PLUS D'UN MILLIARD DE PERSONNES CREVENT ET LE SARKO FAIT LA JAVA !

Publié le par Tourtaux

La sous-alimentation ne cesse de croître, selon la FAO
 

BANGKOK (Reuters) - La baisse du prix des céréales pourrait laisser croire que la situation alimentaire s'améliore dans le monde mais le nombre de personnes souffrant de sous-alimentation ne cesse de croître, déclare l'Onu.

"Le niveau des prix est toujours de 19% supérieur à celui de la moyenne de 2006 (...), donc nous devons toujours parler de prix élevés", a dit Jacques Diouf, directeur général de la FAO, l'organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, lors d'une conférence à Bangkok.

En outre, les récentes études de la FAO montrent que si les prix des céréales ont baissé sur les marchés, ces baisses n'ont pas été répercutées à la vente dans la plupart des pays en voie de développement.

Non seulement la crise est là mais elle est encore aggravée par la crise économique et financière", a dit Diouf.

Les réserves de céréales sont à un plus bas depuis trente ans et la situation est "très fragile", a-t-il souligné.

"Nous craignons qu'en cas de sérieux problèmes climatiques qui affecteraient la production, nous ne revenions à la situation de 2007. On a déjà de graves inondations en Amérique du Nord et dans le sud de l'Afrique."

La FAO, dont le siège est à Rome, estime que plus d'un milliard de personnes vont souffrir de sous-alimentation cette année. Fin 2008, elle étaient 963 millions.

Jacques Diouf a souligné la nécessité d'investir dans la production agricole pour combattre la faim, ce qui exige selon lui 30 milliards de dollars par an afin de venir en aide à 500 millions de petits producteurs à travers le monde.Actualité > Monde > La sous-alimentation ne cesse de croître, selon la FAO

 

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article