CHARLES HOAREAU : DE LA NECESSAIRE LUTTE CONTRE L'ANTISEMITISME

Publié le par Tourtaux

 

 

 

De la nécessaire lutte contre l’antisémitisme.
lundi 22 novembre 2010
par Charles Hoareau
popularité : 7%

Lettre ouverte à M. Ghozlan [1]

Monsieur

J’ai appris par la presse que vous aviez créé une association de vigilance contre l’antisémitisme : fort bien.
L’antisémitisme, comme l’antiislamisme, l’antiboudhisme, l’antianimisme ou l’anticatholicisme sont à combattre encore que pour cette dernière religion l’histoire a largement montré qu’il a souvent été davantage nécessaire de défendre celles et ceux qui ne la partageaient pas que ses disciples, tant l’on a en son nom, combattu et massacré à tour de bras à travers toute la planète et pas seulement en Amérique ou en Afrique.

En ce qui concerne la religion juive l’histoire là encore nous montre que si les antisémites n’ont pas réussi à égaler dans le nombre de morts et de génocides leurs ainés catholiques, ils n’en ont pas moins réalisé des massacres sanglants, qu’il est bon de le rappeler aujourd’hui et nous ne serons pas de trop à le faire.

Votre association donc a décidé de poursuivre en justice tous les antisémites que notre époque recèle…et qui se cachent.

Pas les membres de telle ou telle organisation connue d’extrême droite, non cela serait trop facile, voire galvaudé, non les antisémites inattendus et qui auraient échappé à la vigilance des antiracistes naïfs que nous sommes.

La première antisémite que vous avez trouvée et poursuivie est la sénatrice Alima Boumedienne coupable de participer à la campagne de boycott d’Israël, campagne forcément menée par des antisémites comme étaient forcément anti-blancs celles et ceux qui appelaient à boycotter l’Afrique du Sud de l’apartheid.
Avec Boumedienne reconnaissez que c’était facile car, c’est bien connu, les arabes ont un penchant naturel à l’antisémitisme qu’il est facile de débusquer.

Fort de ce premier acte de bravoure vous avez débusqué un autre antisémite celui-là plus difficile à trouver, puisqu’il s’agit d’un militant de la CGT chimie, Charles FOULARD, qui, évoquant l’intervention policière devant une raffinerie a eu l’immense tort d’employer le mot rafle.
Effectivement, je n’y aurais pas pensé mais il y a des mots que l’on devrait bannir de notre vocabulaire et ne plus parler de camps mais de résidences toilées quand on parle des endroits où sont parqués les palestiniens, plus parler de concentration mais de population joyeusement entassée quand on évoque les gazaouis massivement parqués dans leur prison à ciel ouvert ou de déportation mais de déménagement volontaire quand on fait allusion aux populations dont on a détruit les maisons et les villages entiers.
Les mots ont un sens.

Mais l’acte héroïque qui provoque notre admiration est sans conteste l’assignation d’un antisémite que personne n’aurait trouvé sans votre aide éclairée, Stéphane Hessel, le rescapé des camps de la mort, le survivant comme il s’appelle lui-même encore à 90 ans passés tant d’années après la shoah.
Avoir décelé chez cet homme, co-rédacteur de la déclaration des droits de l’homme, un antisémite redoutable et, sans se laisser impressionner par sa notoriété, l’attaquer en justice, cela relève de la prouesse.
Nous tenons ici à Rouge Midi à vous en féliciter pleinement. Si, si !
Voilà un acte qui va faire grandir une cause dont vous n’avez heureusement pas le monopole, celle du combat contre tous les racismes et du respect de toutes les croyances et religions…

Juste une question.
Un nommé Lancar, chef des jeunes UMP (si, si ça existe !) vient de dire son admiration pour Laval, le ministre du gouvernement Pétain, gouvernement qui, comme vous le savez, a plus que contribué aux rafles, déportations et autres remplissages des camps de concentration.
Et là surprise vous ne dites rien !

Pas l’ombre de la plus petite plainte.

Est-ce un oubli, un manque de vigilance ou le dernier acte qui vous déconsidère ?

Veuillez avoir la décence à l’avenir de laisser le combat anti raciste – si nécessaire en ces temps où l’identité nationale est l’étendard du racisme respectable de gouvernants que vous n’attaquez pas – à des gens sérieux et honnêtes qui n’affaibliront pas la lutte contre l’antisémitisme comme vous le faîtes en la dévoyant pour mieux soutenir un état fascisant pratiquant une politique d’apartheid.

 
Post Scriptum :

L’actualité fournit un post-sciptum à cet article.
La ligue de Défense Juive, représentée par une trentaine de gens encagoulés ou porteurs de casques de motos, ayant tenté de pénétrer dans le Musée d’Art Moderne de Paris pour détruire l’exposition photographique de Kai Wiedenhöfer consacrée aux massacres d’Israël à Gaza, allez-vous traiter le photographe d’antisémite ou condamner des actes qui rappellent des autodafés (encore un mot historiquement chargé) de sinistre mémoire ?

[1] Président du BNVCA Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme

 

Source : Rouge Midi

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article