DES LUTTES OUVRIERES

Publié le par Tourtaux

Libertés syndicales

Nouvel acharnement contre les syndicalistes CGT
vendredi 7 février 2014

Alors que la cour d’appel de Lyon avait confirmé la semaine dernière la relaxe contre nos 2 camarades, Pierre Coquan et Michel Catelin, le ministère public entend obtenir un pourvoi en cassation !

Cette nouvelle attaque contre les libertés syndicales démontre l’acharnement que subit la CGT, après une situation identique contre nos 5 camarades de Roanne.

La justice doit être la même pour tous. Pour avoir distribué un tract on est poursuivi mais quand on est un patron et qu’on s’attaque à une préfecture ou à des infrastructures, il ne se passe rien. Belle démonstration, s’il en était encore besoin, de l’existence d’une justice de classe dans notre pays !

Nous réaffirmons aujourd’hui ce qu’avait dit le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon à Roanne : quand on s’en prend à un militant de la CGT c’est toute la CGT qui est attaquée !

Il faut d’urgence une loi d’amnistie sociale afin que toutes et tous puissent continuer à militer sans redouter qu’un matin, on se retrouve en garde à vue, poursuivi, traqué pour avoir juste voulu défendre l’intérêt de tous et recherché le progrès social.

Montreuil, le 7 février 2014

  
Le syndicat des retraités CGT Multipro de Cambrai: être plus pour être plus forts

 

Publié le 09/02/2014

Par La Voix du Nord

Comme chaque année le syndicat CGT des Retraités Multipro, syndicat qui rassemble les retraités de la métallurgie, du textile, de la sécurité sociale, de la police… se sont réunis à la salle Maréchal pour leur assemblée générale. Une quarantaine de syndiqués ont répondu à l’invitation ce mercredi après-midi.

 Les adhérents du syndicat ont fait le bilan et dressé les perspectives lors de l'assemblée générale. Les adhérents du syndicat ont fait le bilan et dressé les perspectives lors de l'assemblée générale.

Pour dresser le bilan et brosser les perspectives d’avenir, le responsable départemental des retraités Marc Gronox, les secrétaires généraux de l’Union locale et du syndicat des retraités Jackie Mathon et André Lefebvre, le secrétaire adjoint Denis Ballesteros et le trésorier Bernard Bruyère ont pris place au bureau. André Lefebvre a listé les actions menées par les retraités comme les délégations à la sous-préfecture, la participation aux journées d’actions nationales avec les actifs, les revendications adressées au Président de la République…

« Pour les retraités, la principale revendication porte sur le pouvoir d’achat, en constante diminution. En 2014, l’augmentation prévue au 1er avril a été reportée au 1er Octobre. De plus de nouvelles ponctions sont faites sur les retraites : plus de CSG, plus de CRDS », confie Denis Ballesteros. Il ajoute « Les retraités pèsent un poids important dans l’économie du pays. Sur Cambrai intra-muros, sur 33 160 habitants, on dénombre 11 276 retraités, soit 34 % avec une moyenne de retraites de 970 € par mois. Plus que jamais, les retraités ont besoin de se regrouper dans un syndicat fort et puissant : la CGT » C’est dans cette optique que le bureau a demandé aux quarante adhérents actuels de parrainer chacun un autre retraité pour que, d’ici la fin de cette année, le nombre de membre double.

En 2014, le syndicat va organiser un voyage pour les adhérents au siège de la CGT et à l’Assemblée nationale. Un tournoi de pêche a aussi été évoqué, de quoi resserrer les liens entre adhérents.

Le bureau, renouvelé dans ses fonctions : A. Lefebvre, secrétaire général ; D. Ballesteros, secrétaire général adjoint ; B. Bruyère, trésorier ; P. Vandevalle, trésorier adjoint ; S. Wiart, D. Lecheminant, R.Lefebvre et J.-B. Roche, membres.

http://www.lavoixdunord.fr/region/le-syndicat-des-retraites-cgt-multipro-de-cambrai-etre-ia13b45101n1907117


 

 Seurre : les retraités déplorent une politique injuste


le 10/02/2014 à 05:00  
Seurre : les retraités déplorent une politique injuste
 
  

Montbard : grève au Val de Brenne


le 10/02/2014 à 05:00 | Ch. P.

Les grévistes dénoncent les conditions de travail. Photo Ch. P.

Une grève a eu lieu vendredi à l’Ehpad de Montbard pour dénoncer les conditions de travail des agents. Les grévistes ont pu rencontrer le directeur de l’hôpital.

http://www.bienpublic.com/haute-cote-d-or/2014/02/10/montbard-greve-au-val-de-brenne

 

les échos de l’escaut

 

Publié le 08/02/2014

Par La Voix du Nord 

GH91T8L8D.2

Souvenirs, souvenirs...

