GUADELOUPE : LE BOUFFON SARKOZY NE SE SENT PLUS PISSER !

Publié le par Tourtaux

Sarkozy vient de créer un syndicat à l'Elysée. Rassurez-vous, braves gens, si vous êtes adepte de la lutte des classes, si vous refuser de courber l'échine, de vous agenouiller devant les bénis oui-oui, vous n'avez aucune chance d'être admis dans la confrérie syndicale du MEDEF élyséen. 

Et oui, les Guéant, Sarkozy, Fillon, Darcos, Pécresse, Chérèque et cons...orts ont créé une section syndicale du MEDEF dans le quartier résidentiel de Sarkozy. Jaloux comme un pou, celui-ci a piqué une sacrée colère quand il a su que le branquignole dénommé Angèle, grand patron du MEDEF guadeloupéen était considéré par les habitants de l'île comme le lutin du MEDEF régional.

Vous comprenez que le Sarko, président de "tous" les français, vexé jusqu'au trognon, a de suite revendiqué le titre de premier grand petit lutin du MEDEF de France.

L'exécuteur des basses oeuvres du MEDEF collectionne les titres : 1er Chanoine de France et de Latran; 1er VRP de France; 1er Entubeur de France; 1er Chaud lapin de France; 1er Croisé de France; 1er Soldat planqué de France, 1er Arracheur de dents de France; 1er 'pov' c... de France, 1er Gros Salaire de France; 1er démagogue de France...

Afin de créer son syndicat du MEDEF, une toute modeste Union Locale implantée en plein coeur de l'Elysée, la charmante présidente Parisot s'est rapprochée de son Sarko de valet. La Carla va désormais devoir tenir son toutou en laisse. C'est vrai ça ! Tout se que Parisot veut de son secrétaire général du syndicat élyséen, elle l'obtient.
Elle n'est pas trop moche mais de là à damer le pion à la Carla, y a de la marge. En attendant, le petit lutin exécute docilement les ordres de dame Parisot et, qui c'est qui trinque ? C'est nous !  

Depuis que le militant Sarkozy joue du syndicalisme MEDEF, il est intenable. Vous me direz qu'avec le grand camarade Chérèque, le Sarko est à bonne école mais, se rendre encore plus ridicule qu'il n'est, ne l'avantage pas.

Qu'est-ce à dire ? Vous avez tous entendu parler de la grève générale en Guadeloupe et de la vaillante lutte qu'y mène son peuple ? Et bien le Nicolas qui se regarde jacter, entre deux crises quand il ne jaspine pas dans le vide, comme l'autre jour à la télé où il a eu un coup de sang contre les techniciens qui avaient joué aux cons et qui ont pensé tout bonnement que le brave Nico ne leur en tiendrait pas rigueur...l'erreur étant humaine. Que nenni, le Sarko a remonté la bande jusqu'à leur singe qui en a pris plein la gueule et pour son grade subalterne, le Sarko restant le chef suprême des armées.  

Sarkozy piaffant d'impatience et ne pouvant plus se retenir a tout bêtement décidé que la grève générale, c'était terminé, que le travail devait reprendre dans l'île dès lundi ! Si l'erreur est humaine, la connerie l'est moins surtout lorsqu'elle est à répétition et émane de ce président fantoche !

Lire de telles énormités dépasse l'entendement. Voyez-vous ça ! Ce charlot se prend pour Narcisse et prétend instaurer sa loi, celle des cancres en jouant à l'apprenti dictateur.

Mais où est quand va s'arrêter ce nul, cet incapable qui n'a aucun respect pour ce peuple tout entier dressé contre les injustices, en grève contre les exploîteurs véreux? 

C'est sur la planète des singes que ce roitelet  d'une  république bananière doit installer son trône. Le colonialisme de Sarkozy et de ses amis profiteurs, nos peuples n'en veulent plus.

Avec ses cinq à six cerveaux mal irrigués, Nicolas Sarkozy ne peut comprendre que tous les Guadeloupéens, tous les Martiniquais, tous les  Réunionnais, tous les Guyannais, tous les Calédoniens, tous les travailleurs de France dignes de ce nom, sont des Jacques BINO. 

Ce ne sont pas les caprices d'un gosse de riche qui vont mettre à genoux les peuples Antillais qui luttent avec courage et pugnacité. Sarkozy doit cesser de prendre ses désirs pour des réalités. 

Elie Domota, leader du LKP ne s'y est pas trompé lorsqu'il a jugé devant la presse "tout à fait cavalier et irrespectueux" l'appel du préfet Nicolas Desforges, sans indiquer quelle suite il entendait y donner.

Sarkozy ne fait vraiment pas le poids face à la montée des luttes dont il est le principal responsable. Le peuple martiniquais est également en grève générale. Le 5 mars prochain, les travailleurs de l'île de la Réunion entrent à leur tour en grève générale. En métropole, les grèves se multiplient et ne vont pas s'arrêter d'un claquement de doigts entre deux tics d'un Sarkozy que l'écrasante majorité du peuple français vomit.

Jacques Tourtaux




































Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Pas mal ton blog mais enlève J.M. Bigard. il ne restera que les ravissantes nanas, la journée de la femme, c'est le 6 prochain, n'oublie pas !
Répondre
G
et bien !! instructif tout ça..
Répondre