COMMUNIQUE DE PRESSE DU SNTRS-CGT : NON A LA RIGUEUR, DEFENDONS L'EMPLOI DANS LA RECHERCHE ET L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Publié le par Tourtaux

Communiqué de presse du SNTRS-CGT (21 mai 2010)

lundi 24 mai 2010, par mathieu

Non à la rigueur, défendons l’emploi dans la recherche et l’enseignement supérieur

Rassemblement mardi 1er juin 2010 à 14 heures devant la Sorbonne

La crise du système capitaliste n’en finit pas d’imposer son lot de souffrances aux peuples. Plutôt que de renoncer au bouclier fiscal et de taxer les profits, le gouvernement français a fait le choix de continuer la casse des services publics. Ne nous faisons pas d’illusions, le gouvernement va tenter d’imposer à la recherche publique et à l’enseignement supérieur, la rigueur et des suppressions d’emplois. Dans notre secteur, des milliers de précaires risquent de se voir fermer toutes les portes de l’emploi statutaire. C’est inacceptable !

Pour défendre l’emploi dans les labos et les universités, le SNTRS-CGT appelle les personnels titulaires et précaires à se rassembler le mardi 1er juin devant la Sorbonne à l’occasion de la présentation dans le cadre du grand emprunt des décisions du gouvernement pour l’enseignement supérieur et la recherche. Il faut signifier à Valérie Pécresse que nous refusons cette option de financement des universités et des laboratoires. Le grand emprunt qui a pour but de lever 22 milliards sur les marchés financiers, favorisera les banques et imposera encore plus de privatisations. L’Etat doit assurer le financement direct des équipements et des bâtiments. Nous voulons aussi lui rappeler notre refus de sa politique de précarisation de l’emploi. La crise et la politique de rigueur ne doivent pas être le prétexte pour l’Etat de ne pas garantir aux personnels précaires la possibilité d’accéder à un emploi stable. Nous refusons les suppressions de postes. Au contraire, nous demandons des créations de postes de titulaires pour résorber la précarité et assurer dans des conditions de travail dignes aux dizaines de milliers de CDD de notre secteur.

Le SNTRS-CGT propose à l’ensemble des syndicats et associations de la recherche et de l’enseignement supérieur de faire du 1er juin 2010 une étape de la lutte pour l’emploi.

Villejuif, le 21 mai 2010

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article