HENIN BEAUMONT : LE MARIAGE DE LA CARPE ET DU LAPIN

Publié le par Tourtaux




logo-pcf-1920.gifundefinedLe blog de la section d'Hénin-Beaumont
du Parti Communiste Français    
liberation.gif LIBE LILLE - 11/06/09

Hénin-Beaumont, front de dernière minute anti-FN


POLITIQUE - Actualisé. On a frôlé le grand n'importe quoi, avec plus de dix listes annoncées et une dispersion de la gauche à Hénin-Beaumont. Finalement, à la clôture du dépôt des listes, à 18h, il y en a neuf. A la dernière minute, un front républicain, du Modem à l'extrême-gauche, formé contre le Front national de Steeve Briois et Marine Le Pen, permet presque à la gauche d'échapper au ridicule. En attendant, les habitants sont exaspérés.

Courte nuit. Le jeune socialiste Pierre Ferrari, 27 ans, attendu en troisième sur la liste de l'infirmier PRG Eric Mouton, investi par le Parti socialiste, a finalement réussi à rassembler du Modem au Parti communiste, en passant par les chevènementistes. Le tout à la dernière minute et après une courte nuit. Il est tête de liste, suivi de Christine Coget, du Modem, puis du communiste David Noël.

L'infirmier radical a du coup jeté l'éponge. Christine Coget menaçait de déposer une liste Modem si Eric Mouton maintenait sa liste. «C'est un fidèle de Gérard Dalongeville, entre 2001 et 2005 il a tout voté, y compris les augmentations d'impôt de 85%, explique la candidate, il a même signé une déclaration de soutien au maire. A la même époque, j'étais à l'initiative d'une manifestation de 600 personnes contre ces hausses d'impôt». Le Parti socialiste ne soutient pas cette liste d'union.

Prison. «On appelle le Parti socialiste à prendre ses responsabilités», indique le communiste David Noël. «Notre liste a prouvé sa combativité et son intégrité». Il fait allusion au fait que Pierre Ferrari s'est vu retirer sa délégation d'adjoint en août 2008, et qu'aucun des membres de cette liste d'union n'a voté le dernier budget. Christine Coget est par ailleurs une opposante de toujours au maire Gérard Dalongeville, aujourd'hui maire révoqué, écroué, et mis en examen pour détournement de fonds publics.

Les listes, au total : l'Alliance Républicaine, de l'ancien socialiste Daniel Duquenne, l'UMP de Nesredine Ramdani, les Verts de Régine Calzia, la liste d'union de Pierre Ferrari, et la liste Front national de Steeve Briois, et quatre autres listes, enregistrées à la dernière minute, dont celle de l'ancien maire, Pierre Darchicourt, qui avait été battu par Gérard Dalongeville, son ancien directeur de cabinet. S'ajoutent la liste de Laurent Bocquet, divers droite, celle de Jean-Marie Monka, déjà présent en 2008, et enfin Séverine Duval, pour le Nouveau parti anticapitaliste.

Vaudeville. Bref, en tout, cinq listes à gauche. Et l'impression générale, sur place, c'est que les gens en ont marre. «On n'a pas quitté le climat de campagne électorale depuis 18 mois», soupire un observateur. Chaque jour de marché, c'est tractage en permanence.

«Je distribuais des flyers pour un concert, les gens me disaient non non non, d'office», sourit, jaune, le directeur de l'Escapade, la salle de spectacles de la ville. Le quotidien, c'est rumeurs et rebondissements.

Le blog du Front national fait son miel de ce vaudeville politique, avec un maire en prison, et une gauche noyée dans ses atermoiements jusqu'au dernier moment. La ville déjà est placardée partout depuis plusieurs jours de la même affiche. Affiche d'où le logo et le nom du Front national ont disparu, mais pas le sourire du FN Steeve Briois, «l'enfant du pays», précise le slogan.

En mars 2008, le FN avait remporté près de 29 % des voix, face à la liste Dalongeville autour de 52 %, et la liste de Daniel Duquenne, qui s'était maintenu, à 19 %. Marine Le Pen avait rassemblé 45 % des voix sur son nom aux législatives de 2007, dans la ville. Les élections municipales ont lieu les 28 juin et 5 juillet.

H.S. et S.M.



logo-20-minutes.gif Rassemblés du PC au MoDem à Hénin-Beaumont

Créé le 12.06.09 à 04h29 |

Merci Marine. A Hénin-Beaumont, la fille de Jean-Marie Le Pen a finalement rendu possible le rêve d'une partie de la gauche. Une coalition allant du PCF au MoDem, en passant par des militants PS, s'est formée dans la nuit de mercredi à jeudi pour barrer la route au Front national aux municipales de la fin juin. C'est en fait un petit putsch qui s'est conclu vers une heure du matin, lorsque le socialiste Pierre Ferrari a endossé, contre l'avis de son parti, la tête de liste du rassemblement. Car le PS avait investi, lundi, le PRG Eric Mouton à la tête d'une liste d'« Union de la gauche ».

Mais le nom de Pierre Ferrari était porté par le MoDem et certaines composantes du rassemblement voulu par le PS (PC, Parti de Gauche...). Il avait perdu sa délégation d'adjoint à l'automne après avoir critiqué la gestion du maire, qui a finalement été placé en détention provisoire il y a deux mois.

Devant les soutiens de Pierre Ferrari, Eric Mouton (également adjoint de Gérard Dalongeville jusqu'en 2005) a donc jeté l'éponge. « Une partie du PS n'a pas accepté ma nomination », regrettait-il hier, en apportant son soutien à Daniel Duquenne, de l'Alliance républicaine. Son retrait a ouvert la voie au ralliement du MoDem. « Nous avons tenu bon, et c'est tant mieux car nous acceptons une alliance particulière, mais indispensable », s'est félicitée Christine Coget, chef de file du MoDem à Hénin-Beaumont. Ce n'est pas du tout l'avis de Catherine Génisson, première fédérale du PS du Pas-de-Calais : « En transgressant la décision prise à l'issue d'un vote en conseil fédéral, Pierre Ferrari perd le soutien du PS. » Pour autant, pour ne pas « participer à la dispersion des voix contre le FN », le PS ne présentera aucun candidat.

Le soutien des Verts manque tout de même à l'appel puisque Régine Calzia a déposé une liste hier après-midi. Au total, ils seront donc neuf à se lancer au premier tour le 27 juin, dont le prédécesseur de Gérard Dalongeville, Pierre Darchicourt. Selon un sondage commandé la semaine dernière par le MoDem, une liste d'union gauche et MoDem récolterait 32 % des voix au premier tour, contre 28 % au FN.

