CHANTONNAY (VENDEE) : CHEZ L'ABATTEUR STAM, FIN OCTOBRE, DOUZE SALARIES SERONT SUR LE CARREAU PARCE QU'ILS REFUSENT DES "OFFRES" POUR LA POLOGNE, L'ESPAGNE OU AILLEURS

Publié le par Tourtaux

samedi 11 septembre 2010


L'abattoir Stam fermera à la fin du mois d'octobre. Douze employés « qui n'ont pas eu de propositions de reclassement au sein d'Arrivé ou de LDC ou qui ont refusé des offres très éloignées ou avec perte importante de salaire vont être licenciés », déplore la CGT Arrivé.

Parmi eux, Stéphane Proust, employé à la station d'épuration, craint de pointer au chômage dans quelques semaines. « La direction m'a proposé dernièrement la Pologne et Madrid. Il y avait aussi au choix deux postes à la chaîne à l'abattoir de Mouilleron-en-Pareds. Ces emplois ne correspondent pas à mes compétences, se désespère-t-il. La direction m'avait d'abord proposé un emploi à La Chapelle-d'Andaine dans l'Orne. Mais elle ne m'a pas trouvé de maison. J'ai trois enfants. Ce n'est pas si simple de tout quitter. »

La CGT Arrivé dénonce « un plan social négocié au rabais. Le groupe LDC dégage des millions d'euros de bénéfices. Il doit être capable de maintenir tous les emplois. » La direction du groupe LDC, basée à Sablé-sur-Sarthe (72), n'a pas pu être jointe par téléphone hier.

 

source : http://www.ouest-france.fr

Par La CGT Arrivé

http://lacgtarrive.over-blog.com/

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article