GRECE : LES SYNDICATS APPELLENT A D'AUTRES RASSEMBLEMENTS CE JEUDI A 18h A ATHENES

Publié le par Tourtaux

Grèce : les syndicats appellent à d’autres rassemblements

Les principaux syndicats grecs ont appelé à de nouveaux rassemblements ce jeudi à 18H00 (15H00 GMT) à Athènes, notamment devant le Parlement où sera examiné le plan d’austérité contesté, au lendemain de la mort de trois personnes dans des violences en marge d’une manifestation.

Dans un communiqué, la centrale syndicale du secteur privé (GSEE) a condamné les violences de mercredi, les attribuant à des "incendiaires de la violence aveugle et du vandalisme qui en réalité sapent les luttes des travailleurs".

"Nous nous déclarons déterminés à poursuivre et à étendre notre lutte pour satisfaire nos justes revendications", a-t-elle ajouté.

Selon des sources syndicales, la GSEE et la centrale de la fonction publique (Adedy) appellent à un rassemblement à 18H00 devant le parlement, au moment où sera soumis au vote le plan d’austérité sans précédent présenté en contrepartie de l’aide financière internationale.

Ces rassemblements étaient prévus avant les violences de mercredi, et ont été maintenus, alors qu’il avait un temps été question de les annuler.

Le front syndical communiste (Pame) appelle à un rassemblement à la même heure sur une autre place du centre d’Athènes.

De graves violences ont éclaté mercredi en marge d’une manifestation de la GSEE et de l’Adedy à l’occasion de la troisième grève générale en moins de trois mois. Des heurts ont opposé des manifestants à la police devant le Parlement.

Puis, des jeunes portant des cagoules, mêlés au flot des manifestants des syndicats, ont attaqué des bâtiments et des véhicules à coups de cocktails Molotov, incendiant une banque du centre de la capitale dont trois employés ont péri asphyxiés.

Selon les médecins légistes cités jeudi par la presse grecque, une des victimes était une femme de 32 ans, enceinte de quatre mois.

Les employés de banque grecs était en grève jeudi pour dénoncer ces violences. Leur syndicat a affirmé que cet "événement tragique" était "une conséquence des mesures antipopulaires qui ont déclenché la colère populaire".

http://www.ladepeche.fr/article/2010/05/06/830110-Grece-les-syndicats-appellent-a-d-autres-rassemblements.html

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article