UL DOUAI DECLARATION DU FRONT SYNDICAL DE CLASSE DU NORD-PAS DE CALAIS

Publié le par Tourtaux

                                        
      DECLARATION DU FRONT SYNDICAL DE CLASSE DU NORD-PAS DE CALAIS

C'est une très grande victoire de classe qu'ont obtenu les sections syndicales et syndicats qui composent l'UL de Douai CGT et son Secrétaire Général J. Leclecq. En effet, le tribunal de Lille vient de débouter  la Confédération avec à sa tête Thibault et Le Duigou et l'Union Départementale avec à sa tête Detrez, Vanbrakel et Bachelet, courroie de transmission du réformisme de la direction confédérale  qui voulait interdire le congrès de l'UL de Douai qui se déroulera bien le 30 et 31 octobre. Ils voulaient interdire un congrès de classe qui dénoncera toute la politique du grand capital Européen avec à sa tête les syndicats réformistes de la CES dont l'équipe de Thibault. C'est une bouffée d'oxigène qui va permettre au Front Syndical de Classe de tisser des liens profonds avec tous les camarades qui contestent l'orientation d'adaptation au grand capital de la direction confédérale. Cette victoire est un investissement révolutionnaire pour les luttes à venir, les réformistes se prennent les pieds dans le tapis du capital; à nous de les enrouler dans celui-ci et de les étouffer.

                                                                           Gérard Six, responsable du FSC. 

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux Jacques 03/11/2008 21:46

Salut,

Je viens d'aller sur ton blog. Tu n'es pas tendre non plus avec les réformistes de la CGT. Les autres OS, n'en parlons pas, c'est pire !

Amical salut.

J. Tourtaux

daniel 03/11/2008 18:41

Salut,

J'ai appris le conflit à Douai. Bravo ! Je suis solidaire à 1000%.
La Confédé et un ramassis de traitres, je ne cesse de les dénoncer.
Je me suis servi de cet article pour rebondir sur mon Blog.
Ils m'ont viré, fait massacrer par l'adminsitration et liquidé le syndicat natinal CGT Industrie (dissident en 1998).
Depuis je lutte pour informer les autres camarades.

A+.

Tourtaux Jacques 02/11/2008 00:38

Il est temps que partout, les dérives réformistes soient sévèrement combattues. Il n'est pas admissible que des cégétistes réformistes traînent des cégétistes de lutte de classe devant les tribunaux.Le MEDEF et l'autre enfoiré rigolent.

Il ne suffit pas de matraquer les militants à coups de mails provocateurs,ce n'est pas ainsi, selon moi, que l'on défend son bifteack.
J. Tourtaux

caroleone 01/11/2008 19:18

C'est très bien ainsi en espérant que les militants dénoncent encore plus fortement cette dérive .

boulba 01/11/2008 18:37

il est vrai que la CGT a malheureusement tendance à devenir réformiste....et c'est le cas de la direction actuelle
Quant aux reformistes du douaisis, il y a le syndicat des transports urbains dont le N°1 a approuvé le licenciement d'une salariée .....

fraternellement