ALLANT JUSQU'A LA GREVE DE LA FAIM, UN PDG A EXERCE UN VERITABLE CHANTAGE A L'EGARD DE L'INSPECTRICE DU TRAVAIL

Publié le par Tourtaux

Un PDG cesse sa grève de la faim après avoir obtenu le licenciement d'un salarié

Un PDG qui observait depuis le 8 novembre une grève de la faim à Pavilly, près de Rouen, pour obtenir le droit de licencier un salarié délégué du personnel soupçonné de vols de matériel a cessé son action après avoir obtenu satisfaction.
«J'ai reçu des coups de fil mercredi soir indiquant que le ministre du Travail autorisait ce licenciement», a précisé Jean-François Marteau, PDG de l'entreprise de charpente et de couverture Gautier qui emploie 200 salariés. Il précise avoir aussitôt cessé sa grève de la faim.
Dans un premier temps, l'inspection du travail avait refusé le licenciement de ce salarié âgé de 45 ans mis en examen pour le vol de 50.000 euros de matériel dans l'entreprise et qui était aussi délégué du personnel sans étiquette.
Le PDG avait alors saisi le ministère et avait reçu le soutien des autres salariés qui avaient débrayé et manifesté à plusieurs reprises pour appuyer sa demande.
Après seize jours de grève de la faim, M. Marteau a salué «la mobilisation» du personnel. «C'est un beau cadeau qu'ils m'ont fait car c'est grâce à eux si nous avons obtenu satisfaction», a-t-il indiqué en précisant que les jours de grève seraient payés.
De leur côté, les syndicats Sud et CGT de l'inspection du travail de Seine-Maritime ont dénoncé «le comportement» de cet employeur, en estimant qu'il avait exercé «un véritable chantage à l'égard de l'inspectrice du travail ayant refusé le licenciement d'un délégué du personnel».

 Le Dauphiné le 25/11/2010 à 12:48

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> A force de marcher sur la tête, on va finir à l'asile<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Si tu reprends cette article, fait-lui le chapeau qu'il mérite<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Je reprends l'article, c'est trop abracadabrant.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> C'est carrément le monde à l'envers. On va finir par croire que les patrons sont des victimes!<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> PETAIN est de retour avec l'agité de l'Elysée<br /> <br /> <br />
Répondre