COMMUNIQUE DE LA FEDERATION CGT MINES ET ENERGIE : GDF SUEZ CONTINUE DE DEPECER LE SERVICE PUBLIC AU BENEFICE DES ACTIONNAIRES.

Publié le par Tourtaux

 

GDF Suez délocalise (FNME-CGT)

GDF SUEZ continue de dépecer le service public au bénéfice des actionnaires.

 

Dans le cadre de l’internationalisation du groupe GDF SUEZ, concrétisé par l’achat d’International Power, le groupe s’est endetté (9 Mds d’euros).

Maintenant et pour poursuivre sa politique de rémunération des actionnaires, GDF SUEZ va délocaliser ses activités de stockage au Luxembourg.

En effet pour réaliser des gains fiscaux, GDF SUEZ veut créer une structure basée au Luxembourg qui va porter l’ensemble des activités internationales de stockage. Ainsi les stockages en Allemagne, Royaume-Uni et Espagne intègreront la filiale basée au Luxembourg. Il en sera de même pour les futures acquisitions.

Ces trois stockages (allemand, anglais et espagnol) ont été financés par des fonds qui proviennent de l’activité historique, payés par tous les Français. De plus en plus, GDF SUEZ organise sa stratégie financière pour ne pas payer d’impôt en France.

Pour se désendetter, GDF SUEZ a déjà vendu 25 % du capital (1,1 Milliards d’euros) de GRTgaz (le transporteur gaz), 30 % (2,3 Mds) de l’activité d’exploration gaz (à un fonds Chinois) puis G6 ReteGas : 0,7 Md €, les intercommunales Belges : 0,7 Md €, Atlantic LNG : 0,6 Md €, Elgin Franklin : 0,6 Md €, Noverco : 0,2 Md € et Bristol Water : 0,4 Md €.

Ce «choix d’une société de droit luxembourgeois […] répond […] à un schéma d’optimisation fiscale retenu par le Groupe pour la remontée des dividendes notamment.» dixit la Direction.

L’avis du CE était sollicité par la Direction sur «la création par Storengy SA d’une société, filiale à 100 % de Storengy SA, chargée de porter les activités de Storengy à l’international, et sur le transfert depuis Storengy SA des sociétés Storengy Deutschland Infrastructures GmbH et Storengy España SL sous cette société.»

Le CE de Storengy a décidé d’une expertise afin connaître les conséquences sur les comptes et le social.
Storengy est une filiale 100 % GDF SUEZ. Dans ce cadre, elle est assujettie à une mission de service public, notamment celle de répondre au besoin de gaz lors de conditions climatiques extrêmes (comme c’était le cas dernièrement).

En fait, Storengy sous directives de GDF SUEZ participe à l’évasion fiscale.
L’État français possédant 36 % du capital de GDF SUEZ (donc de Storengy) doit s’opposer à ce transfert d’argent public vers des paradis fiscaux.

La CGT dénonce le double langage de l’État qui, en Conseil d’Administration, valide tous les projets (augmentation du prix du gaz, délocalisation fiscale, etc.) et prône une rigueur fiscale, à l’extérieur, dans les ministères.

 

Communiqué la FNME-CGT

 

le 21 février 2021

 

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article