DROME : LA CGT COMMEMORE LE PREMIER MAI, JOURNEE DES TRAVAILLEURS

Publié le par Tourtaux

Le premier mai est la journée des travailleurs
publié le 24 avr. 2012 14:18 par Jean .   [ mis à jour : 25 avr. 2012 14:39 ]

 

Rappel historique

 

Le 1er mai commémore la revendication ouvrière pour la journée de 8 heures. Les manifestations qui se sont déroulées dans le monde entier, souvent réprimées violemment, en ont fait aussi le symbole de l’unité internationale de la classe ouvrière pour ses revendications :

 1er mai 1884 les syndicats américains réclament la journée de 8 heures. Deux ans plus tard 200 000 travailleurs l’obtiennent et 340 000 sont en grève.

1er mai 1891 la troupe tire sur les grévistes pacifiques à Fourmies (9 morts)

1er mai 1894 près de Chicago la manifestation de soutien aux ouvriers de Pullman est brutalement réprimée (2 morts)

1er mai 1906 Clémenceau fait donner la troupe contre les manifestants parisiens.

La même année à Hambourg 6000 ouvriers qui ont voulu fêter et chômer le 1er mai sont licenciés.

1er mai 1919 violente répression policière contre les syndicalistes à Paris

En Russie bolchévique le 1er mai devient chômé et fête légale des travailleurs en 1920

En 1941 Pétain transforme le 1er mai en « fête du Travail ».

A la libération le 1er mai devient jour férié et payé

 

Après les avoir réprimées, le patronat a souvent essayé de détourner la signification des manifestations salariales du 1er mai et de les vider de tout contenu revendicatif.

Ainsi un certain parti a cherché à assimiler la journée des travailleurs du 1er mai à une commémoration pétainiste ‘travail-famille-patrie’, en l’associant à Jeanne d’Arc. Cela dans le but avoué donner à cette manifestation de solidarité internationale ouvrière une orientation nationaliste et chauvine, et de vider le premier mai de tout contenu revendicatif salarial.

 

Un autre parti prétend aujourd’hui célébrer le « vrai travail », après s’être pavané dans des usines, en réquisitionnant pour ces mascarades des salariés sélectionnés en fonction de leur petite taille. Ce parti qui tient ses rassemblements place de la Concorde, à deux pas de la place Vendôme et de Van Cleef & Arpels, Cartier, Boucheron, Dior, Chaumet et Mauboussin, alignera à n’en pas douter des milliers de « vrais travailleurs ». Espérons pour eux qu’ils n’oublieront pas de laisser au vestiaire leur Loden, leur carré Hermès et leur Rollex afin de ne pas ridiculiser définitivement leur champion.

 

Espérons enfin que tous ceux quide quelque bord qu’ils soient - nous ont promis l’austérité auront la décence de ne pas insulter par leur présence les cortèges des salariés victimes des plans de licenciements, des paies pitoyables, des horaires en rondelle de saucisson et des retraites misérables.

 

1er mai : sur les pavés la lutte !


VALENCE : 10h devant la Gare 12h30 Pique-nique revendicatif au Champs de Mars

ROMANS : 10h devant la Maison des Syndicats

ST RAMBERT : 10h15 devant la Poste

ST VALLIER : 11h devant la Mairie

BOURG - LES VALENCE : 9 h 15 devant la Mairie

MONTELIMAR : 10h30 devant le Théâtre

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Il est rare ces temps-ci de trouver un appel CGT d'une telle teneur et qui ne pousse pas à voter pour le bourgeois Hollande. Cet appel m'a été adressé par un camarade militant CGT qui commente<br /> souvent mon blog et combat lui aussi les orientations de la CGT qui poussent à voter pour celui qui va finir de creuser notre tombe.<br /> <br /> Je vais publier un commentaire que je viens de recevoir d'un camarade cheminot retraité CGT, très remonté contre les trahisons qui pullulent dans notre milieu syndical et politique actuellement. Il<br /> ne va pas aller voter.<br /> <br /> Refuser d'aller voter pour le candidat du parti socialiste n'est pas un acte de trahison, c'est au contraire un acte de lucidité, de courage lorsque l'on ose le dire.<br /> Pour changer cette société et passer à celle à laquelle nous aspirons, ce n'est pas le PS, carte maîtresse du MEDEF, l'Agité s'étant rogné les ailes, est grillé.<br /> Seule la rue nous portera vers la société que nous voulons.<br /> La présidentielle, c'est de la foutaise.<br /> RDV le 7 mai et après...
Répondre
G
cette année, j'espère que ce 1er mai, reprendra toute sa valeur. dans chaque région, dans chaque ville de France,<br /> il doit être un rassemblement de TOUTE LA CLASSE OUVRIERE, et oui elle existe encore cette classe, beaucoup trop l'oublie.<br /> il est impératif de réclamer nos justes revendications.. sur tout le social que ce système capitaliste nous a volé,<br /> ne pas oublier aussi la PAIX, l'exploitation des peuples par des guerres, qui engendrent le malheur, la misère...<br /> ce 1er mai doit savoir dire NON. NON. NON. A CE SYSTEME CAPITALISTE..... cette fois, la coupe est peine..... tous ensemble, il va bien falloir, la changer cette société.
Répondre