AUVERGNE : FIN DE CONFLIT A LA FROMAGERIE DE BEAUZAC

Publié le par Tourtaux

Fin de conflit à la Fromagerie de BEAUZAC.
 

 

Après 8 jours de grève et une négociation de 14h à 1h, le lundi 21 mars 2011, un protocole d’accord a été élaboré en présence de la direction du travail, des représentants du personnel CGT et de la direction de l’entreprise.
Celui-ci prévoit :
· Plusieurs augmentations de salaires au cours de l’année 2011 qui permettent d’obtenir 80 euros mensuels.
· 2 primes représentant 190 € de plus sur l’année.
· L’embauche de 19 salariés intérimaires ou CDD en CDI et 2 cadres.
· La mise en place d’un représentant au CHSCT dans tous les grands services permettant d’améliorer les conditions de travail.
· 2 jours de grève à la charge des salariés.
En Assemblée Générale ce mardi 22 mars 2011, les salariés ont voté très majoritairement l’approbation de cet accord, même si on est loin des 150 euros
demandés initialement.
Ils considèrent, malgré tout, que celui-ci est une avancée considérable.
Au début des négociations, la direction proposait 2 fois 0,8 % d’augmentation pour l’année 2011.
Depuis le début de cette lutte la CGT a été en permanence aux côtés des grévistes et se réjouit de l’issue de cette première grève depuis la création de l’entreprise.
Ce résultat est dû à une mobilisation sans faille du personnel gréviste.
Cette lutte est un encouragement à tous les salariés pour demander des augmentations de salaires, refuser la perte de pouvoir d’achat et agir concrètement contre la précarité.

 

Source : Danielle GAUTIER

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Nous avons des camarades qui bossent dans un CG, peut-être peuvent-ils nous en parler. A moins que ce ne soit encore une vanne lancée par la clique à Le Pen<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Ne vous réjouissez pas trop vite, cette augmentation de salaire va vite être amputée, on peut faire confiance au capital pour cela. D'abord, pour commencer, la "remise en service" de la vignette<br /> automobile pour la fin de l'année. Les départements sont en train de choisir quel monument ils vont imprimer sur la nouvelle vignette, essentiel, non....? Muriel<br /> <br /> <br />
Répondre