FINISTERE : REFORME DES RETRAITES. A L'EXCEPTION DE FO ET DE LA CGC, LES SYNDICATS APPELLENT A SE RASSEMBLER LE 27 MAI A BREST, QUIMPER, MORLAIX ET QUIMPERLE POUR DEFENDRE LES ACQUIS SOCIAUX

Publié le par Tourtaux

Réforme des retraites. Front syndical pour le 27 mai

24 mai 2010 

La CGT, la CFDT, l'Unsa, la FSU, laCFTC et Solidaires appellent à des rassemblements, jeudi, à Brest, Quimper, Morlaix et Quimperlé, pour la défense de l'emploi, des salaires et des retraites.

L'intersyndicale invite aussi, jeudi, à des grèves et à des débrayages, afin que la mobilisation du27mai soit d'un «niveau exceptionnel pour faire entendre les revendications». «La question du financement des retraites est directement liée à celle de l'emploi et des salaires, affirme Gilles Phelep, de la lesCGT.Or, le gouvernement se mobilise bien plus pour la finance que pour l'emploi». Les syndicats relèvent que le nombre de demandeurs d'emploi tend à retrouver son niveau de1999. «Le nombre de ruptures conventionnelles de cessations d'activité est en forte augmentation dans les petites et moyennes entreprises», constate HervéGoachet, de la CFDT.

«Tour de vis» social

L'intersyndicale dénonce le futur «tour de vis» social du pouvoir, dont la politique de rigueur aura des conséquences, «y compris dans les collectivités territoriales où, pour la première fois, on entend même parler de suppressions d'emplois», souligne Jean-Roger Guiban, de l'Unsa. Les syndicats mettent en balance, d'un côté, cette politique de rigueur «imposée toujours aux mêmes» et, de l'autre, «l'allégement de la TVA de trois milliards d'euros pour les restaurateurs» ou «les 35milliards d'euros d'aides accordés aux entreprises».

Fiscalité à «remettre à plat»

Mais, insiste Hervé Goachet, «les syndicats ne sont pas arc-boutés contre tout changement. Le constat sur le besoin d'agir pour les retraites est partagé. Nous payons des décennies d'inaction, y compris de la gauche, sur ce sujet. En revanche, nous avons des divergences avec le gouvernement sur les mesures à prendre. L'urgence est de remettre à plat la politique fiscale de ce pays. Malheureusement, le gouvernement est plutôt parti pour reprendre les propositions du Medef, en choisissant un calendrier qui tombe, comme par hasard, juste avant les vacances et pendant le Mondial...». Pratique Rassemblements jeudi, à 10h30, à Brest (place de la Liberté), Quimper (place de la Résistance), Morlaix (place de l'Hôtel de ville) et Quimperlé (place de Coat-Kaër).

  • Patrice Le Berre
  • Source : Le Télégramme

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Je crains que les 2 "exclus" ne sont pas prêts de cesser de nous surprendre!<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> les 2 "exclus" ne me surprennent pas du tout !!<br /> <br /> <br />
Répondre