On a beau être syndiqués, et donc a priori super motivés pour défiler dans les rues, il n’empêche... que certains s’en voudraient de ne pas immortabliser l’événement. Jeudi matin, alors que le cortège revendicatif se formait sur la place d’Armes, ils étaient donc nombreux à vouloir garder un souvenir de cette matinée revendicative. Avant l’invention des téléphones et de la photo numérique, en guise de souvenirs, les manifestants se contentaient des photos parus dans le journal. Oui, mais ça... c’était avant !

La play-list de la CGT

Impossible d’imaginer une manif sans une sono qui égrène les chansons, peu ou prou révolutionnaires. Celle de la CGT, jeudi matin, n’a pas échappé à la tradition. La plus pure, même, puisque l’un des premiers refrains entendus n’était autre que Bella Ciao. Après cette chanson italienne du début du siècle (dernier !), les manifestants ont eu droit au fameux Chiffon rouge de Michel Fugain. Un pas dans le XXIe siècle a ensuite été franchi avec Issus d’un peuple qui a beaucoup souffert (... et qui ne veut plus souffrir) de Tonton David, ou encore Profession saltimbanque du biennommé MAP, ministère des Affaires populaires. On n’a pas écouté toute la play-list de la CGT, mais on suppose qu’après les rappeurs lillois, le « DJ » cégiste n’a pas oublié les Roubaisiens de HK et les Saltimbanks. Histoire de rappeler qu’aujourd’hui moins que jamais, la CGT « ne lâche rien »...

Première Guerre mondiale : deux comédies musicales valenciennoises, et une chanson de Florent Pagny

Vendredi soir, la salle Jean-Claude Casadessus de Louvroil a accueilli la première représentation publique (pour des organisateurs de spectacle) des Amoureux de la Madelon, la comédie musicale écrite et composée par Florian Hanssens et Gino Cecarelli, et produite par l’Amandinois Gérard Houzé (nous y reviendrons dans notre édition de demain). Le 11 novembre, dernier, Vincent Handrey avait créé la sienne sur le même thème de 14-18, La Fiancée du poilu, dans la salle Jean-Ferrat d’Escautpont.

Dans la série des commémorations de la Grange Guerre en chansons, les Valenciennois ont « dégainé » dans le bon tempo. Le 9 janvier, Florent Pagny était, en effet, dans les Vosges, pour enregistrer le clip de la chanson Le Soldat, qu’il a signée avec Calogero et qui figure sur son album « Vieillir à toi », sorti en novembre. On y voit notamment le chanteur se recueillir dans l’immense nécropole de Douaumont avec, à ses côtés, un jeune garçon de 8 ans. La similitude avec le début des Amoureux de la Madelon est troublante. Cette comédie musicale débute, en effet, avec les images d’un vieil homme, qui fête les sept ans de son petit-fils...

http://www.lavoixdunord.fr/region/les-echos-de-l-escaut-ia27b0n1905272?xtor=RSS-2

 

La grève des taxis : Paris paralysé (mise à jour 10h30)

Si Paris et ses aéroports sont sous le feu des projecteurs, les autres régions de France, elles aussi, se mobilisent ce 10 février contre l’annulation du décret de 15 minutes. Selon l'intersyndicale à l’origine du mouvement (CFDT, CGT, FO, SDCTP et CST), la grève du 10 février sera bien plus suivie que la dernière opération en janvier.


 


La grève des taxis : Paris paralysé (mise à jour 10h30)
A 10 heures, le périphérique est totalement paralysé. Les opérations "escargot" ont débuté dès 7 heures du matin sur le périphérique parisien et autour des aéroports d’Orly et Roissy. Les compagnies de VTC, pour éviter toute provocation, refusent de se rendre aux aéroports ce qui fait le bonheur des motos taxis.

Les cortèges se réuniront vers l’École militaire au cœur de la capitale, ce qui risque de provoquer de très nombreux embouteillages et d'importantes difficultés pour sortir des plateformes. Le centre de Paris devrait être bloqué jusqu'à 18 heures. Selon la Préfecture de Police, la dispersion des taxis pourraient être terminée vers 20h30.

Marseille connait aussi quelques perturbations depuis 9 heures, Un blocus vers l'aéroport est organisé. Quelques échauffourées constatées avec des transporteurs routiers. Nice, Toulouse et une dizaine d’autres grandes villes pourraient connaître des perturbations dès 11 heures, que ce soit en centre-ville, autour des gares ou sur les axes routiers vers les aéroports. Mais ces mouvements, plus spontanés que déclarés, non officiels, ne seraient pas trop pénalisants.

Paris focalise toutes les rancœurs car c’est là aussi que les VTC sont les plus nombreux. L’Union des Chauffeurs Courtois (UNCC) appelle au calme et au dialogue. Par sûr qu’elle soit suivie.

http://www.deplacementspros.com/La-greve-des-taxis-ce-10-fevrier-pourrait-aussi-concerner-la-province_a25717.html


 

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article