LE PEUPLE EQUATORIEN ECRASE LES FORCES DU MAL

Publié le par Tourtaux

                           VICTOIRE ECRASANTE DU PEUPLE EQUATORIEN QUI VOTE A 64% POUR SA DIGNITE 
                                                        CONTRE LES OLIGARCHISTES ET L'ENNEMI YANKEE



L'excellent travail effectué par le président Corréa en faveur du peuple équatorien porte ses fruits puisque ce sont au moins 64% des votants qui, par référendum ont opté pour
le socialisme du 21ème siècle.

Le président indigène Corréa a lancé un message à l'intention de ses opposants, à qui il fait un "appel à l'unité, à ceux qui de bonne foi ont été pour le non".

"Nous leur tendons la main, pour qu'ils admettent leur défaite et que nous avançions ensemble dans une nouvelle direction, que la grande majorité du peuple équatorien et toute l'Amérique latine est en train de montrer (...) vers une socièté plus juste, plus équitable, sans autant d'inégalites et de misère".  

Ce scrutin devait décider du sort de 444 articles portant sur l'orientation socialiste du gouvernement. 50% de la population vit sous le seuil de pauvreté. La constitution si brillament approuvée va permettre aux 13,9 millions d'habitants d'accéder à la gratuité des services de santé et d'éducation. 

Je salue la victoire éclatante du peuple équatorien en marche vers le socialisme. 
Jacques Tourtaux































Publié dans Les Amériques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux Jacques 30/09/2008 08:45

Fais un article quand même, plus il y en aura, meilleur cela sera.

Je vais recopier un appel du PRCF contre le capitalisme monopoliste d'Etat. J'en ai pour un moment mais, ne le rate pas. Là encore, il faut qu'un maximum de personnes soient informées de la dramatique situation dans laquelle le capitalisme nous fourre.

Les capitalistes sont aux abois et contrairement à ce que beaucoup pensent, je crois qu'il pourrait s'ecroûler très vite mais, pour cela, notre travail est d'informer sans relâche les gens.

Sarkozy et ses sbires commencent à irriter les classes moyennes qui rouscaillent maintenant qu'elles sont touchées.

Bon, je me met au travail.
Jacques Tourtaux

caroleone 30/09/2008 08:32

Tu m'as devancé, je voulais également écrire un article sur cette victoire qui conforte le socialisme dans toute l'amérique latine.