CUBA : LA SITUATION ACTUELLE DES CINQ ANTITERRORISTES INCARCERES AUX ETATS-UNIS

Publié le par Tourtaux

La Havane. 9 Septembre  2011 

La situation actuelle des cinq antiterroristes LOGOincarcérés aux
États-Unis

RICHARD Klugh, membre de l’équipe de la défense des cinq Cubains antiterroristes incarcérés aux États-Unis depuis 13 ans, a donné des informations sur la situation actuelle de nos cinq Héros.

René González, Gerardo Hernández, Antonio Guerrero, Ramón Labañino y Fernando González Dans une interview diffusée par Radio Habana Cuba, Klugh a précisé que Gerardo Hernandez, un des Cinq (comme ils sont connus dans les campagnes internationales en faveur de leur libération), a présenté une requête en habeas corpus en mars dernier sur la base d’une nouvelle preuve. Le 25 avril dernier cependant, le gouvernement nord-américain a répliqué en exprimant son opposition à la demande de Gerardo.

Hernandez, de même que Ramon Labañino, Antonio Guerrero, Fernando Gonzalez et René Gonzalez, est emprisonné depuis le 12 septembre 1998 pour avoir averti Cuba des projets de subversion ourdis contre Cuba depuis le Sud de La Floride.

Le juriste a expliqué que l’équipe d’avocats de Gerardo Hernandez a présenté une réplique complète, ainsi que des mémorandums et des affidavits supplémentaires en réponse à l’opposition de Washington à la demande d’habeas corpus.

Dans sa réponse, la défense estime avoir répondu aux arguments du gouvernement, en présentant en outre un affidavit de Gerardo Hernandez et un autre supplémentaire de Paul McKenna, son avocat précédent, qui confirme les arguments essentiels exposés dans la requête.

Selon Klugh l’équipe d’avocats estime avoir réalisé de grands progrès pour prouver l’innocence de l’antiterroriste cubain, et la véracité de tous les arguments avancés.

Quant à Antonio Guerrero, il a annoncé qu’il avait également présenté sa réponse à la réplique du gouvernement, dans laquelle il insiste sur le fait que le gouvernement a fait appel à des journalistes de Radio et de TV Marti, rémunérés pour rédiger des articles contre les Cinq pendant le procès à Miami.

La réplique de Guerrero comporte des affidavits qui expliquent comment la preuve est apparue progressivement, démontrant que les États-Unis ont tenté de porter préjudice aux Cubains pendant le procès à travers des articles destinés à provoquer un sentiment d’hostilité contre les Cinq.

Il a précisé que les documents présentés par Hernandez et Guerrero concernent également René Gonzalez, et que le moment n’était pas encore venu pour Ramon Labañino et Fernando Gonzalez de solliciter un habeas corpus.

Leurs requêtes, dans lesquelles seront inclus certains de ces mêmes points pour étayer leurs demandes, seront présentées prochainement, a souligné le membre de l’équipe de la défense des Cinq.

« Nous estimons être arrivés à un moment où la preuve est accablante, et qu’elle témoigne de l’atmosphère réellement et délibérément hostile dans laquelle le procès des cinq patriotes cubains s’est déroulé », a-t-il dit. 

« Le fait que le gouvernement des États-Unis refuse d’admettre que sa conduite a perturbé l’atmosphère du procès est une violation fondamentale de leurs droits », a-t-il dénoncé.

Les avocats estiment également que les arguments présentés, notamment concernant Gerardo Hernandez, établissent son innocence et démontrent l’injustice des condamnations, car la preuve apportée est à ce point convaincante qu’elle ne saurait être ignorée plus longtemps. (PL)

- MIAMI 5 
 

http://www.granma.cu/frances/plus-d%27infos/9sept-cinco.html

Publié dans Cuba

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article