CONSEIL GENERAL DU MORBIHAN : LA CGT A L'OFFENSIVE CONTRE LA POLITIQUE D'AUSTERITE. POUR LES REMERCIER DE LEURS BONS ET LOYAUX SERVICES, HUIT AGENTS SONT LOURDES !

Publié le par Tourtaux

Conseil général. La CGT passe à l'offensive contre l'austérité

17 décembre 2011

Après la présentation, les 6 et 7décembre, par le président du conseil général du Morbihan, des orientations budgétaires, le syndicat CGT a décidé de passer à l'offensive. «Le président a fait part de ses intentions de réduire les coûts de fonctionnement de la collectivité alors même qu'il atteste que le Département n'est pas en difficulté financière. Comment justifier, alors, de vouloir, selon les propos du président, rendre plus efficace le service public au moindre coût, laissant ainsi entendre que le service rendu par les agents du conseil général serait onéreux et inefficient?», interroge le syndicat. «La direction de la communication et de l'information est le premier service à faire les frais de cette politique d'austérité. Huit agents sous contrat, sur un total de vingt personnes en poste, viennent d'apprendre qu'ils sont remerciés après plus de six ans, pour certains, de bons et loyaux services.» «Nous refusons cette politique et nous n'admettons pas que le personnel devienne une variable d'ajustement». Et la CGT de conclure: «Un service public au rabais se traduira toujours par une dégradation du service rendu aux Morbihannais et par la dégradation des conditions de travail des agents».

 

 http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/conseil-general-la-cgt-passe-a-l-offensive-contre-l-austerite-17-12-2011-1537989.php

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je pense qu'ils sont en train de virer les contractuels qui auraient pu prétendre à être cdisés dans le cadre de la mise en oeuvre du protocole d'accord de mars 2011 (circulaire du 21 novembre 2011<br /> n° MFPF1128291C ). Je parie qu'ils vont réembaucher ensuite de nouveaux contractuels en faisant bien attention à ne pas entrer dans le cadre du protocole - ce n'est pas une question de budget àmha<br /> mais la volonté de maintenir des personnels dans la précarité et donc l'obéissance obligée. Si les contractuels remplissent les conditions, il faut voir à faire un référé au TA pour contraindre<br /> l'employeur à différer sa décision et l'amener à appliquer la circulaire, là il fait le tri des bons et mauvais contractuels (à la carte politique ? syndicale ?)
Répondre
T
<br /> <br /> Les personnels des conseils généraux et les personnels municipaux, vous êtes parmi les plus mal lotis.<br /> <br /> <br /> Le président de ce CG est membre du PS. Cela en dit long sur la candidature à la magistrature suprême de F. Hollande, lui-même, président du conseil général de la Corrêze, fief des Chirac. Ceci<br /> dit, après le "remerciement" des huit salariés, si le CG56, majoritairement à "gauche", embauche des contractuels n'entrant pas dans le cadre du protocole, il démontrera qu'il fait la même<br /> politique asociale que la droite qu'il prétend combattre.<br /> <br /> <br /> Tu évoques la possibilité d'ester en référé au TA, il faut souhaiter que les juges fassent leur boulot et ne se comportent comme ceux d'un conseil des prud'hommes qui ont provoqué de ma part un<br /> sacré coup de grisou. Cela devait être hier. Si tu ne l'a pas vu, va voir le chapeau que jai fait pour cet article.<br /> <br /> <br /> Des juges qui se comportent de la sorte, trahissent la confiance que les salariés ont placé en eux et en l'organisation syndicale pour laquelle ils ont voté. <br /> <br /> <br /> <br />