FIDEL CASTRO NOTE DES CONTRADICTIONS DANS LES DECLARATIONS D'OBAMA

Publié le par Tourtaux


Rambler's Top100 SpyLOG
 

Obama est "contradictoire" dans ses déclarations politiques (Fidel Castro)

16:40 | 09/ 04/ 2009
 

LA HAVANE, 9 avril - RIA Novosti. La politique extérieure prônée par le président américain Barack Obama abonde en contradictions, mais sa première tournée à l'étranger lui a apporté des résultats indiscutables, écrit le leader de la révolution cubaine Fidel Castro dans son article "Contradictions de la politique extérieure des Etats-Unis".

Publié jeudi par les médias cubains, cet article fait partie de toute une série intitulée "Réflexions" que l'on doit à la plume de l'ancien "Lider Maximo".

Le "Comandante" critique, entre autres, la position de M.Obama concernant l'élargissement de l'Alliance de l'Atlantique Nord. Citant les paroles du président américain, selon lequel, les portes de l'OTAN sont "ouvertes" pour d'autres pays, Fidel Castro rappelle, se référant à des agences occidentales, que la Russie est hostile à l'élargissement de l'Alliance aux ex-républiques soviétiques.

"Quelqu'un doute-t-il que l'OTAN est une organisation belliqueuse et agressive qui menace non seulement la Russie mais aussi d'autres pays dans n'importe quelle partie du monde? Et la création du centre de tortures à Guantanamo aurait-elle été possible sans la coopération de plusieurs pays membres de l'Alliance?", écrit Fidel Castro.

Les déclarations du président américain sont tout aussi contradictoires quand il s'agit des initiatives US en matière d'ABM, notamment d'un bouclier antimissile américain en Europe pour se prémunir contre la "menace iranienne", poursuit le "Comandante". Pourtant, ces déclarations du président des Etats-Unis "ne correspondent pas à la réalité", ajoute-t-il.

"Bien que porteur des contradictions mentionnées (...), le président noir a engrangé pour sa première visite à l'étranger des résultats politiques indiscutables. Il ne ressemble certainement en rien à son prédécesseur", a reconnu M.Castro.

Fidel Castro, 82 ans, a cédé le pouvoir en juillet 2006 à son frère Raul pour des raisons de santé et n'a plus fait depuis d'apparition publique. Il reste cependant influent et présent sur la scène médiatique par le biais de ses "Réflexions".

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux Jacques 09/04/2009 19:27

Il n'y a pas d'äge pour faire preuve de lucidité et d'intelligence !

caroleone 09/04/2009 18:39

Si c'est Fidel qui le dit, on le croit !!!