C'EST BON POUR LE MORAL : LE SERVICE PUBLIC DESCEND SUR LE PAVE PARISIEN

Publié le par Tourtaux

 

La tête déjà à Montparnasse, la queue du cortège CGT encore à l'Ecole Militaire (2km de cortège CGT)  mais il n'y avait personne !!

J'emprunte le compte rendu à AP, les Zimages sont de La Canaille:

 

manifs_20110616_1475--1600x1200-.jpg

PARIS (AP) — Plusieurs milliers de cheminots (5.500 selon la police, près de 20.000 selon les syndicats 18000 à Paris selon la CGT) ont manifesté jeudi à Paris à l'appel de leurs fédérations CGT, CFDT, UNSA et Sud-Rail contre les restructurations à la SNCF et la poursuite de l'ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire. Les syndicats réclament aussi l'ouverture de négociations sur l'emploi et les droits sociaux des cheminots.

Partis de la place d'Iéna en début d'après-midi, les manifestants ont défilé jusqu'aux abords de la gare Montparnasse, où se trouve le siège de la SNCF. Cette mobilisation ne s'accompagnait pas d'un mot d'ordre national de grève.

manifs_20110616_1482--1600x1200-.jpg

Les syndicats craignent notamment de voir le trafic des voyageurs -en particulier celui des Trains express régionaux (TER)- subir le même sort que le Fret dont l'"exemple est particulièrement éloquent sur les effets néfastes de l'ouverture à la concurrence", selon eux. "Depuis la libéralisation du transport ferroviaire de marchandises, la part modale de la route n'a cessé d'augmenter, et cela à l'opposé des orientations du 'Grenelle de l'Environnement'", déclarent les quatre fédérations de cheminots dans un communiqué commun.

manifs_20110616_1484--1600x1200-.jpg

"Aux dégâts économiques et écologiques s'ajoutent des conséquences sociales dramatiques avec la suppression massive et continue d'emplois à la SNCF, avec des conditions sociales des cheminots tirées vers le bas", ajoute le communiqué. "Ainsi", selon les syndicats, "et ce dans toutes ses activités, la SNCF a supprimé en moins de dix ans plus de 22.000 emplois, créant ainsi les conditions d'un affaiblissement de la qualité de service et une dégradation sans précédent des conditions de vie et de travail des cheminots". AP

manifs_20110616_1486--1600x1200-.jpg

CDP- Le 16 juin, une manifestation qui va compter!!! Entendre la voix du service public SNCF!! (16/06/2011)
  Près de 20 000 cheminots ont manifesté aujourd’hui 16 juin 2011 à Paris, à l’appel des organisations syndicales représentatives à la SNCF, dont 17.000 sous les bannières de la CGT, afin d’exiger des moyens pour le développement du service public SNCF. De nombreux collectifs de défense du service public SNCF, usagers et élus ont soutenu cette manifestation et y ont participé.


Sous les fenêtres du Palais de IENA, les cheminots ont fait résonner leurs exigences au moment où se tenait un colloque au Conseil Economique et Social et Environnemental (CESE). Portées par une délégation CGT, les revendications des cheminots ont aussi eu droit de cité à l’intérieur du Palais IENA. 

Organisé par la direction de la SNCF, ce colloque sur le thème « Transport ferroviaire de voyageurs : concurrence et cadre social » s’est tenu en présence des Ministres des Transports et du Travail. 

Ainsi, la Fédération CGT des cheminots a réaffirmé ses revendications et son opposition aux préconisations d’ouverture à la concurrence des TER du rapport Grignon devant ce parterre de ministres et de dirigeants d’entreprises ferroviaires. 

Le mécontentement, les dysfonctionnements, les inquiétudes s’expriment de plus en plus chez les acteurs et les utilisateurs du transport ferroviaire. Ces derniers mois, de multiples actions sont menées sous différentes formes, que ce soit dans ou en dehors de l’entreprise. Du plan local au national, les cheminots, souvent en convergence avec les associations d’usagers et à l’appui de certains élus politiques de proximité, mènent des luttes pour gagner des réouvertures de gares, de guichets, des effectifs et moyens financiers supplémentaires pour répondre aux besoins des populations. 

Ces mobilisations et la manifestation nationale ont permis de contraindre la direction de la SNCF à revoir de façon significative le budget 2011. 

Lors de la Table Ronde emploi/production du 15 juin 2011, 1 000 embauches supplémentaires ont été annoncées portant le volume de recrutement à 5 500 au lieu des 4 500 initialement prévus. 

Déjà le 24 mai dernier, le rassemblement des cheminots à Bruxelles, à l’appel de la section ferroviaire d’ETF, n’est pas resté sans effet puisqu’une majorité de parlementaires européens se sont positionnés pour maintenir les chemins de fer nationaux en entreprises intégrées. 

Les cheminots ont raison de se mobiliser et ils font la démonstration de l’utilité de l’action pour gagner. 

Cette étape de mobilisation contre l’ouverture à la concurrence du TER doit se prolonger à tous les niveaux afin d’exiger des moyens humains, matériels et financiers permettant un développement du service public SNCF. 

La Fédération CGT des cheminots appelle ses syndicats et ses militants à impulser cette activité revendicative dès cet été. 

Dans ce cadre, la Fédération CGT des cheminots se félicite de la perspective prise ce jour par la Confédération CGT d’une journée nationale interprofessionnelle de mobilisation à la rentrée sur l’emploi, les salaires, la protection sociale et la promotion des services publics. 

Elle appelle les cheminots actifs et retraités à venir renforcer les rangs de la CGT pour amplifier le rapport de force autour de ces rendez-vous revendicatifs.

 

manifs_20110616_1491--1600x1200-.jpg

manifs_20110616_1494--1600x1200-.jpg

manifs_20110616_1502--1600x1200-.jpg

manifs_20110616_1503--1600x1200-.jpgmanifs_20110616_1506--1600x1200-.jpg

Par canaille le rouge - Publié dans : Du côté des luttes - Communauté : Syndicalisme

http://canaille-le-rouge.over-blog.com/article-le-service-public-sur-le-pave-parisien-76924116.html

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> D'accord avec toi Martine d'autant plus que je suis un militant retraité cheminot CGT<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Ce n'est que tous ensemble que nous gagnerons<br /> <br /> <br />
Répondre