DOUAI : GREVE GENERALE CHEZ WAGON LOCOMOTIVE

Publié le par Tourtaux

Syndicat CGT Wagon Locomotive

194, Bd Faidherbe

59506 DOUAI CEDEX

Tél : 03.27.93.00.23

Fax : 03.27.93.39.53

e-mail : ce.wagon.douai@orange.fr



Douai, le 25 mars



Ce Mercredi 25 Mars 2009, les salariés de l’entreprise WAGON DOUAI ont décidé à la quasi unanimité (99 % des équipes du matin et de jour) de l’Ouvrier au Cadre de se mettre en GREVE GENERALE suite à l’annonce par la Direction Générale et l’Administrateur Provisoire d’une prolongation de la demande de chômage partiel à hauteur de 10 jours par mois jusqu’au mois de Juillet 2009, malgré un plan de 90 licenciements sur 580 salariés.


Les revendications du personnel sont les suivantes :

  • mise en place immédiate d’une indemnité de chômage partiel à 75 % du brut, soit 90% du net à compter du 1er Avril 2009,

  • Un plan de formation professionnelle sérieux entre l’Etat, la Région et l’Entreprise pour assurer au Personnel un avenir professionnel,

  • Le plan de restructuration touchant essentiellement des jeunes salariés embauchés ces dernières années, ces derniers exigent le paiement d’une prime de départ conséquente au lieu des … 2 000 € proposés par la Direction Générale,

  • Des engagements concrets pour un «PLAN DE CONTINUATION » des entreprises du Groupe WAGON pour répondre aux besoins des Constructeurs français : RENAULT et PEUGEOT,

  • Le règlement au Comité d’Entreprise de toutes les créances de celle-ci dont la plupart ont été prélevées sur les fiches de paie des salariés comme la participation aux Chèques Vacances et qui représente plus de 120 000 €.


Après avoir organisé une « Porte Ouverte » de l’entreprise lors de la manifestation nationale du Jeudi 19 Mars 2009 à l’appel des Organisations Syndicales CGT-CFDT-CFTC-FO, les salariés ont décidé de … fermer purement et simplement les portes de l’entreprise afin que les Constructeurs Automobiles français que sont RENAULT et PEUGEOT prennent en compte leurs exigences.





En effet, depuis des années, WAGON DOUAI (ex-OXFORD Automotive, ex-ARBEL SOMENOR) et ses salariés ont toujours répondu à l’ensemble des demandes des Constructeurs.


Aujourd’hui, le « ras le bol » s’est installé dans l’entreprise et la colère des salariés n’est pas négociable avec des promesses ou des engagements oraux.


Demain, les représentants CGT du CCE se rendront à cette réunion porteurs des revendications du Personnel et ils en rendront compte, Vendredi matin, lors d’une Assemblée Générale, des négociations qu’ils auront eu avec l’Administrateur Provisoire.


Tant qu’il n’y aura pas un accord écrit entre les Organisations Syndicales représentatives des salariés, l’Administrateur Provisoire et les Constructeurs : plus aucune pièce ne sortira pour la KANGOO de MCA MAUBEUGE, l’ EXPERT le JUMPER, le SCUDO, le 807, le C8 et l’ULYSSE de SEVELNORD, la 308 de PEUGEOT SOCHAUX …. etc … etc.


Ce Lundi 23 Mars 2009, le Représentant du Président de la République : Luc CHATEL est venu à DOUAI pour présenter et expliquer le plan de relance et de soutien pour l’Industrie Automobile.


Il est clair que la totalité des salariés de WAGON Automotive DOUAI n’ont pas très bien compris le message du Gouvernement, ce qui est normal compte tenu de la perte du Pouvoir d’Achat qu’ils subissent chaque mois depuis le mois de Décembre 2008 (perte de 150 à 300 € par mois) et surtout la « braderie » qui est faite au niveau des emplois dans leur entreprise qui les avait embauché, il y a 5 ans : 250 jeunes pour assurer la relève des anciens !


Les salariés se sont préparés à une grève de longue durée tant qu’il n’y aurait pas de réponses concrètes à leurs revendications et à la sécurité de leur emploi ou de leur reclassement.


