IRAN : LE GENERAL SALAMI A DECLARE QUE L'OBJECTIF PRINCIPAL DES GRANDES PUISSANCES DU MONDE EST D'EMPECHER LES PROGRES DE L'IRAN

Publié le par Tourtaux

Général Salami: "Les puissances du monde veulent empêcher les progrès de l’Iran"

 

L’équipe du site



 
Le général Hossein Salami, commandant-adjoint du corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a déclaré que "l’objectif principal des grandes puissances est d’empêcher les progrès de l’Iran".

«Toute nation agit en respectant son identité. Les ennemis de l’Islam cherchent à briser l'identité des peuples musulmans et à empêcher  les Musulmans d'élaborer leur propre  pensée, leur propre économie et leur propre  culture », a rappelé le général Hossein Salami, ajoutant  que "si l’Iran n’avait pas résisté, les grandes puissances mondiales ne dépenseraient pas autant d’énergie afin de saboter les progrès de l’Iran".


Pour ce qui est du  Corps des Gardiens  de la Révolution Islamique, le général  a affirmé que  "la clef de réussite de la  stratégie de défense de cette organisation consiste à  former des groupes de résistance là où les grandes puissances défient la souveraineté des Etats" .

Il a souligné que "le CGRI ne disposait  d'aucune  force militaire dans les pays tiers et ce contrairement  aux Etats Unis. Le CGRI ne s'est jamais ingéré dans aucune région du monde, ni n'a agressé les pays souverains" .

 "Et pourtant, le CGRI est partout présent puisque son expérience, son parcours, ses capacités et ses compétences servent de modèle pour former des groupes de résistance, là où un Etat souverain se trouve confronté  aux puissances arrogantes" a-t-il noté.

Et de poursuivre : "En terme  de dissuasion  notamment à travers la puissance militaire de son arsenal de  missiles, le CGRI est capable de cibler les intérêts vitaux de l'ennemi, aussi  ses bases partout dans la région; et ce quand il veut et avec force et autorité".

Salami  a conclu   que "le CGRI souhaitait partager ses acquis dans le domaine de la sécurité.  La puissance politique de l'Iran influe directement sur les évolutions de la région... c'est un pays qui,en dépit des pressions, enregistre de progrès remarquables dans les domaines économique, scientifiques et technologiques".


A ce titre, à noter que la deuxième étape des manoeuvres militaires iraniennes baptisées "Mesbah Al-Hoda", avec pour nom de code, "Ya Abal-fazl", a commencé Lundi  dans la région de défense anti-aérienne du Sud-Est de l’Iran.

Selon  le général Ali-Reza Sabahi Fard, l’adjoint du commandant en chef  de la base de DCA de Khatam-ol-Anbia de l’armée iranienne, a indiqué que "compte tenu de la sensibilité de la région de défense anti-aérienne du Sud-Est du pays et de son voisinage avec des pays du golfe Persique, ces manoeuvres ont été menées dans la plus haute discrétion et réparties en deux étapes".

Le général Sabahi Fard a ajouté que "durant cette étape de la manœuvre , la DCA de Kish a été testée avec succés".   

Source: Médias

11-06-2014 - 12:29 Dernière mise à jour 11-06-2014 - 12:29

 

Publié dans Iran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article