PLAN REGIONAL DE SANTE : L'IDEOLOGIE ULTRALIBERALE A LA BAGUETTE !

Publié le par Tourtaux

hopital-copie-1.jpgL'Agence Régionale de Santé de Champagne Ardenne a mis en ligne son projet de plan régional de santé : Les documents en sont disponibles sur son site en cliquant ici.

L'élaboration a une apparence démocratique à travers la transparence des démarches et la multiplicité des réunions, mais il s'agit plus d'une apparence, car le débat est enfermé dans la gestion de la pénurie, tant des ressources financières que de la démographie des professionnels de santé, au prétexte que ces questions, étant du ressort du gouvernement, nous dépassent et qu'il faut gérer en région ce qui est de l'échelon régional.
Le deuxième aspect qui entache grandement la démarche est qu'il ne s'agit pas de partir de l'élaboration d'une réponse aux besoins de santé de la population mais d'adapter et de coordonner les différentes filières de soins ou de prévention actuelles.
Le résultat n'est pas seulement décevant : il traduit en fait la mise en oeuvre de la loi HPST en Champagne Ardenne en mélangeant offre de soins publique et privée et en avançant à grand pas vers le démantèlement de l'hôpital public.
En cliquant ici, vous trouverez le courrier que j'ai adressé au directeur de l'ARS : j'ai essayé d'y citer les éléments les plus inquiétants de ce PRS en contribution au décryptage nécessaire de ce langage codé de l'idéologie ultralibérale qui veut nous expliquer que les économies sont pour notre bien à tous et que notre santé sera mieux prise en charge à travers des mutualisations. Et je fais preuve de la même transparence que lui en n'utilisant pas de langue de bois dans mon courrier, sans doute d'ailleurs de plus de transparence, car mon langage n'est pas codé !
Car les coopérations et solidarités nécessaires sont confondues par l'ARS avec la mutualisation des difficultés, qui casse actuellement l'hôpital public !
C'est vraiment d'une toute autre politique de santé qu'il nous faut, qui abolisse la loi HPST, refonde les mécanismes de financement des hôpitaux, se donne les moyens d'augmenter les ressources de la sécurité sociale et assure une vraie démocratie sanitaire, pas une machine de promotion de l'idéologie ultralibérale.
http://michele.leflon.over-blog.com/

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Quasiment tous les jours, je publies des articles où les personnels d'hôpitaux publics luttent pour défendre leurs emplois, mis à mal par leur ARS.
Répondre
M
Toutes les ARS de France font la politique du pire.
Répondre