Olivier Aballain
Précédent : Municipales : 9 listes à Hénin-Beaumont Retour à l'accueil

Commentaires

Avec un tel élan, ce n'est pas étonnant que le PCF soit tombé si bas et pas surprenant non plus que toi Noêl, tu te sois, sans me connaître un temps soit peu, permis de me salir en soutenant le militant "communiste" secrétaire à la com de l'UD CGT du Nord à qui j'ai vite cloué le bec. J'en profite d'ailleurs pour remercier les camarades et non des moindres, qui ont soutenu mon point de vue contre ces voyous de la politique et du syndicalisme.
J'ai publié sur mon blog ce triste épisode dont toi Noêl, tu ne sors pas grandi.
J'espère que ce commentaire sera publié et non jeté à la poubelle car quand on en arrive à s'allier avec nos ennemis de classe que sont les gens de droite, le MODEM en fait partie, tout est à redouter pour la classe ouvrière qui perd totalement ses repères.
Jacques Tourtaux

Commentaire n° 1 posté par Tourtaux Jacques aujourd'hui à 09h07

Camarade, je crois que tu mélanges deux choses. Tu mélanges un mail privé que j'ai adressé à un de mes camarades syndicalistes dans lequel je lui disais que j'étais favorable à l'unité syndicale et y-compris, pour moi qui suis militant SNES-FSU à la réunification CGT-FSU.
Comme militant pour une CGT de lutte des classes, tu n'es pas de cet avis, je n'ai pas à m'immiscer là-dedans et je ne vois pas en quoi je ne sors pas grandi d'avoir exprimé mon attachement à l'unité syndicale. A aucun moment, je ne t'ai sali, je crois qu'il faut arrêter d'être parano ; je ne te connais même pas ! Je ne vois pas en quoi c'est te "salir" que d'écrire à un camarade que je suis pour l'unité syndicale et contre les polémiques !

Sur la stratégie à Hénin-Beaumont, je conçois que tu ne partages pas notre stratégie, mais tu n'as pas l'air d'avoir suivi les épisodes précédents. Les épisodes précédents, c'est une fédération PS qui a soutenu Gérard Dalongeville et qui est aux mains de grands barons qui pensent à tout autre chose que l'intérêt d'Hénin-Beaumont, c'est une fédération départementale MRC qui a soutenu jusqu'au bout le système Dalongeville et avec qui nous refusons toute collaboration. C'est surtout une bande de copains - moi pour le PC, Pierre Ferrari pour le MJS, Jean-Pierre Policante, un vrai militant du MRC - qui se sont battus contre le système mafieux de Dalongeville. Aujourd'hui, avec l'apport du MoDem, mais surtout aussi la présence de nombreux militants de gauche, de syndicalistes CGT, CFDT, de militants du monde associatif, nous sommes en capacité de battre le FN. J'ai la conviction que notre liste est la mieux placée pour battre Steeve Briois et Marine Le Pen, quoi qu'en pense la fédération PS.

Alors, fort du soutien de ma section, de la fédération avec un vote unanime du comité fédéral hier soir et avec l'appui de Marie-George Buffet, nous avons décidé de monter cette liste de large rassemblement avec en n°1 Pierre Ferrari, un jeune socialiste du courant Hamon plein d'audace, compétent et intègre, en n°2 Christine Coget, responsable du MoDem, ancienne conseillère municipale PS et opposante historique à Dalongeville dont elle a dénoncé les méthodes mafieuses et en n°3, moi-même, pour le Parti Communiste.
Le PCF est un parti de gauche et nous avons toujours pris nos responsabilités. Si certains sont tentés par les listes identitaires et les candidatures de témoignage, ce n'est pas notre cas, nous sommes là pour battre le FN et pour gagner ces élections. 
Réponse de David NOËL aujourd'hui à 09h36

Le PCF n'est  plus pour moi un parti communiste. Je dois sortir mais j'y reviendrai et où vois-tu de la parano?

Commentaire n° 2 posté par Tourtaux Jacques aujourd'hui à 09h51
Tu m'accuses de t'avoir sali, mais en quoi t'ai-je sali en disant à un camarade de la CGT que j'étais plutôt pour le rassemblement et l'unité que pour les polémiques syndicales ?
Réponse de David NOËL aujourd'hui à 09h56
Je t'ai dis que je reviendrai car je n'ai toujours pas digéré et tu auras sous le nez le mail que tu as adressé en réponse  au "coco" qui menaçait de rendre sa carte du PCF si je restais dans ta communauté. Je suppose qu'il parlait de la communauté "Un PCF de luttes de classes".
Jacques Tourtaux
Commentaire n° 3 posté par Tourtaux Jacques aujourd'hui à 10h06
Oui, je lui ai dit que ce n'était pas "ma" communauté et que j'étais pour l'unité syndicale. Où est le problème ?

Je veux bien poursuivre le débat avec toi sur la situation héninoise, mais si c'est encore pour discuter de l'échange de mail que tu as eu il y a deux mois avec un camarade sur des questions internes à la CGT, ce n'est pas la peine de poster un message, je ne validerai pas ton commentaire.
Réponse de David NOËL aujourd'hui à 10h14

Je ne suis pas très doué en informatique, tu es instruit et tu devrais le omprendre.
Ceci dit et je dois encore m'absenter cet après-midi, je répond, c'est très long, mais les gens doivent savoir que l'ignare que je suis ne mélange pas CGT et PCF.
Je te répète que faire alliance avec un parti de droite, c'est trahir l'électorat communiste et populaire qui en perd ses repères.C'est trahir nos aînés, les générations suivantes et les camarades communistes qui continuent le combat auquel tu tournes le dos : celui de l'Honneur d'être communiste.

Tu fais comme tu l'entends, je ne ferai pas le chantage de quitter le PCF puisque je n'ai pas repris ma carte le 1er janvier 1999. je t'informe simplement que le MINORITAIRE que je suis qui cherche à vendre du papier, (je n'avais j'amais lu pareille connerie) n'acceptera pas que tu te dérobes et je te conseilles vivement de ne pas mettre à la poubelle ce commentaire dans sa totalité, faute de quoi, il sera publié sur mon blog.
Allez, MAJORITAIRE qui n'a pas de papier à vendre, courage, tes camarades du MODEM et de la gauche caviar t'attendent.
Jacques Tourtaux


Voici les échanges de mails mi-avril 2009 entre moi-même, le secrétaire à la com de l'UD CGT du Nord, membre du PCF et David Noël, le bienheureux candidat communiste qui, à Hénin Beaumont, n'hésite à s'allier avec le MODEM, partie intégrante de la droite sous prêtexte de faire barrage à la droite extrême représentée par Marine Le Pen.

Comme lors d'une certaine élection présidentielle où restaient en présence les deux candidats de droite Chirac et Le Pen, la direction du PCF appelle de nouveau à choisir entre la peste et le choléra.

Lorsque j'ai adhéré au PCF en 1958, c'était parce que celui-ci était un parti de combat qui luttait pour le bien-être de la classe ouvrière et qui ne faisait aucun compromis avec nos ennemis de classe. Le PCF est actuellement à l'agonie. Un Mélanchon s'est installé dans ses meubles. La plupart des dirigeants de la CGT, mon syndicat, sont membres du PCF et se vautrent dans la collaboration avec le fascisant roitelet de l'Elysee. Cette trahison des "syndicalistes" de salons feutrés et des dirigeants communistes rosâtres, voire blanchis donne la nausée.

