:18

Et oui,
encore un qui va bientôt virer sa cuti pour creuser son lit !!
Que faire d'autre pour y arriver à notre époque doivent penser ces pôvres socialos....un petit tour du côté des vrais militants de gauche ne leur ferait pas de mal, afin de se retremper de valeurs sociales et humanistes !!