APRES 60 JOURS DE LUTTES VICTOIRE DES CHEMINOTS DE NICE !

Publié le par Tourtaux

           SYNDICAT DES CHEMINOTS CGT DE NICE

                 SECTION TECHNIQUE NATIONALE
                      DES AGENTS DE CONDUITE

    60 JOURS GAGNANTS !

LES ADC EN GREVE A NICE TENAIENT A INFORMER LES CHEMINOTS SUR LEUR LUTTE, DURE, LONGUE ET VICTORIEUSE.

Malgré les provocations journalières et sans précédent des dirigeants locaux et régionaux, pour certains indignes d'être cadres dans une entreprise publique telle que la SNCF, nous n'avons jamais répondu aux menaces et aux agressions de ces énergumènes.

Nous nous sommes attachés à faire jouer la démocratie par des AG de syndiqués puis des AG avec tous les ADC.

Pour autant, si la CGT a pu s'exprimer, à tous les niveaux, sa capacité à lutter, proposer et négocier, il n'en est pas de même pour les autres organisations syndicales et la mise au point est nécessaire.

La CGT a débuté le conflit seule le 9 décembre. En effet, la FGAAC et la CFDT avaient refusé de partir avant le 14, trouvant la démarche trop agressive, et ont déposé un préavis pour le 14/12, peut-être terminé le 22/12 si on écoute le patron. Ensuite ils se sont laissés porter, ne participant à la grève que de façon  plus que sporadique (le responsable régional de la CFDT, ADC à Nice compte en tout et pour tout une journée de grève, alors que des militants FGAAC en comptent zéro !!!).

Quand à Sud-Rail, non présent sur Nice et surfant sur la promotion faite par la Direction, le gouvernement et les médias, cette OS a annoncée la création d'une cellule sur Nice par voie de presse. La CGT est forte à Nice parce qu'elle ne passe pas son temps à gesticuler ou à faire semblant de se battre avec 2 grévistes.
Aussi, nous n'avons pas besoin d'agitateurs. Nous, ce qui nous intérresse ce n'est pas de faire du bruit, de jouer les crocodiles (grande gueule et petits bras) mais de gagner pour les cheminots.
D'autres ont voulu faire leur marché pendant cette période de lutte. N'étant pas capable d'aboutir chez eux, c'est FO, également non représenté sur le site, qui nous a rendu visite, tracts sous les bras, pour nous expliquer que la CGT à Nice était bonne et combative et qu'ailleurs ce n'était pas le cas.

Appels du pied ?
MESSIEURS, PASSEZ VOTRE CHEMIN CAR CEUX QUI SE REVEILLENT LES VEILLES D'ELECTIONS PROFESSIONNELLES ET QUI SE RENDORMENT JUSTE APRES, EN PROPOSANT LEUR CARTE OU LEUR VOTE CONTRE DES AY, NE PEUVENT PASSER POUR DES GENS SERIEUX.

Malgré une lamentable démarche juridique de la Direction, traînant les ADC grévistes devant les tribunaux pour exercice abusif du droit de grève, celle-ci s'est vue déboutée. De plus, pour avoir comptée jusqu'à 4 jours de grève pour un seul jour effectué, elle est aujourd'hui sommée de rembourser les jours de grève indument retirés aux agents. La Direction pensait avoir fait le plus dur en jouant l'intimidation. C'était sans compter sur notre détermination et l'engagement de toute la CGT.

La direction porte la responsabilité de ce conflit tant sur la longueur que sur la gêne occasionnée envers les usagers.

De même, elle a bafoué ses engagements pris envers le Conseil Régional PACA qui a soutenu les cheminots en grève.

Ces dirigeants dont l'arrogance et l'incompétence sont notoirement reconnues, n'ont rien à faire en poste à responsabilités à la SNCF. C'est vrai pour le CUP de Nice, le DHR et le Directeur  régional.

Aussi, après 48h de négociations marathon les 4 et 5 février, en présence de la Direction Traction nationale et avec la participation à nos côtés du secrétaire du CTN Traction, nous sortons vainqueurs de ce bras de fer :

<  24 mises en stages pour 2009 (ce n'était plus arrivé depuis plus de 10 ans).
<  28 détachés pour combler le manque d'ADC.
<  20  7ème pour couper les journées trop longues.
<  Des améliorations en matière de RHR.
<  Une journée fériée supplémentaire pour 2009.

C'est la victoire des ADC CGT de Nice face à une Direction qui se pensait inébranlable, c'est la victoire de toute la CGT car toutes les structures à tous les niveaux ont oeuvré pour cette réussite, et demain cela doit devenir la victoire pour tous les cheminots car la lutte n'est pas finie !

Nous savons que de grands rendez-vous nous attendent pour empêcher la privatisation de notre entreprise et l'explosion de nos métiers, avec tous les cheminots, les ADC CGT de Nice répondront présents !
                                                                       
                                                                                                       La délégation
























































Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
ET ILS SONT PRETS A REMETTRE CA !
Répondre
C
Bravo !!!
Répondre