Dans cette grande région du Nord dont nombre de ses fils du peuple ont été l'Honneur du glorieux PCF, voilà que ceux-ci sont déshonorés par des alliances contre nature car, nous savons tous que l'imposteur Bayrou, chef du MODEM et ses élus, votent presque à chaque fois comme leurs collègues de l'UMP, les lois sont si néfastes à la classe ouvrière.
Jacques Tourtaux 


XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX



http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-30383256.html

 Cher camarade Jacques je t'ai déjà eu au téléphone il y a quelques temps et je trouve scandaleux l'article ci-dessus d'une honnête qui doivent faire plaisir au MEDEF et gouvernement
 
deux, trois choses chose et pas plus
 
120 bases déclarées du coté de Leclerc dont beaucoup de un ou deux syndiqués (qui payent des cotisations à la CGT) cela fait à tout cassé 200 à 400 syndiqués. Là (congrès constitutif de Douai) on est sur la base de 2000 syndiqués dont ceux de Renault Douai et Wagon Automotive qui ont participé au congrès de jeudi dernier.
 
Il faut absolument, en cet période où la mobilisation doit être à l'ordre du jour partout et dans l'intérêt des salariés, arrêter de donner des coups contre la CGT et étaler vos divergences sur la toile. Il y a des lieux de débats dans la CGT pour le faire mais comme vous êtes minoritaires, vous exportez sur la place publique en espérant peut être que la droite, les médias (comme La Voix du Nord de Douai), le Medef viennent à votre secours.
 

A DAVID NOEL

Cher Camarade, je vois que cet individu fait parti de la communauté du blog que tu gères, j'espère réellement et en toute amitié que tu n'approuves pas ces propos sinon tu ne me compteras plus dans les adhérents du PCF au 1er janvier 2010 (puisque j'ai payé jusqu'à cette date)

Le blog de Jacques Tourtaux

Géré par Tourtaux, 477 articles publiés

Pour contacter l'auteur : tél : 03 26 40 62 15 e-Mail : jacques.Tourtaux@orange.Fr

 
Amitiés
 
 
--
Patrick HELLWICH
Secrétaire UD CGT Nord
Chargé Comm.
Webmaster du site www.udcgtnord.fr
Tél : 03.20.62.11.62
Fax: 03.20.62.11.60



David,
 
Je suis satisfait de ta réponse et je me doutais un peu que tu n'étais pas forcément receptionnaire de ce type d'information.
 
D'autre part j'ai le 4 pages du Front National sur le thème sous jacent et récurent "tous pourris" et  accusant les uns et les autres de retourner leur veste . Briois oublit il qu'il a était au MNR dont son président Maigret et sa femme ont detourné de l'argent? 
cordialement
 
Patrick
Le 19 avril 2009 03:55, David Noël <david.noel0810@free.fr> a écrit :
Bonsoir Patrick,
 
Je t'avouerai que je ne lis pas le blog de Jacques Tourtaux. A vrai dire, je ne vais quasiment jamais sur la page "communauté". Je viens de lire l'article dont tu m'as envoyé le lien qui est paru dans la communauté "syndicalisme", une communauté où notre blog ne figure d'ailleurs pas.
 
N'étant pas à la CGT, mais au Snes, je ne connais pas très bien la situation, j'ai lu quelques articles de presse effectivement assez généreux avec les minoritaires, soit que les journalistes prennent un malin plaisir à affaiblir la CGT, soit qu'ils soient naturellement plus enclins à soutenir celui qui fait figure de petit Poucet dans ce genre d'affaires pour vendre du papier. 
 
Sur le fond je suis plutôt d'accord avec ce que tu écris, l'heure est au rassemblement dans les luttes, pas aux polémiques qui font fuir les travailleurs, a fortiori au sein d'une même organisation syndicale.
 
Fraternellement,
 
David.   
 


 Cher camarade Jacques je t'ai déjà eu au téléphone il y a quelques temps et je trouve scandaleux l'article ci-dessus d'une honnête qui doivent faire plaisir au MEDEF et gouvernement
 
deux, trois choses chose et pas plus
 
120 bases déclarées du coté de Leclerc dont beaucoup de un ou deux syndiqués (qui payent des cotisations à la CGT) cela fait à tout cassé 200 à 400 syndiqués. Là (congrès constitutif de Douai) on est sur la base de 2000 syndiqués dont ceux de Renault Douai et Wagon Automotive qui ont participé au congrès de jeudi dernier.
 
Il faut absolument, en cet période où la mobilisation doit être à l'ordre du jour partout et dans l'intérêt des salariés, arrêter de donner des coups contre la CGT et étaler vos divergences sur la toile. Il y a des lieux de débats dans la CGT pour le faire mais comme vous êtes minoritaires, vous exportez sur la place publique en espérant peut être que la droite, les médias (comme La Voix du Nord de Douai), le Medef viennent à votre secours.
 

A DAVID NOEL

Cher Camarade, je vois que cet individu fait parti de la communauté du blog que tu gères, j'espère réellement et en toute amitié que tu n'approuves pas ces propos sinon tu ne me compteras plus dans les adhérents du PCF au 1er janvier 2010 (puisque j'ai payé jusqu'à cette date)

Le blog de Jacques Tourtaux

Géré par Tourtaux, 477 articles publiés

Pour contacter l'auteur : tél : 03 26 40 62 15 e-Mail : jacques.Tourtaux@orange.Fr

 
Amitiés
 
 
--
Patrick HELLWICH
Secrétaire UD CGT Nord
Chargé Comm.
Webmaster du site www.udcgtnord.fr
Tél : 03.20.62.11.62
Fax: 03.20.62.11.60


répondre via ton site c'est bien ce que je disais tu es malhonnête car on s'est entretenu il y a quelques mois plus d'une heure au téléphone. Tu m'as même parler de tes livres que tu as écris. Mais peut être est tu alzheimer et dans ce cas je t'excuses.
 
D'autant plus malhonnête que tu continue à arroser ton site alors que je t'ai envoyé par mail simple. Cette facon de faire confirme si besoin était qu'il s'agit pour toi de faire de la désinformation.
 
D'autant aussi que tu n'as pas vécu ce qui s'est réellement passé sur le Douaisis.
 
Mais je prend bonne note de tes insultes à l'encontre des 1700 syndiqués du douaisis qui représentent 90% des syndiqués et qui ont tenu un vrai congrès démocratique sans exclusion. Mais comme tu ne le sais peut etre pas au pseudo congrès de l'UL d'octobre plusieurs gros syndicats ont été exclus de participer au congrès. Pire une amendement de dernière minute a donné plein pouvoir au bureau de l'UL pour voter à la place de ceux qui n'étaient pas là....bonjour la démocratie
 
Tes articles ressemblent à ceux des médias de droite contre nous ! allez avoues que c'est la droite et le patronat qui te paye !
 