 

Le Secrétaire Général

Philippe NALEWAJEK

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Je partage ce que tu dis, y compris sur Thibault que tu évoques, il te suffit de venir assiduement me lire pour être fixé.<br /> <br /> Il ne s'agit pas de dénigrer ou non tel ou tel syndicat, il s'agit d'y aller et vite parce qu'après, l'enfoiré nous aura interdit tout droit d'exister.<br /> <br /> Notre peuple est en grand danger, notre devoir de militants CGT, SUD, FSU, CNT est, qu'avec toutes les personnes qui refusent la dictature, nous devons immédiatement faire barrage à l'étranglement de la classe populaire par les valets du MEDEF que sont ceux qui gouvernent actuellement le pays. <br /> <br /> Jacques Tourtaux
Répondre
B
re pour info SUD fait party d'un groupe solidaire et nous S.U.D Automobile nous somme autonome mais tu a raison pour solidaire nous somme pour un blocage de la france mais nous somme pas national et pas majoritaire je ne denigre aucun syndicat mais le secretaire générale de la CGT n'ai plus celui dit y a 15 ans se qui bien domage car cela se passerai pas comme sa et oui comme tu dit (Tu vois mon camarade, ce qui me fait le plus mal, c'est d'avoir appris par un de mes bons camarades cheminots CGT, que la cinquantaine de cheminots CGT présents à la manifestation du 19 mars dernier, lorsqu'ils ont vu se joindre au cortège les sociaux-traîtres, ont quitté le cortège pour retourner à leur local syndical. <br /> ) cela arrive meme chez nous il y en a meme qui retourne ou meme qui travail se jour et pour te dire que nous somme deja dans se bras de fer plus que certain <br /> benoit <br /> S.U.D.Automobile
Répondre
T
Bonjour camarade,<br /> <br /> Je suis un retraité cheminot CGT qui travaille comme beaucoup de citoyens à la construction d'un tous ensemble et en même temps. <br /> <br /> Ayons surtout bien en tête qu'il faut mettre d'urgence la pression sur les responsables syndicaux avant le 30 mars où ils doivent de nouveau se rencontrer pour discutailler pour ne rien dire et, sans doute encore nous trahir ou, faute de mieux, tenter d'embarquer les travailleurs dans des grévettes d'une journée où les grévistes perdent de l'argent pour rien.<br /> <br /> L'histoire de ces planqués qui veulent manifester le 1er MAI qui de plus, tombe un grand Week-End, c'est du foutage de gueules. <br /> C'est maintenant qu'il faut y aller, avec ou sans eux. Sarkozy va accentuer encore <br /> plus sa répression et nos acquis vont s'envoler. <br /> <br /> Toi, ta femme et tes gosses, vous aller crever. Alors, il faut cesser d'attendre les voisins, il faut vite déclencher la grève générale reconductible en vous réunissant en AG.<br /> <br /> Ne pas attendre l'union sacrée de tous les syndicats, les couilles molles vont se calter.<br /> <br /> EN mai 68, à la base, seule la CGT est partie en lutte. Nous avons tiré notre tract au seul appel de notre syndicat CGT et c'est seulement après l'occupation totale des locaux que nous avons décidé d'y associer les autres organisations syndicales qui ont pris le train en marche. <br /> Voilà ce qui s'est passé à la SNCF à Reims. <br /> J'en étais, je sais donc de quoi je parle.<br /> <br /> Attention aux sirènes socialistes qui aboient fort mais n'ont qu'une idée en tête : le sabotage de l'extention des grèves tant ils craignent que leurs pièges à cons électoral se retourne contre eux et surtout ne perturbe la tenue de leurs élections pour lesquelles les prolos serons encore "invités" à élire des candidats PS qui se foutent de la gueule du peuple. <br /> <br /> Tel est le cas à Reims, ville gérée par une socialiste qui n'a rien trouvée de mieux que de dresser par la grève le personnel municipal contre cette mairie de la gauche caviar.<br /> <br /> Tu vois mon camarade, ce qui me fait le plus mal, c'est d'avoir appris par un de mes bons camarades cheminots CGT, que la cinquantaine de cheminots CGT présents à la manifestation du 19 mars dernier, lorsqu'ils ont vu se joindre au cortège les sociaux-traîtres, ont quitté le cortège pour retourner à leur local syndical. <br /> <br /> Alors camarade de Sud, dépêcher-vous de vous lancer dans la bagarre, après, il sera trop tard.<br /> <br /> Jacques Tourtaux<br /> Retraité cheminot CGT.
Répondre
C
bjr je suis employer chez renault a sovab batilly dans le 54 je suis moi meme délégué S.U.D.Automobile notre usine commence a resentire l'effet de votre gréve bravo a vous nous somme avec vous ne lacher rien ces que comme sa que vous ferai entendre (on reçoi des pavillion de toi pour master)bon courrage pour la suite syndicalement
Répondre