CRI DU COEUR DE NOTRE CAMARADE RADOSLAV PAVLOVIC SOLIDAIRE DE XAVIER MATHIEU EVINCE DE LA FETE DE L'HUMA PAR DE FAUX COMMUNISTES !

Publié le par Tourtaux




> Message du 01/09/09 23:16
> De : "Radoslav PAVLOVIC"
> A : cgt.pegp@aliceadsl.fr
> Copie à :
> Objet : Solidarité avec Xavier Mathieu
>
> Chers camarades, j'aimerais passer par votre intermédiaire un commentaire sur votre site, car je n'ai pas un site, et je ne sais pas comment cela marche. Or le refus du PCF d'admettre Xavier Mathieu à la Fête de l'Huma est vraiment scandaleux: au moment où le tribunal confirme le jugement et où Thibault se rend encore une fois chez Sarkozy! Merci d'avance. R.P.


Commentaire pour l’article XAVIER MATHIEU PRIVE DE LA FETE DE L’HUMA (30 AOÛT)

(il s’enchaîne aux deux commentaires précédents)

 

Hélas, il ne s’agit ni de lèse-majesté, ni de langage, mais de politique. Xavier Mathieu est par sa détermination et franchise d’ores et déjà devenu figure emblématique des travailleurs en lutte. Fier cégétiste, il a plus de sympathie et d’estime dans son syndicat que Thibault. Si l’on lui donnait la parole à la Fête le 11 septembre, il pourra déclencher un véritable ras de marais à Paris le 17. Et si par inadvertance Xavier, Mickael et une dizaine de gaillards, de profil semblable des autres entreprises en lutte, lançaient à l’occasion la perspective des Assises nationales contre les licenciements, avec un Collectif national et une autre manif à clé, (dès maintenant ils ont un réseau de lutte) ,cela pourrait déboucher sur une quatrième grande journée de grève cette année, mais avec les nouvelles et fraîches figures à la tête du cortège à la place des apparatchiks conservatifs. Toute la donne syndicale et politique à l’échelle du pays aura changé. Le PCF ne saurait plus où se mettre, surtout électoralement. Alors on peut imaginer un simple coup de fil du secrétaire général de la CGT à la secrétaire générale du PCF, sans qu’il y ait besoin de trop d’explication : « A la Fête, c’est moi ou c’est lui ! » Or, Mme Buffet est une femme intelligente: vaut mieux chantonner en douceur le « Temps des cerises » des prolétaires morts que d’entendre la voix de colère des prolétaires vivants. Si les organisations révolutionnaires se rendent à la Fête et avalent ce gros coup de mépris à l’égard de la nouvelle vague des dirigeants ouvriers sans rien dire, le mépris sera pour eux et non pour Xavier. Cela pourrait rappeler le voyage de Sarkozy en Chine : spectacle et business avant tout, les principes sous le tapis.

Radoslav PAVLOVIC, Nancy Le 31 août 2009

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
J'avais ce cri du coeur ce matin dans ma messagerie et je n'ai pu y résister
Répondre
C
Excellent article.
Répondre
T
J'en onnais ui ne vont pas faire les malins longtemps!
Répondre
C
c'est très intéressant ce témoignage et très éclairant aussi !!
Répondre