Si tu veux vraiment être utile à la classe ouvrière ne te trompe pas d'adversaire et consacre ton blog pour dénoncer sur le patronat et sarkozy.
 
Bien à toi

Le 19 avril 2009 18:15, Jacques TOURTAUX <jacques.tourtaux@wanadoo.fr> a écrit :
Lire sur mon blog ma réponse.
 
Jacques Tourtaux



--
Patrick HELLWICH
Secrétaire UD CGT Nord
Chargé Comm.
Webmaster du site www.udcgtnord.fr
Tél : 03.20.62.11.62
Fax: 03.20.62.11.60








Dimanche 19 avril 2009
A Patrick HELLWICH,
Secrétaire UD CGT du NORD
Chargé comm

Je porte à la connaissance de mes lecteurs le mail que vous venez de m'adressez.

Je ne vous permet pas de m'appeler camarade car je ne vous considère pas comme tel et ne vous compte donc pas parmi ceux-ci.

Par ailleurs et contrairement à ce que vous affirmez, je ne vous ai jamais eu au téléphone et, jusqu'à ce jour, j'ignorais même votre nom.

Ainsi, monsieur le secrétaire de l'UD CGT du NORD, vous prétendez m'interdire de poster sur mon blog les articles que j'écris ou qui émanent d'authentiques camarades et qui vous dérangent.  

Je n'ai pas l'intention d'entrer dans votre jeu concernant l'UL de DOUAI car la personne que vous appeler Leclerc est récemment décédée et la décence voudrait que vous parliez de mon camarade Jacques LECLERC avec plus de respect.

Je précise tout de même que l'UL CGT de DOUAI que vous dénigrez, a tenu récemment son Congrès en présence d'un huissier et que celle-ci a une existence légale.

Je considère vos procédés indignes d'une personne qui occupe d'aussi importantes fonctions au sein de la CGT régionale du NORD. 

L'intérêt des salariés que vous prônez au nom de la CGT, monsieur, n'a rien à voir avec celui de la CGT à laquelle j'aspire.  

Quand aux lieux de débats dans la CGT où les minoritaires comme moi peuvent s'exprimer, sachez, monsieur le secrétaire de l'UD CGT du NORD, que je ne reçois jamais de convocation à une réunion syndicale et lorsque qu'il m'arrive très rarement d'en recevoir une, celle-ci est postée le jour où elle a lieu.

Je suis un cheminot retraité et Il y a peu de temps, j'ai rencontré lors d'une manifestation à Reims, un camarade qui est un ancien responsable CGT des agents de conduite de l'ex-dépôt de Reims. Il était sacrément en colère d'avoir reçu au dernier moment une convocation à une réunion syndicale. Je lui ai répondu qu'il en était de même pour moi lorsque très rarement cela m'arrivait.

D'autre part, monsieur le secrétaire, vous venez d'ouvrir la boîte de pandores et je vais donc saisir l'occasion que vous venez de m'offrir béatement.  

Monsieur, dans la Marne, le Congrès de la CGT vient de se tenir ce début avril. A aucun moment, le simple adhérent de la CGT que je suis, n'a été associé, ni de près, ni de loin à cette grande tribune ouvrière.

J'ajoute que l'autodidacte que je suis et qui est l'auteur d'ouvrages sur le mouvement ouvrier aurait souhaité y avoir une table pour y vendre ses livres.

L'un d'eux, "Le Chemin de l'honneur d'un Travailleur du Rail", fait grandement référence à notre région, la Champagne-Ardenne. C'est hypocritement que j'ai été "évité", sous couvert du numéro 1 de la CGT régionale et de ses semblables. Ce retraité, agent de conduite SNCF est venu en 1993, dans mes Ardennes, faire mon départ à la retraite et, croyez-moi, monsieur le secrétaire de l'UD CGT du NORD, que si, à l'époque, j'avais su ce que je sais maintenant, à savoir, que ce monsieur du syndicalisme, a levé à deux reprises la main sur moi pour me frapper et en a été empêché in extrémis par un autre cheminot lors d'une manif à Reims, jamais je n'aurais consenti à ce "haut dignitaire" de la CGT régionale de s'exprimer au nom de la CGT à laquelle j'aspire car ce monsieur, n'en est qu'une caricature.

Sachez encore, monsieur le secrétaire, que je n'apprécie pas vos reproches quant à mon expression sur la toile. Sachez aussi monsieur, que le petit pois que vous avez à la place du cerveau, ne vous permet sans doute pas de penser, voire de réfléchir un seul instant que je n'ai peut-être plus que ce moyen pour m'exprimer, ma santé très précaire ne me permettant pas d'être toujours présent là où je le souhaiterais, notamment aux côtés de la classe ouvrière.

Le 1er MAI prochain, si ma santé me le permet, j'irai faire une vente militante de mes livres à la manif de Reims. Je sais que le bouche à oreilles fonctionne pour m'empêcher de vendre mes livres qui ne peuvent déranger que les ennemis de la classe ouvrière qui sont les mêmes que ceux qui se réclament de mes combats de classe et profitent de diffuser sous le manteau mes livres afin de me priver de la modeste source de revenus qui aurait du me permettre de me soigner correctement. En effet, la direction régionale CGT a fait connaître dans ses journaux la sortie de mes livres et j'apprend ici ou là, que des personnes ont acheté mes livres par ce biais malhonnête et dont bien évidemment, je ne perçois pas le moindre centime puisque je n'en suis pas avisé.
Je précise que mes contrats avec mon éditeur stipulent que je suis le seul propriétaire de mes ouvrages écrits à compte d'auteur et que je n'ai à aucun moment permis à ce que ceux-ci soient vendus en librairie ou ailleurs. Le plagiat peut coûter très cher à ceux qui en usent.  

Il me semble, monsieur le secrétaire de l'UD CGT du NORD que vous faites l'amalgame entre la CGT à laquelle je suis adhérent et le PCF.

En effet, faire pression par un odieux chantage sur le camarade David NOEL que je n'ai pas l'honneur de connaître si ce n'est peut-être par quelques correspondances personnelles, en prétendant vouloir quitter le PCF sous prétexte que l'ndividu Jacques TOURTAUX fait partie de la communauté du blog qu'il gère, relève d'un comportement qui n'est pas hautement communiste.

Sachez, petit syndicaliste et petit communiste de salons, que celui que vous insultez a milité au PCF de 1958 à 1998.

Sachez encore monsieur le militant de caniveaux, que je n'ai rien à me reprocher et que vous qui osez vous réclamez de l'idéal communiste que vous piétinez allègrement, sachez que j'ai écris un ouvrage contre la guerre coloniale en Algérie et que l'Avant-Propos de celui-ci est rédigé par un camarade communiste, un de ceux qui font l'Honneur du glorieux PCF : Henri ALLEG.

J'ai posté cet Avant-Propos sur mom blog en date du 21 mars 2008. Je vous invite à en prendre connaissance.

