CONVERGENCE DES LUTTES : L'ELYSEE ASSOCIE AU PLAN DE LIQUIDATION DE LA RESISTANCE LIBANAISE. POURSUITES - POLITIQUES A L'ENCONTRE DU RESEAU VOLTAIRE

Publié le par Tourtaux

COMMISSION ROGATOIRE INTERNATIONALE

 

http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Eurasia.270111.htm

http://www.fischer02003.over-blog.com/article-commission-rogatoire-internationale-66087455.html


L'ÉLYSÉE ASSOCIÉ AU PLAN DE LIQUIDATION DE LA RÉSISTANCE LIBANAISE

Poursuites politiques à l'encontre du Réseau Voltaire

Nous portons à votre connaissance l’information révélée le 27 janvier 2011 par le site italien de la revue universitaire de Géopolitique Eurasia. Cette information permet de comprendre que la France de Sarkozy est plus impliquée qu’on ne pourrait le penser dans la déstabilisation du Liban. Elle démontre à quel point l’Elysée est engagé à empêcher la démocratie de fonctionner normalement au Liban. Elle démontre que Nicolas Sarkozy, associe la France, à l’insu de ses citoyens, dans la mise en œuvre du plan criminel élaboré à Tel Aviv et Washington. Plan qui doit conduire, par toutes sortes de manipulations secrètes, à criminaliser une force politique importante au Liban, le Hezbollah, et aboutir à sa liquidation.

Le 3 novembre 2010, soit dix jours avant de quitter le ministère français de la Justice, Michèle Alliot-Marie a fait délivrer à son homologue libanais une commission rogatoire internationale concernant Thierry Meyssan, en sa qualité de responsable de publication du Réseau Voltaire.

La commission a été reçue par le ministre libanais, Ibrahim Najjar, représentant des Forces libanaises de Samir Geagea (condamné pour l’assassinat d’un Premier ministre, puis relâché sous la pression US) dans le gouvernement de Saad Hariri, soutenu par Paris. Elle était accompagnée d’une note de la Chancellerie soulignant la gravité des publications de Voltairenet.org qui porteraient atteinte aux bonnes relations franco-libanaises.

Cette commission rogatoire fait suite à une instruction conduite par la vice-présidente du Tribunal de Grande Instance de Paris pour des articles publiés en 2007 et 2008, dénonçant la propagande sioniste, notamment les imputations d’un média français selon lesquelles le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, serait un agent communiste formé en Corée du Nord ; imputations reprises au Congrès des Etats-Unis pour consolider la théorie d’un Axe du Mal et reconduire des sanctions unilatérales contre le Liban.

En définitive, l’audition s’est tenue à Beyrouth le 26 janvier 2011, lendemain du changement de majorité parlementaire et de la désignation du nouveau Premier ministre. Dans ce contexte politique, les articles incriminés et la note de la Chancellerie française ont pris une toute autre saveur. La Nouvelle majorité est formée par 68 députés représentant plus de 70 % des électeurs.

Il a été constaté que toute poursuite était prescrite depuis longtemps, à la fois en droit libanais et en droit français, de sorte que cette commission rogatoire était nulle et non avenue. Une copie carbonée des divers documents a été placée sous scellés au coffre du Tribunal libanais de sorte que si l’autre original arrivait « endommagé » à Paris, elle puisse lui être opposée.

Aucun juge libanais n’avait exécuté de commission rogatoire internationale française depuis plusieurs années.

Thierry Meyssan réside au Liban. Voltairenet.org est un site internet multilingue qui était hébergé en Russie, en 2007-08. Ses lecteurs sont majoritairement non-Français.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

TourtauxjRacEc4ESTjIcdL 30/01/2011 20:50


Je connais le site Voltaire net. Thierry Meyssan est très brillant.
J'ignorais qu'il état exilé au Liban.


Papy Mouzeot 30/01/2011 20:27


Ce qui est dénoncé dans cet article ne m'étonne pas du tout...
Thierry Meyssan est la bête noire de Ben Sarközy et de l'administration US. Il a mis sa propre vie en péril lorsqu'il a publié "L'Effroyable imposture", en étant le premier français à dénoncer les
nombreuses anomalies qui entourent l'attentat du 11/9. Depuis ce moment ses jours ont été en danger, je ne sais pas si cela est la raison pour laquelle il s'est exilé au Liban, mais si Meyssan
était victime d'un "accident" ou d'un suicide en se tirant une balle dans le dos, cela confirmerait que son travail d'investigation mené à Manhattan était bien fondé. D'autre part le site
Voltaire.net qu'il a fondé a souvent été victime d'attaques pirates et même récemment (il y a environs 3 semaines) son site était inaccessible pourtant celui-ci a été transféré sur un serveur
russe.

Je te propose de lire son article datant de la semaine dernière où Meyssan encore une fois est le premier à dénoncer la machination US qui se tramait derrière la révolte Tunisienne :
http://www.voltairenet.org/article168223.html

Attention toutefois à ne pas tout pendre pour argent comptant sur ce site qui comprend quelques "excès" mais en règle générale ce site est très bien "renseigné".


Amitiés Fraternelles du Papy Mouzeot