LE PRESIDENT DMITRI MEDVEDEV A RENCONTRE SON HOMOLOGUE HUGO CHAVEZ

Publié le par Tourtaux

Les présidents Medvedev et Chavez ont inauguré le lancement des manoeuvres navales communes inédites auxquelles participent une flotte de quatre navires russes et une douzaîne de navires vénézuéliens. Ces importantes manoeuvres engageront 1600 marins de la flotte russe et 700 côté vénézuélien. Ces exercices sont prévus entre les 1er et 3 décembre prochain.

 

La hargneuse et excécrable secrétaire d'Etat américaine C. Rice, a une nouvelle fois montré sa haine farouche envers le Vénézuéla et la Russie, Etats aux régimes politiques différents l'un de l'autre mais, qui ne se couchent pas devant le coyote américain. La faiseuse de guerres a traité ces manoeuvres avec dédain. Elle a été jusqu'à affirmer qu'elles " ne modifieront pas l'équilibre des pouvoirs en Amérique du Sud ".

 

Après de tels propos musclés, il n'est pas besoin d'aller chercher bien loin pour trouver où est l' "axe du mal ", si cher au criminel Georges Bush !

 

Hugo Chavez et son homologue russe ont signé sept importants accords. Parmi ceux-ci, un accord d'évaluation et d'exploitation pétrolière dans la ceinture de l'Orénoque et un autre tout aussi important concernant le nucléaire civil.

 

Après 24 heures de discussions et d'accords fructueux passés au Vénézuéla, le président Medvedev s'est rendu ce jeudi à Cuba où il a été accueilli par un vice-président et par le chef de la diplomatie cubaine.

 

Cela faisait huit ans qu'un président russe non communiste ne s'était pas rendu à Cuba où il a rencontré le président Raul Castro.

 

Ces derniers temps, la Russie a intensifié ses relations avec le Vénézuéla et Cuba, les deux bêtes noires des yankees. La période actuelle est très tendue entre russes et américains depuis que ceux-ci ont décidé d'installer un bouclier antimissiles en Europe de l'Est, à la porte  de la Russie.

  

On ne peut que saluer les efforts de rapprochement entre la Russie, le Vénézuéla et Cuba. Ces petits pays par la taille mais grands par la valeur, ne peuvent rester isolés face au grizli américain, première puissance mondiale militaire. Les USA se préparent, après l'imminent échec du capitalisme mondial dont l'origine et l'épicentre se trouvent aux Etats-Unis à déclancher la troisième guerre mondiale. Pourquoi ? Tout simplement parce que le système économique des USA va s'effondrer, s'écroûler. Les Etats-Unis ont besoin de cette troisième guerre mondiale. Bien évidemment, cette guerre, l'impérialisme américain ne va pas la faire près de chez lui mais, comme ce fut déjà le cas, loin de ces bases. Autrement dit, chez nous.

 

Avec un individu comme Sarkozy, l'homme qui n'en est pas un, qui veut tout régimenter et qui en faits, n'apporte rien qui puisse satisfaire les légitimes exigences populaires, avec ce type là, la France va être de nouveau au coeur de la tourmente. 

 

Obama, qui doit avant tout son élection aux millions de dollars investis dans sa campagne par les milliardaires américains ne pourra pas opposer de résistance sérieuse aux velléités des capitalistes US. Ceux-ci ont besoin de ce troisième conflit mondial pour redonner du travail aux millions de chômeurs américains. Pour ce faire, des millions de gens vont être broyés dans cette guerre mondiale impitoyable où les armements ultra-sophystiqués feront courir à notre planète Terre un risque de disparition totale.

 

C'est pourquoi, je me réjouis de voir un grand Monsieur comme Hugo Chavez proposer la voie socialiste pour le monde entier. Il est préférable de vivre en paix plutôt que de recevoir des tapis de bombes sur la tête. Une C. Rice doit être renvoyée très vite à sa maison. Tout comme son patron Bush, ses deux-là sont des assassins qui portent chaque jour la responsabilité de la mort d'innocentes victimes.

 

GUERRE A LA GUERRE !

 

Jacques Tourtaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Les Amériques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux Jacques 02/12/2008 12:05

Comme je l'ai dit lors de sa campagne, Son épouse est avocate d'affaires, donc, avocate des riches.

Sa campagne a été financée par les milliardaires américains qui (comme chez nous avec Sarkozy), l'ont choisi pour les représenter. Le petit "négro "faisait l'affaire. Le criminel Bush ayant grillé les cartouches de son parti. Qu'à cela ne tienne,OBAMA était la solution de rechange idéale puisque pour les riches yankees, c'est caïman la même chose.

Le peuple américain va faire les frais de la manoeuvre, nous aussi !

Jacques Tourtaux

caroleone 02/12/2008 08:59

Je n'ai aucun espoir en obama qui ne fera que continuer la casse de l'autre .

Tourtaux Jacques 01/12/2008 18:21

Un nouveau danger que beaucoup de communistes avertis pressentaient : OBAMA.

Voilà que celui-ci met le loup dans la bergerie. Hillary Clinton et Robert Gates. Ces deux-là ne représentent en rien la volonté de changement du peuple américain.

J. Tourtaux

caroleone 01/12/2008 16:31

Toutes ses ouvertures voulues par Chavez sont très bon signe et j'espère que les ricains vont commencer à se dire qu'ils ne seront bientôt plus les maitres du monde.

pedrito communista 28/11/2008 23:04

c'est à dire que j'ai deux blogs, j'espérais qu'en trouvant l'un tu trouverais l'autre