Sachez encore monsieur, que ce sont des individus comme vous qui ont fait que j'ai quitté le PCF après quarante années de militantisme. J'ai toujours la fibre communiste et je l'emporterai avec moi dans ma tombe.

Sachez encore monsieur que l'hommage que je rend à la classe ouvrière et au monde du travail m'a valu de la part d'Henri ALLEG le témoignage suivant :

Ce "Chemin de l'honneur d'un travailleur du rail" est un très bel hommage aux cheminots, à leur dangereux et courageux labeur, à ceux qui, comme toi, se sont battus pour les défendre et plus largement à tous les travailleurs. De plus, il vient à un moment où ceux qui dirigent le pays et leurs porte-parole cultivent au contraire le mépris le plus profond à l'égard de la classe ouvrière au point que certains osent prétendre qu' "elle n'existe plus". Ton livre aide à leur donner un cinglant démenti. Je ne serai pas le seul à t'en remercier.
Avec mon plus fraternel salut."
Henri ALLEG

Monsieur, je ne vous cacherai pas que ces attaques personnelles indignes de la CGT et du PCF dont vous vous réclamez, m'affectent au plus au point.

Je suis outré et indigné de voir la dangereuse trajectoire que des gens si peu recommandables que vous font prendre à la grande dame qu'est encore la CGT et qui,  grâce à de nombreux camarades qui aspirent toujours aux luttes de classes qu'elles a eu l'Honneur de conduire, ne sont pas prêtes de s'éteindre.

Honte à vous vous monsieur que je refuses de saluer.

Jacques Tourtaux,
Retraité cheminot CGT
Ancien secrétaire du syndicat des cheminots et de l'UL CGT de Rethel (Ardennes)
Ancien élu CGT cheminot
Ancien président de la section Commerce du Conseil des prud'hommes de Rethel
Ancien défenseur près les tribunaux de prud'hommes et Cour d'Appel de Reims
Ancien conseiller des salariés.

Ci-joint , le mail reçu de cet triste personnage :

http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-30383256.html

 Cher camarade Jacques je t'ai déjà eu au téléphone il y a quelques temps et je trouve scandaleux l'article ci-dessus d'une honnête qui doivent faire plaisir au MEDEF et gouvernement
 
deux, trois choses chose et pas plus
 
120 bases déclarées du coté de Leclerc dont beaucoup de un ou deux syndiqués (qui payent des cotisations à la CGT) cela fait à tout cassé 200 à 400 syndiqués. Là (congrès constitutif de Douai) on est sur la base de 2000 syndiqués dont ceux de Renault Douai et Wagon Automotive qui ont participé au congrès de jeudi dernier.
 
Il faut absolument, en cet période où la mobilisation doit être à l'ordre du jour partout et dans l'intérêt des salariés, arrêter de donner des coups contre la CGT et étaler vos divergences sur la toile. Il y a des lieux de débats dans la CGT pour le faire mais comme vous êtes minoritaires, vous exportez sur la place publique en espérant peut être que la droite, les médias (comme La Voix du Nord de Douai), le Medef viennent à votre secours.
 

A DAVID NOEL

Cher Camarade, je vois que cet individu fait parti de la communauté du blog que tu gères, j'espère réellement et en toute amitié que tu n'approuves pas ces propos sinon tu ne me compteras plus dans les adhérents du PCF au 1er janvier 2010 (puisque j'ai payé jusqu'à cette date)

Le blog de Jacques Tourtaux

Géré par Tourtaux, 477 articles publiés

Pour contacter l'auteur : tél : 03 26 40 62 15 e-Mail : jacques.Tourtaux@orange.Fr

 
Amitiés
 
 
--
Patrick HELLWICH
Secrétaire UD CGT Nord
Chargé Comm.
Webmaster du site www.udcgtnord.fr
Tél : 03.20.62.11.62
Fax: 03.20.62.11.60
Précédent : NON A LA CONTRE REVOLUTION ! VIVE LA... Retour à l'accueil Suivant : LA CFDT CONTRE LES PAUVRES !

Commentaires

Je trouve cela honteux....mais où est donc passée la liberté d'expression ?
Si à présent les gens de nos camps ( je parle du syndicat CGT et du PCF) se mettent à concurrencer sarko dans le flicage et la poursuite des militants qui ne sont pas en accord avec leur programme, nous avons beaucoup de souci à nous faire.Je comprends dès à présent pourquoi notre camarade Jacques Leclercq a subi cet énorme stress, d'autant plus dur à supporter qu'il vient de nos "amis" alors que nous avons tellement fort à faire avec nos adversaires de classe, les patrons et les gens de droite !!
Nous avons encore le droit d'exprimer nos désaccords , que ce soit à l'oral lors de nos réunions , comme à l'écrit...pour l'instant, on ne nous a pas encore coupé la chique que je sache !!
Je ne suis pas d'accord avec la campagne du front de gauche menée par le PCF, mes camarades de la section et de la fédé le savent et ils l'acceptent, il y a encore de la démocratie dans le parti...alors que nous fait l'ul de Douai ?
J'ai honte pour ce camarade qui s'exprime aussi mal, s'il veut nous faire taire, qu'il ai au moins la décence de bien s'exprimer !!

Et BASTA !!
Commentaire n° 1 posté par caroleone le 19/04/2009 à 20h26

Ce monsieur a remis ça à deux reprises, à 19h34 et à 19h45. Mais qu'est-ce que c'est que cette CGT à laquelle je ne comprend rien et que je refuse de cautionner. Il ne sert à rien de polémiquer inutilement mais je ne puis accepter d'être traîté de malhonnête et de me faire soupçonner d'être atteint de la maladie d'Alzheimer. Ce haut responsable syndical ne comprend pas ma mise au point sur mon blog et prétend que je fais de la désinformation. Il dit prendre bonne note de mes insultes. Mais où ce monsieur voit-il des insultes dans ma mise au point? Il termine par deux phrases qui, pour moi, sont des insultes et dont en voici la teneur : Tes articles ressemblent à ceux des médias de droite contre nous! allez avoues que c'est la droite qui te paie!" La dernière phrase : "Si tu veux vraiment être utile à la classe ouvrière ne te trompe pas d'adversaire et consacre ton blog pour dénoncer sur le patronat et Sarkozy." Je répondrai simplement à ce monsieur que toutes les personnes qui me connaissent vont bondir en lisant de tels propos. Jacques Tourtaux
Commentaire n° 2 posté par Tourtaux le 19/04/2009 à 21h20

C'est un fonctionnaire du parti, ou de la CGT: comme ce que je rencontrais en URSS, en 73, et dont nous devions nous inspirer, ici, en France, sous peine d'être menacés d'excommunistication.
Commentaire n° 3 posté par pedrito+communiste le 19/04/2009 à 21h36

J'ajoute: RIEN n'a changé! Partout et toujours, les mêmes, toujours les mêmes, sont aux postes clé pour faire taire toute différence,celle qui pourrait faire de l'ombre aux desseins des professionnels de la politique politicienne, responsable de l'état lamentable actuel de nos forces.
Commentaire n° 4 posté par pedrito+communiste le 19/04/2009 à 21h42

Pedrito raisonne juste. Je dois avouer que cette CGT glissant sur une pente dangereuse ne correspond en rien à celle à laquelle j'aspire. Lorsque de telles personnes ont la double casquette et que, comme cet individu qui n'hésite pas à user de chantage auprès de David Noêl qui, sans doute par crainte de perdre un adhérent et sans doute des voix aux élections, n'a pas hésité à lui apporter son soutien et à me critiquer, l'électeur inspiré de dégout n'a plus envie d'aller voter et pour cause. Si David Noêl lit ce commentaire, qu'il veuille bien mettre celui que j'ai fait ce soir à un de ces articles. Le "fonctionnaire" comme le dit si bien Pedrito n'a pas résisté au plaisir (il me fait penser à quelqu'un)de me le faire savoir par mail. Quelle tristesse et quelle misère de lire de la part du secrétaire de l'UD CGT NORD une telle faiblesse idéologique.Jacques Tourtaux
Commentaire n° 5 posté par Tourtaux le 19/04/2009 à 22h06
Je reste sur le cul

Comment peut-on être si fermé d'espris ? carton rouge pour le responsable de la CGT du nord ! Pourquoi mélanger CGT et PCF et que vient faire David Noel, qui a bien d'autre chose a s'occuper sur Henin Beaumont, dans cette affaire.
Jacques ne change pas d'un iota ! ne te laisse pas marché sur les pieds par quelques bureaucrates réformistes
fraternellement
Commentaire n° 6 posté par Nicolas le 19/04/2009 à 22h32

Ne t'inquiètes pas Nicolas, je suis solide dans ma tête mais, qu'est-ce donc que cette direction CGT et ce David Noêl du PCF, qui vole au secours de son petit copain et en profite pour me rentrer dedans? Si nos aînés revenaient, ils leur botteraient le cul. Jacques Tourtaux
Commentaire n° 7 posté par Tourtaux le 19/04/2009 à 22h41

Cher Jacques,
pour des raisons (techniques ?), impossible de t'adresser un commentaire sur ton blog. Aussi, j'utilise le "mail" pour t'adresser toutes ma solidarité et mon amitié, face aux attaques dont tu es l'objet de la part de permanents de la CGT (du secrétaire de l'UD du Nord, en l'occurrence).
Dans les périodes de tensions sociales, telles que nous les connaissons aujourd'hui, alors que le mécontentement populaire monte, la direction confédérale fait tout pour éviter une conjonction des luttes (l'exemple de la Guadeloupe l'inquiète), ele craint l'épreuve de force et tente,pour l'éviter de s'en tenir à des journées "trimestrielles" comme exutoires à la colère ouvrière. Bernard Thibault semble croire au statut de "partenaire" que lui attribue patronat et gouvernement. Il craint l'action de masse généralisée qui mettrait en cause ce statut. (Voir les commentaires de "canepechepasnicolas" aux conclusions faites par Thibault au dernier CCN du 1er avril). Nous menons un combat de classe, alors que la direction confédérale tergiverse et refuse l'épreuve de force. Et les permanents (UD, en particulier) lui prêtent la main en attaquant les militants , comme toi, qui restent fidèles à la lutte de classe.
Publie ce "commentaire" sur ton blog, en précisant que j'ai, cette année 64 ans d'appartenance à la CGT en ayant occupé, tant à l'entreprise (le Crédit du Nord) qu'à ma FD, celle des employés, de hautes responsabilités durant des décennies.
(Voir mon livre : "La CGT au Crédit du Nord")
reçois, cher Jacques toute mon affection et ma solidarité.
Jean LEVY
Commentaire n° 8 posté par Tourtaux le 20/04/2009 à 10h17

Tois Jean, ton commentaire par mail est en place. Je te remercie de ton soutien ainsi que les camarades ci-dessus.
Commentaire n° 9 posté par Tourtaux le 20/04/2009 à 10h20

Vive la liberté ! Vive la liberté d'expression et vive ton blog ! Ne cède pas aux menaces Jacques !
Commentaire n° 10 posté par Philippe+P le 20/04/2009 à 10h25

Tu as raison Jean, je viens encore de me faire avoir. Le seul fait d'aller à la ligne empêche tout travail de concentration est poste systématiquement l'ouvrage commencé et forcément inachevé et c'est dommage. Ceci dit et pour éviter d'aller à la ligne, je dirai simplement ceci : "S'il y a les truands du patronat, il y a malheureusement aussi des voyous dans le syndicalisme CGT et ceux-ci accèdent hélas et pour le plus grand malheur de la classe ouvrière, aux postes de responsabilités.Il en est de même au PCF où nous voyons bien que la direction nationale, relayée dans les fédérations suit le même chemin, sclérose et sape les fondements mêmes de la démocratie. La CGT, la FSU et,sur le plan politique, le PCF, sont devenus des courroies de transmissions de nos adversaires de classe. Concernant le militant communiste David Noêl qui me démonte lui aussi le portrait et qui syndicalement se réclame du SNES, affilié à la FSU, je dirais simplement ceci : "fais le ménage dans ta section mais ne t'accoquines surtout pas avec les truands du syndicalisme". Jacques Tourtaux
Commentaire n° 11 posté par Tourtaux le 20/04/2009 à 10h35

Philippe P. m'a également dit par mail : je constate que tout se met en place pour la mise au pas de la société. Même les "édiles" de la CGT semblent être sous l'emprise du bloc social-libéral bruxellois. Jusqu'ici ils se réclamaient de la tolérance, maintenant, ils vont frapper. La personne qui t'attaque ne respecte pas ce que tu es et menace même le PCF, sommé de se plier au réalisme. Les masques tombent ...
Je comprend qu'il ne soit pas en accord avec toi. En revanche, je ne comprend pas (ou je comprend trop bien) son ton menaçant ...
Tu n'es pas homme à te soumettre, alors continue ton blog puisque son existence les gêne à ce point !!!
Commentaire n° 12 posté par Tourtaux le 20/04/2009 à 11h06

salut à tous !! Et dire que la CGT émane de militants anar juste avant la mainmise des cocos !! J'ai du respect pour les militants du pcf mais plus que tu montes dans la pyramide et plus que tu es 1 docile coco, pret à toutes les bassesses pour le parti (ou pour soi même) ! solidarité avec les réfractaires ! tu en es 1 jacques !Nous, les anars, nous ne voulons ce genre de comportement au sein des syndicats et c'est pour cela qu'existe la rotation des taches ! ni dieu ni maitre ni secrétaire perpettuel !
Commentaire n° 13 posté par TRINIANE le 20/04/2009 à 11h14

Je ne suis peut-être pas anarchiste mais nous avons un point commun : JE N'AI NI DIEU NI MAITRE !
Commentaire n° 14 posté par Tourtaux le 20/04/2009 à 12h26

Moi, non plus, ni dieu ni maitre et je suis très triste de cette dérive de camarades de la cégète chère à mon grand père comme à vous tous. En qui croire à présent ?
Il faut continuer de résister et de dénoncer....sans pudeur et sans peur comme tu le fais si bien Jacques.
Nous sommes à tes côtés !!
Commentaire n° 15 posté par caroleone le 20/04/2009 à 17h11

Est-il utile de préciser que, moi itou, Pedrito CAUMONT, père anarcho communiste ou coco anar sans carte, comme on voudra, communiste viscéralement coco et critique, je n'ai NI DIEU, NI MAÎTRE, surtout pas de politicien-ne- magouilleur avec les traîtres historiques.
BASTA le front de gauche !
OUI à l'UNION POPULAIRE avec le PEUPLE !!
Mais PAS avec le Ps !!!!!
Commentaire n° 16 posté par pedrito+communiste le 20/04/2009 à 18h54

Le militantisme de combat finit toujours par payer lorsque l'on est d'une fidèlité constante à ses convictions. J'ai fait un gros travail d'approche en direction des camarades de l'usine BMS, de Meymac, en Corrêze. Voilà que je suis en contact avec les copains de la CGT du Conseil Général de la Corrêze et que ceux-ci m'ont mis en lien avec leur blog qui est dans la très belle communauté "syndicalisme". Ces camarades vont me mettre en contact nos copains de BMS. ELLE EST PAS
BELLE LA VIE? Alors, toi le guignol qui dirige l'UD CGT NORD, prend de la graine. Tu peux voir que mon militantisme ne ressemble en rien à vos magouilles et tu peux voir également que moi, vieux militant ouvrier et fier de l'être, je ne contribues en rien à la destruction de l'homme ce que vous dans votre UD, vous ne pouvez démentir. Notre camarade Jacques Leclecq n'est pas parti tout seul. Les attaques incessantes et indignes de dirigeants de la CGT ne sont pas étrangères à la perte cruelle que les authentiques militants que nous sommes, ressentons. Maintenant, je suppose que c'est à mon tour de crever. N'est-ce pas ce à quoi vous travaillez, toi et tes voyous du syndicalisme. Je ne vais pas vous lâchez car, vous n'ignorez pas que les graves attaques que vous portez sur ma personne vont forcément laisser des traces indélébiles sur mon état de santé très précaire. Quand à ton copain David Noêl qui en est au stade de s'imaginer que je veux vendre du papier, qu'il sache que ce papier dont il semble se torcher le cul, c'est au péril de ma vie que je l'ai écrit. Voyez-vous, petits minables dirigeants de l'UD CGT NORD, s'il y avait un militant à ne pas agresser, c'était moi. Sachez, pauvres types, que je suis un homme irréprochable qui passe sa vie au service des humbles. Ma droiture et mon idéal pour la luttes des classes est connu de tous. Toi, le pseudo communiste qui dirige l'UD CGT NORD et qui fait le chantage à l'abandon de sa carte du PCF, qu'as-tu de communiste? Qu'as-tu de marxiste? Tu as tout simplement la dégaine d'un cadre de la CGT grassement payé par les cotisations des camarades. J'ai écrit un livre intitulé "Les apparatchiks". Ce n'est pas par hasard. Ce livre m'a tout simplement été inspiré par un gaillard comme toi qui a depuis longtemps oublié qui l'a fait roi des C...
Tâche de te calmer et de ne plus m'importuner à moins que tu ne souhaites être la cible d'un de mes prochains livres. Sache bonhomme, qu'il n'y a pas plus redoutable adversaire que moi lorsque j'ai le dos au mur. J'ai la conscience tranquille. Toi et tes accolytes, vous ne pouvez en dire autant. La mémoire de Jacques Leclerq en témoigne. Jacques Tourtaux
Commentaire n° 17 posté par Tourtaux le 20/04/2009 à 19h10

Mon cher camarade Pédrito, je sais depuis notre première rencontre sur le blog que tu comme moi, tu n'as ni dieu ni maître. Nous n'avons de comptes à rendre à personne, surtout pas à l'enfoiré de l'UD CGT NORD et à ses complices. Nous faisons partie de cette races d'hommes fiers de la richesse de nos idées qui font de nous des combattants de la paix increvables. Quand je pense que certains pseudos-camarades font tout pour avoir notre peau. Ils n'ont pas encore compris que lorsque l'un d'entre nous tombe, un autre camarade sort de l'ombre. C'est aussi cela la lutte des classes!Jacques Tourtaux
Commentaire n° 18 posté par Tourtaux le 20/04/2009 à 19h47

----- Original Message -----
From: Gérard Gutknecht
To: jacques.tourtaux@orange.fr
Sent: Monday, April 20, 2009 8:23 PM
Subject: Pour répondre à Bernard THIBAULT... - canempehepasnicolas


http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-30094491.html


Bonsoir Jacques

Je n'ai pas pris le temps de répondre sur ton blog, mais j'ai lu avec
intéret ta lettre en réponse à ce "syndicaliste" et cela ne m'étonne pas du tout, après avoir lu l'intégralité du discours qu'a prononcé B Thibault, lors de la réunion du 1er Avril, devant des organisation de la CGT . C'est Hallucinant, c'est du Chérèque pur jus .

Après avoir lu cela, on comprend, qu'il faut casser les vrais révolutionnaires, comme toi Jacques, qui porte haut les valeurs de la CGT et qui reste digne à la mémoire de nos anciens .

A+ Fraternellement Gérard Gutknecht
Commentaire n° 19 posté par Tourtaux le 20/04/2009 à 21h38

Moi Jacques à ta place, je ne me serais pas user la santé à répondre et à afficher ce commentaire. Les Charognards pour préserver leur Carrière de permanent à la CGT, sont capables de n'importe quelle vilité...
Commentaire n° 20 posté par MF53 le 21/04/2009 à 00h02

Salut camarade Michel Friquet,

Nous sommes faits du même bois, à l'énorme différence près, c'est que ces guignols,que des camarades ont fait cheffaillons n'ont rien de commun avec les petits prolos comme nous qui avons une dignité alors que ces moins que rien se permettent de salir l'honneur des camarades aujourd'hui disparus et qui ont fait, avec leur sueur et leur sang, Honneur à la CGT.

Je vais te raconter une anecdote croustillante et que les lecteurs de ce blog vont apprécier à sa juste valeur tant elle est pimentée.

Cela se passait lors de la commémoration du 30e anniversaire de l'assassinat de Pierre Maitre,
militant CGT,lors d'un piquet de grève à la VMC de Reims.

Plusieurs centaines de personnes étaient venues lui rendre hommage et parmi elles, il y avait un type qui serrait des paluches en faisant le ronflant.
Il était visiblement content de lui et allait
de petits groupes en petits groupes. J'étais avec deux camarades de
la CGT, également militants de base exemplaires du PCF. Je me suis dit :si tu te pointes, je ne vais pas te rater.
Peu de temps après, voilà le bonhomme qui s'approche et serre les mains des deux camarades, il me tend la main et je lui dis : "Tu sais pourquoi je ne te serres pas la louche". Il a tenté de bredouiller quelques mots. Je lui ai dit : "Dégages"!
Il s'est vite enfui. Mes deux camarades m'ont dit : "Qui c'est ce gars là"? J'ai répondu :"C'est le numéro 1 régional de la CGT". Ils ne l'avaient jamais vu.
Et bien, tu vois, Michel, ce client-là a sa retraite de conducteur de trains à la SNCF, plus celle qu'il va chercher en région CGT et sans doute encore quelques bricoles en sa qualité de membre du Conseil économique et social.
J'ajoute à cela que cet ardent "syndicaliste" est celui qui a levé la main sur moi à deux reprises pour me frapper publiquement.

Tu comprendras mon camarade qu'il n'est pas difficile de faire le lien entre ce charlot et l'autre gugusse qui dirige l'UD CGT NORD.

Je vais te passer un mail, j'ai de bonnes nouvelles à t'annoncer et tu verras que le militantisme PROPRE finit toujours par triompher.

Fraternel salut à toi et à tous les camarades qui oeuvrent pour le digne combat qu'est celui de la lutte de classe.

Jacques Tourtaux
Commentaire n° 21 posté par Tourtaux le 21/04/2009 à 09h29

hé jacques ! le patron des VMC lors du meurtre de Pierre Maitre par des nervis patronaux (CFT je crois et non CNT comme 1 pourri de la CGT n'arrête pas de dire !) c'était pas l'infame Maurice Papon ? J'arrive pas à remettre la main sur mes "archives" en la matière ! Je pense que mes souvenirs sont exacts !! La lecture des diiférents commentaires sur ton blog renforce ce que je pense : rien à foutres des étiquettes, il y a de vrai militant aussi bien dans la CGT, le PCF,lcr, lo, cnt, FA, etc... rien à foutres des consignes de certains, on dois juger les personnes sur les actes et non les racontars ! un truc qui me fait souvent péter un plomb : les discours anti communistes (englobant structure et militants de base !) les plus virulents sont l'oeuvre non pas des fachos mais de certains anars ! je pense à ce jour à merlieux (02) où j'ai eu la peur de ma vie : j'ai crus que j'avais eu 1 crise de somnambulisme et que je venait de me reveiller en plein milieu d'une réunion anti coco ! Putain ! que l'on critique les structures et mode de fonctionnement oui ! mais dire " maintemant je hais les communistes" suite à la lecture de "la mémoire des vaincus" de Michel ragon m'a laissé sur le cul ! alors que dans la journée j'ai entendu parler en bien de Tardi qui avait mis en image des textes de la pourriture collabo CELINE avant qu'il écrive dans "je suis partout" ! autant dire : "moi, j'aime Hitler ! le peintre pas l'homme politique !" c'est aussi hypocrite !!! ha putain !!la connerie est universelle !!! Continuons jacques notre combat envers les pourris et les laches qui ont besoin d'étiquettes pour avoir 1 opinion ! Mort aux cons !!! A+
Commentaire n° 22 posté par granf fred le 21/04/2009 à 12h12

Salut grand Fred,

Concernant le crime monstrueux perpétré par les nervis de la CFT sur la personne du militant CGT Pierre MAITRE, je viens de vérifier dans mes archives quelles étaient à l'époque et à la VMC, les exactes fonctions du criminel de guerre Maurice PAPON.
Le PDG s'appelait PRIEUR. Avec un nom pareil, ni dieu ni maître n'étaient sans doute pas sa tasse de thé.

Maurice PAPON était l'actionnaire principal.
Par ailleurs,ce sinistre personnage avait rang de ministre puisqu'il était également Secrétaire d'Etat au Budget du gouvernement d'un des pires premiers ministres que nous ayons connu : Raymond BARRE.

Dis-moi, grand Fred, je m'adresse à l'anarcho-syndicaliste, au militant de la CNT, qui fut un de mes premiers lecteurs concernant mon livre contre la Guerre d'Algérie et qui m'a récemment acheté mes deux autres ouvrages, à savoir : "Le Chemin de l'Honneur d'un Travailleur du Rail" et "Les Apparatchiks", quelle est ton opinion sur ces deux ouvrages?

Cette question n'est pas anodine ni posée par hasard puisqu'elle se trouve en plein coeur de la polémique voulue par le secrétaire de l'UD CGT NORD.

Contrairement à une certaine personne que je ne connais même pas, qui se réclame de l'idéal communiste, penses-tu que je cherche à vendre du papier?

Le Chemin de l'Honneur est un vibrant hommage à la classe ouvrière qui trime et au syndicalisme de combat, de lutte des classes que, tête haute, j'ai toujours mené et continue à le faire au sein de la CGT, contre vents et marées et à laquelle, je suis toujours adhérent.

Les apparatchiks sont le portrait tout craché de ceux qui portent actuellement atteinte à ma dignité de militant.

Je souhaite connaître l'avis d'un camarade qui milite dans une autre organisation syndicale que la mienne mais qui mène lui-aussi un combat acharné contre les tenants du pognon que sont les capitalistes.

Jacques Tourtaux
Commentaire n° 23 posté par Tourtaux le 21/04/2009 à 16h21

hé jacques ! tout le monde le sait : tu roules en ferrari rose la semaine et rouge le wwek-end ! tu as des millions d'euros sur tes comptes bancaire au îles "caïman" !! tout le monde le sait !
je possede tes 3 ouvrages qui me semblent indispensable car écrit avec le coeur par un syndicaliste de terrain et non une pourriture de parasite !! Les basses attaques auquel tu es confrontés sont normales : tu es différents de ces pro du syndicalisme qui ne pensent qu'au fric !! tu as ta conscience pour toi et cela personne ne peut te l'enlever !!! Les salauds qui disent des horreurs sur toi comptent de faire mal car ils ont peur ! Ne joues leur jeu ! N'oublies pas de faire comme d'habitude : des faits vérifiables !! des souvenirs dont tu es sur et ces cons là seront couillonnés !!! craches à la gueule de tous ces larves du patronat ! A+
Commentaire n° 24 posté par granf+fred le 21/04/2009 à 17h21

La réponse de grand Fred a le mérite d'être claire, nette et sans bavures!
Commentaire n° 25 posté par Tourtaux le 21/04/2009 à 17h30

Entièrement solidaire de Jacques Tourtaux, et des camarades de l'UL CGT de Douai.

Que l'UD du Nord soit allée à de tels procédés contre des Camarades de lutte est une honte.

voir l'article sur Bellaciao

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article73508

fraternellement

et pour une CGT de Lutte de Classe !
Commentaire n° 26 posté par Patrice Bardet le 23/04/2009 à 12h04

Je t'attendais Patrice. Ton commentaire est concis et clair quant aux méthodes de gangsters de l'UD CGT NORD.
Commentaire n° 27 posté par Tourtaux le 23/04/2009 à 12h35



















Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article